Fondation Saint-Simon

Infos
La fondation Saint-Simon, fondée par François Furet en 1982, a réuni des intellectuels et des hommes d'affaires jusqu'à sa dissolution en 1999.
Fondation Saint-Simon

La fondation Saint-Simon, fondée par François Furet en 1982, a réuni des intellectuels et des hommes d'affaires jusqu'à sa dissolution en 1999.

Historique

Selon Pierre Rosanvallon, Pierre Rosanvallon, Le Monde du 23 juin 1999., « la fondation Saint-Simon a été créée après le tournant de 1981, pour mettre sur pied un espace d'échange social et de production intellectuelle totalement indépendant, différant à la fois des clubs politiques et des institutions universitaires ». La fondation Saint-Simon se plaçait en opposition à tous les courants de pensée totalitaristes et soutenait une démocratie accompagnée d'un libre développement du marché. Ce qui en soit s'est rapidement avéré contradictoire, le club montrant clairement une volonté hégémonique de possession de la "bonne parole", autrement dit de la Vérité économique, politique et sociale sous un grand nombre de ses aspects; dans l'ambition avouée de contrer l'héritage, considéré négatif, de mai 68 et de ses suites. Elle voulait réconcilier le monde de l'université, celui de l'entreprise et celui de la haute administration en France. Selon Pierre Nora, c'était « la rencontre de gens qui avaient des moyens avec des gens qui avaient des idées ». Elle a publié des notes et des études. La fondation a fait l'objet au cours des années 1990 de nombreuses critiques mettant en cause son influence, jugée excessive et masquée, sur la politique française. Les membres de ce "club" très fermé formaient ce qu'Alain Minc appelait « le cercle de la raison » et que leurs adversaires qualifiaient de « cercle de la pensée unique ». La Fondation Saint-Simon était membre du Club de La Hague ., un groupe de contact réunissant 25 organisations similaires dans le monde.

Membres

-Président : Roger Fauroux et François Furet
-Secrétaire : Pierre Rosanvallon
-Trésorier : Alain Minc
-Administrateurs : Jean-Claude Casanova, Jean Peyrelevade et Yves Sabouret Parmi les autres membres on trouvait des chefs d'entreprises tels que Jean-Louis Beffa, Antoine Riboud, Christian Blanc, Jean-Luc Lagardère, Francis Mer, des journalistes comme Jean Daniel, Laurent Joffrin, Serge July, Christine Ockrent, Anne Sinclair, Franz-Olivier Giesbert et Jean-Pierre Elkabbach ou encore le philosophe Luc Ferry .

Dissolution

Le 22 juin 1999, le conseil d'administration de la fondation Saint-Simon (Jean-Claude Casanova, Roger Fauroux, président, Alain Minc, Jean Peyrelevade, Pierre Rosanvallon) a décidé à l'unanimité de proposer à ses membres la dissolution de l'association au 31 décembre. La plupart des membres de la Fondation Saint-Simon se retrouvent aujourd'hui dans une autre organisation très similaire : Le Siècle.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alain Minc   Anne Sinclair   Antoine Riboud   Christian Blanc   Christine Ockrent   Francis Mer   Franz-Olivier Giesbert   François Furet   Jean-Claude Casanova   Jean-Louis Beffa   Jean-Luc Lagardère   Jean-Pierre Elkabbach   Jean Daniel   Jean Peyrelevade   Laurent Joffrin   Le Monde   Le Monde diplomatique   Le Siècle   Luc Ferry   Pierre Nora   Pierre Rosanvallon   Roger Fauroux   Réseau Voltaire   Serge July  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^