Novgorod

Infos
Novgorod (en russe Великий Новгород, Veliki Novgorod, Novgorod la Grande), est une cité du nord-ouest de la Russie, située sur le fleuve Volkhov, à six kilomètres du lac Ilmen. C'est le chef-lieu de la région éponyme. La ville se situe à 552 km au nord-ouest de la capitale, Моscou. Elle compte 218 800 habitants (en 2005).
Novgorod

Novgorod (en russe Великий Новгород, Veliki Novgorod, Novgorod la Grande), est une cité du nord-ouest de la Russie, située sur le fleuve Volkhov, à six kilomètres du lac Ilmen. C'est le chef-lieu de la région éponyme. La ville se situe à 552 km au nord-ouest de la capitale, Моscou. Elle compte 218 800 habitants (en 2005).

Histoire

Plus ancienne cité russe, elle est mentionnée dans les chroniques à partir de l'an 859. Sa dénomination en Varangue Holmgard (également Holmgarðr, Hólmgarður, Holmgaard, Holmegård) est ainsi attestée dans des sagas nordiques à une époque très reculée. Il est pourtant difficile de départager la réalité de ce qui a trait à la légende. Vraisemblablement, Holmgard fait référence uniquement à la partie sud-est de la forteresse actuelle, dont l'appelation comtemporaine est Riurikovo Gorodishche (c'est là que Riourik, considéré comme le premier monarque de Russie, fonda sa principauté). Les données archéologiques suggèrent que la Gorodische, la résidence du Kniaz (Grand prince), date de la moitié du IXe siècle, alors que la ville elle-même s'édifie progressivement à partir de la fin du IXe siècle, prenant conséquemment le nom de NovGorod (la nouvelle cité). Au milieu du Xe siècle, Novgorod est devenue une cité médiévale prospère, située sur la route commerciale entre la Baltique et l'empire Byzantin. Monument pour le millénaire de la Russie (1862) En 882, l'héritier de Riourik, Oleg le Sage, transporte sa capitale à Kiev, capitale de la Rus kiévienne. Novgorod est alors la seconde cité de l'État par son importance. Selon une coutume, le fils le plus âgé et héritier du monarque régnant à Kiev est envoyé à Novgorod pour gouverner et ce même s'il est mineur. S'il n'y a aucun descendant mâle, Novgorod est alors gouvernée par les Posadniks. Certains deviendront célèbres comme Gostomysl, Dobrynya, Konstantin, et Ostromir. Quatre rois Vikings — Olaf Ier de Norvège, Olaf II de Norvège, Magnus Ier de Norvège, et Harald Haardraade — trouvèrent un refuge contre leurs ennemis à Novgorod. De tous les princes, les Novgorodiens chérissent surtout la mémoire de Iaroslav le Sage. Ce dernier a promulgué les premières règles juridiques (incorporées plus tard dans le droit russe) et favorisé la construction de la cathédrale Sainte-Sophie. En signe de reconnaissance pour l'aide qui lui a été apportée par Novgorod pour défaire son frère aîné et obtenir le trône de Kiev, Yaroslav a attribué de nombreux privilèges à la ville. D'un autre côté, les Novgorodiens ont appelé leur place centrale Yaroslav. Elle regagne son autonomie après le sac de celle-ci au . Elle devient en effet en 1136 une république autonome gouvernée par l'assemblée des citadins, la vietche, qui élisait son kniaz (prince) ainsi qu'aux autres fonctions, y compris ecclésiastiques. Au , la ville est membre de la "ligue de la Hanse". Novgorod est à cette période menacée par l'avancée des Chevaliers Teutoniques. En 1242, le prince Alexandre Nevski gagne contre eux la bataille de la Neva. Le commerce au cours du siècle suivant contribue à la forte prospérité de la cité hanséatique. En 1478, elle est annexée au gouvernement de la Moscovie par Ivan III, prince de Moscou. Elle sombre ensuite dans un déclin croissant du fait non seulement de sa dépendance à l'égard de la principauté Vladimir-Souzdal pour son approvisionnement en grains, mais aussi des massacres de milliers de citoyens perpétrés par les troupes d'Ivan le Terrible en 1570. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la ville succombe aux assauts des armées nazies le 15 août 1941. Ses édifices sont alors systématiquement détruits. Quand l'Armée rouge libèrera la ville le 19 janvier 1944, sur plus de 2536 bâtiments de pierre, moins de 40 demeures seront encore debout. Après la guerre, la ville a été progressivement restaurée. Ses monuments principaux ont été classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. En 1999, la ville a été officiellement rebaptisée Veliki Novgorod, retrouvant en partie son titre médiéval "Seigneurie de Novgorod la grande" (Господин Великий Новгород). Cette décision fait suite à la confusion administrative induite par le retour de la ville Gorki, située sur la Volga, à son ancien nom de Nijni-Novgorod.

Patrimoine

Cathédrale Sainte-Sophie
- Cathédrale Sainte-Sophie (début de l'édification en 1045)
- Collégiale Saint-Nicolas (cathédrale de 1113)
- Collégiale Saint-George (cathédrale de 1119)
- Kremlin, dont certaines parties remontent au
- Église de la Transfiguration du Sauveur (1367). Les fresques du XIVe siècle sont du peintre et iconographe byzantin Théophane le Grec (maître d'Andreï Roublev)
- Musée d'Art et d'Histoire (icônes et miniatures)

Personnages célèbres

- Anton Stepanovitch Arenski (en russe Антон Степанович Аренский, 30 juin /12 juillet 1861 à Novgorod; † 12/25 février 1906 à Perkjärvi en Finlande) fut un compositeur russe.
- Mistislav Valérianovitch Doboujinski (en russe Мстислав Валерианович Добужинский, 2 août/14 août 1875 à Novgorod; † 20 novembre 1957 à New York) fut un peintre russe, participant à l'association d'artiste "Mir Iskoustva", et critique d'art.
- Boris Tikhonovitch Kojevnikov (en russe Борис Тихонович Кожевников, 13 décembre 1906 à Novgorod, † 8 avril 1985 ) fut un compositeur et professeur russe.
- Michael Vassilevitch Matiouchin (en russe Михаил Васильевич Матюшин, 1861 à Novgorod; † 14 octobre 1934 à Léningrad) fut un peintre et compositeur russe, qui a appartenu à l'Avant-garde russe.

Transports

La cité de Novgorod est reliée à Moscou (531 km) et Saint-Pétersbourg (189 km) par l'autoroute fédérale M10. Il existe des liaisons en autobus à partir de Moscou, Saint-Pétersbourg et autres directions à destination de cette ville. Le réseau ferroviaire relie la ville à Moscou (gare de Moscou, par train de nuit), Saint-Pétersbourg (gare de Léningrad et gare de Vitebsk), et les villes principales du nord de la Russie à l'instar de Pskov et Mourmansk. Les aéroports de la ville Yurievo et Krechevitsy n'offrent plus de vols réguliers depuis le milieu des années 1990. L'aéroport international le plus proche est celui de Saint-Pétersbourg (aéroport international Pulkovo), situé à 180 km au nord de la cité.

Images de Novgorod

Image:Nowgorod 2005 w.jpg|Enceinte du Kremlin Image:Ivan III of Russia 2.jpg| Ivan III (1440–1505) Image:NG sopehienkathedrale1.JPG|Cathédrale Ste Sophie Image:Novgorod Kremlin.jpg|Novgorod : Kremlin Image:Nowgorod 2005 t.jpg Image::Nowgorod 2005 Freilichtmuseum.jpg| Une des tours du Kremlin.

Administration

Depuis décembre 2002, le maire de Novgorod est Nikolaï Grajdankine (en russe Николай Гражданкин).

Jumelages

- , patrimoine et organisation administrative
-
-
-
-
-

Voir aussi

- République de Novgorod ===
Sujets connexes
Alexandre Nevski (prince)   Allemand   Andreï Roublev   Anglais   Anton Arenski   Aéroport international Pulkovo   Bataille de la Neva   Capitale   Carte   Cathédrale   Espagnol   Finnois   Grec moderne   Harald III de Norvège   Iaroslav le Sage   Icône (religion)   Kiev   Lac Ilmen   Liste des monarques de Russie   Liste du patrimoine mondial   Magnus Ier de Norvège   Moscou   Moscovie   Mourmansk   Nijni-Novgorod   Néerlandais   Oblast de Novgorod   Olaf II de Norvège   Olaf Ier de Norvège   Oleg le Sage   Patrimoine (culture)   Pays   Peinture   Polonais   Pskov   Riourik   Roumain   Rus' de Kiev   Russe   Russie   République de Novgorod   Saint-Pétersbourg   Seconde Guerre mondiale   Serbe   Ukrainien   Vladimir-Souzdal  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^