Plans de partage de la Palestine

Infos
Dans le contexte du conflit entre les mouvements nationalistes, sionistes et arabes palestiniens, plusieurs plans de partage de la Palestine mandataire furent proposés. Ceux-ci aboutirent au Plan de partage de la Palestine, voté par l'Assemblée Générale de l'ONU le 30 novembre 1947.
Plans de partage de la Palestine

Dans le contexte du conflit entre les mouvements nationalistes, sionistes et arabes palestiniens, plusieurs plans de partage de la Palestine mandataire furent proposés. Ceux-ci aboutirent au Plan de partage de la Palestine, voté par l'Assemblée Générale de l'ONU le 30 novembre 1947.

Contexte historique

Dès la fin du XIXe siècle, le mouvement sioniste milite pour l'immigration et l'établissement d'un foyer national juif dans les territoires qui formèrent les anciens Royaumes Bibliques de Juda et d'Israël. A cette époque, ces territoires sont sous le contrôle de l'Empire ottoman et le resteront jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. En 1917, les Britanniques en prennent le contrôle et en juillet 1922, la société des Nations leur en confie officiellement l'administration qu'ils conserveront jusqu'en 1948. Durant cette période, ils vont être les témoins et les acteurs du conflit entre les nationalismes arabe et sioniste. Plusieurs plans de partage ou d'État national furent proposés pour trouver une issue au conflit.

Promesses entre parties

Les revendications de chaque partie sur les territoires de la Palestine Mandataire se basent sur plusieurs justifications. Parmi celles-ci se trouvent en bonne place des promesses faites par les Britanniques.
- la promesse de McMahon au Sheriff de la Mecque En 1915, les Britanniques et les Allemands essaient l'un et l'autre d'amener les Arabes à se joindre à leur cause. Les plans allemands sont compromis par les réticences de leur allié ottoman à apporter un soutien au nationalisme arabe et ce sont finalement les Britanniques qui l'emportent. Un accord est négocié entre le Sheriff de la Mecque, le roi Hussein ibn Ali, et le Haut Commissaire Britannique d'Égypte, Sir Henri McMahon. Dans une lettre rédigée le 24 octobre 1915, McMahon promet à Hussein l'indépendance et le contrôle arabes sur l'ensemble des zones qui seront libérées de la main mise turque « à l'exception des deux districts de Mersina et d'Alexandretta et de portions de la Syrie situées à l'ouest des disctricts de Damas, Homs, Hama et Aleppe dont on ne peut affirmer qu'ils sont purement arabes et qui devraient être exclus des limites demandées. » Traduction libre de "The two districts of Mersina and Alexandretta and portions of Syria lying to the west of the districts of Damascus, Homs, Hama and Aleppo cannot be said to be purely Arab, and should be excluded from the limits demanded"; ; . Rien n'indique clairement que la Palestine ne fait pas partie de cette zone.
- Déclaration Balfour Dans une lettre ouverte adressée à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937) et publiée le 2 novembre 1917, le Ministre britannique des Affaires étrangères, Arthur James Balfour lui déclare que "le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif (...)"Voir l'article sur la Déclaration Balfour.
- Accord Fayçal-Weizmann de 1919 En 1919, Fayçal ibn Hussein, fils de Hussein ibn Ali, accepte les termes de la Déclaration Balfour à condition toutefois que les Britanniques respectent de leur côté les promesses d'indépendance faite par McMahon, ce qui ne sera pas réalisé puisque les Britanniques et les Français n'accordent pas l'indépendance aux Arabes sur les territoires promis (par exemple à Damas) mais suivent une ligne plus proche d'accords secrets conclus entre eux en 1916 : les accords Sykes-Picot.

Plan des Partages officiels

Plan Peel

Comité Woodhead

Plan juif de 1946

Plan britannique de 1946

Proposition arabe (État multiconfessionel)

Proposition binationale de 1947

Plans de partage de l'ONU de 1947

Plans secrets de partage et controverses

Accords Sykes-Picot

Grande Syrie d'Abdallah

Controverse autour d'une entente Ben Gourion-Abdallah

Controverse autour de la création de l'Émirat de Tranjordanie

Controverse sur le terme Palestine

Catégorie:Histoire de la Palestine Catégorie:Histoire d'Israël Catégorie:Frontière d'Israël
Sujets connexes
Accord Fayçal-Weizmann de 1919   Déclaration Balfour de 1917   Empire ottoman   Fayçal ibn Hussein   Hussein ibn Ali (chérif de la Mecque)   Lionel Walter Rothschild   Nationalisme   Nationalisme arabe   Organisation des Nations unies   Palestine mandataire   Plan de partage de la Palestine   Première Guerre mondiale   Royaume d'Israël   Royaume de Juda   Sionisme  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^