Peter Jackson

Infos
Peter Jackson est un réalisateur, producteur, scénariste et un acteur néo-zélandais, né le 31 octobre 1961 à Pukerua Bay, North Island (Nouvelle-Zélande). Il est marié à la productrice et scénariste Frances Walsh.
Peter Jackson

Peter Jackson est un réalisateur, producteur, scénariste et un acteur néo-zélandais, né le 31 octobre 1961 à Pukerua Bay, North Island (Nouvelle-Zélande). Il est marié à la productrice et scénariste Frances Walsh.

Sa jeunesse

Peter Jackson, tout juste âgé de 8 ans, sait déjà ce qu'il veut faire. Avec la caméra Super 8 de ses parents, il se lance dans la réalisation. Il montre déjà un certain goût pour les effets spéciaux, puisqu'il crée, avec peu de moyens, des effets similaires à ceux de Ray Harryhausen. À l'âge de neuf ans, la vision de King Kong le marque à jamais et, à partir de ce moment-là, se sent une âme de réalisateur. À 13 ans, il tourne dans le jardin de ses parents un mini-remake de son film culte avec un King-Kong en miniature, une maquette de l'Empire State Building et des petits jouets, reconstituant fidèlement la célèbre scène finale lors de laquelle le gorille monstrueux combat toute une escadrille d'avions. Après un court métrage, il finit par obtenir les subsides suffisants pour mettre en chantier son premier grand projet : Bad Taste. En 1987, après quatre ans de travail, le film sort enfin, il s'agit d'un film d'horreur qui tout en étant burlesque raconte la venue sur terre d'une bande d'extraterrestres cannibales. Ce film tourné avec ses amis durant les week-ends sur une longue période de quatre années, deviendra un film culte. C'est à cette époque qu'il rencontre aussi sa future épouse Frances Walsh, mère de ses enfants, mais aussi sa muse et sa scénariste. Motivé, il poursuit sur sa lancée et tourne en 1989, Meet the Feebles, film de marionnettes, parodie érotique et « trash » du Muppet Show dont il se veut une relecture iconoclaste. Il sera tourné en douze semaines dans un hangar, avec de petites poupées, excepté le fait que les gentilles peluches deviennent d'horribles individus s'adonnant à la drogue, la corruption et au meurtre. En 1992, avec Braindead, film gore à l'humour omniprésent, qui le révélera aux yeux de tous. Il s'agit d'un film de zombis aux activités sanglantes et outrancières, peuplé de morts-vivants idiots et animé de scènes de tueries qui vont devenir des scènes cultes pour les amateurs du genre. Ce film remporte le Grand Prix du Festival d'Avoriaz. Cependant pour beaucoup sa réputation semble faite et les critiques le considèrent seulement comme un jeune réalisateur, peu sérieux, juste capable de faire des films d'horreur aux scènes extrêmes et à l'humour déjanté.

Ses débuts

En 1993, grâce à l'aide de Richard Taylor, déjà fondateur de Weta Workshop, studio d'effets spéciaux spécialisé en prothèses et maquillages (qui avait déjà travaillé sur Meet the Feebles) il fonde une nouvelle section, Weta Digital, qui sera cette fois-ci spécialisée dans les effets spéciaux numériques créés par ordinateur. Considéré comme le spécialiste du genre, il surprendra tout le monde en sortant en 1994 le film Créatures célestes (Heavenly creatures), un drame poétique, déchirant et onirique, inspiré d'une affaire criminelle vraie qui en son temps passionna la Nouvelle-Zélande. C'est l'histoire d'un parricide commis par deux jeunes filles dont l'une deviendra la romancière Anne Perry. Ce film obtint un Lion d'Argent au Festival de Venise, récoltera une moisson de prix dans divers festival et une nomination à l'Oscar du meilleur scénario. Il révélera également l'actrice Kate Winslet (l'héroïne du film Titanic). Ainsi avec ce revirement, il prouve qu'il peut aussi s'attaquer à des sujets plus sérieux que celui d'un mystérieux rat, ou des dérives sexuelles de marionnettes. Heavenly creatures le révèle. En 1995, il coréalise Forgotten silver, un faux documentaire sur un cinéaste Collin McKenzie, dans l'esprit d'Orson Welles et qui va le consacrer définitivement dans le cœur des Néozélandais. Avec ce film, Peter Jackson réalise alors un coup de maître : un documentaire sur un cinéaste néo-zélandais qui aurait inventé à peu près toutes les techniques du cinéma moderne — film parlant, film en couleurs — affirmations appuyées par de nombreux témoignages, les gens y croient… et se font avoir. Car bien entendu, ce dernier n'a jamais existé. La supercherie est officiellement révélée quelques jours après. Hollywood le courtise, et il signe chez Universal pour la réalisation d'une comédie Fantômes contre fantômes, une comédie avec Michael J. Fox (Retour vers le futur) mettant en scène un chasseur de fantômes. Cependant il ne veut pas aller tourner à Hollywood et pose ses conditions de délocaliser entièrement la production chez lui en Nouvelle-Zélande, car il y a ses habitudes, ses studios équipés, sa société d'effets spéciaux et des paysages vierges d'un point de vue cinématographique. Ses conditions sont finalement acceptées car notamment il démontre que cela réduit fortement les coûts de production. Au début du tournage, il reçoit plusieurs autres propositions des studios hollywoodiens pour d'autres projets, dont un remake de La Planète des singes, une adaptation du Seigneur des Anneaux et un autre remake, de King Kong. La réalisation de La Planète des singes est finalement dévolue au réalisateur Tim Burton, mais Peter Jackson met une option sur le Seigneur des Anneaux, et retient King Kong qui lui permet de revenir à son amour de jeunesse. Il associe, avec lui, sur le projet de scénario, son épouse Frances et Philippa Boyens, et confie la pré-conception des effets spéciaux à Richard Taylor. Cependant, sa comédie Fantômes contre fantômes se révèle un bide dans les salles américaines, de plus la sortie imminente de deux films sur le même thème — Godzilla de Roland Emmerich et Mon ami Joe — incitera les patrons d'Universal à repousser le projet et il se rabat donc vers le projet du Seigneur des Anneaux, mais le projet s'enclenche difficilement et il va y consacrer sept ans de sa vie.

Le Seigneur des anneaux

Miramax, premier investisseur, souhaitait deux films. Puis finalement un seul. Souhaitant rester le plus fidèle possible à l'univers de J. R. R. Tolkien, Peter Jackson souhaitait absolument trois films. Bien que l'auteur, J. R. R. Tolkien, n'ait pas conçu à l'origine son roman comme une trilogie -, Peter Jackson réussit finalement à convaincre New Line Cinema de tourner trois films, correspondant aux trois tomes originels, et non deux comme prévu initialement. Vision qui fut, au final, plus que payante, tant commercialement qu'artistiquement : 17 Oscars (pour 29 nominations) pour l'ensemble de la trilogie et plus de trois milliards de dollars de recettes (fin 2005) pour une mise de départ de trois cent millions. Cette trilogie a surpassé les pronostics les plus optimistes et définitivement couronné Peter Jackson comme grand réalisateur de cinéma.

Le procès avec New Line

Peter Jackson et sa société Wingnut Films sont actuellement en procès avec New Line Cinema ; la société n'aurait pas versé tous les revenus de la trilogie Le Seigneur des anneaux, qui a rapporté plus de trois milliards de dollars. Conséquence directe : Peter Jackson pourrait ne pas réaliser l'adaptation cinématograhpique de Bilbo le Hobbit, qui se déroule avant la trilogie du Seigneur des anneaux. Mais dans le même temps, New Line Cinema, qui détient actuellement les droits de Bilbo, pourrait les perdre dès 2008.

King Kong

Immédiatement relancé par Universal pour le projet de King Kong, il signe cette fois un très important contrat pour un budget de plus de 200 millions de dollars US, avec un salaire de 20 millions pour lui et ses coscénaristes plus 20% d'intéressement sur les bénéfices, faisant de lui un des metteurs en scène les mieux payés d'Hollywood. Il s'agit d'un film de trois heures, un véritable remake du film original de Merian C. Cooper, tourné dans la baie de Wellington avec reconstitution du New York de 1933 avec plans reconstitués dans les moindres détails grâce aux effets spéciaux, un réseau de rues amovibles, figurants et techniciens. La distribution comprend Naomi Watts (Mulholland Drive), Jack Black (l'Amour extra large), Adrien Brody (le Pianiste) et Andy Serkis, l'interprête de Gollum dans le Seigneur des anneaux. Le tournage a débuté juste un mois après le décès de l'actrice Fay Wray qui avait joué dans le premier King Kong et qui après avoir rencontré Peter Jackson avait été d'accord pour faire une apparition dans le nouveau King Kong pour prononcer la réplique finale. La première mondiale a eu lieu le 14 décembre 2005 à New York. Il décide de ne pas occuper le poste de réalisateur mais celui de producteur pour Halo, prévu en 2007.

Filmographie

Avant Bad Taste, Peter Jackson avait réalisé 5 courts-métrages entre 1971 et 1981 : The Dwarf Patrol, World War 2, The Valley, James Bond, Curse of the Gravetaker

Réalisateur

- 1976 : The Valley (court-métrage de 20 minutes)
- 1987 : Bad taste
- 1989 : Meet the Feebles
- 1992 : Braindead (Dead Alive)
- 1994 : Créatures célestes (Heavenly creatures)
- 1995 : Forgotten silver (co-réalisé avec Costa Botes)
- 1996 : Fantômes contre fantômes (The Frighteners)
- 2001 : Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau (The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring)
- 2002 : Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours (The Lord of the Rings: The Two Towers)
- 2003 : Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi (The Lord of the Rings: The Return of the King)
- 2005 : King Kong
- 2007 : The lovely bones
- 2008 ? : Warcraft, le film
- Vers 2010 : Tintin 2
- Vers 2010 : Téméraire : Les Dragons de Sa Majesté

Producteur

- 1987 : Bad taste
- 1989 : Meet the Feebles
- 1992 : Valley of the stereos, de George Port (co-producteur)
- 1992 : Braindead(Dead Alive)
- 1993 : Ship to shore, de Mark Defriest et Ron Elliott (série TV) (co-producteur exécutif)
- 1994 : Créatures célestes (Heavenly creatures) (co-producteur)
- 1994 : Jack Brown genius, de Tony Hiles
- 1995 : Forgotten silver (producteur exécutif)
- 1996 : Fantômes contre fantômes (The Frighteners)
- 2001 : Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau (The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring)
- 2002 : Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours (The Lord of the Rings: The Two Towers)
- 2003 : The Long and short of it (court-métrage de 5 minutes) (producteur exécutif)
- 2003 : Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi (The Lord of the Rings: The Return of the King)
- 2005 : King Kong
- 2007 : The lovely bones
- 2008 : Halo (producteur exécutif)
- 2008 : Dambusters
- 2008? : Warcraft, le film dans , toutefois cette information n'a jamais été officialisée par Blizzard Entertainment.
- 2009 : Tintin

Scénariste

- 1987 : Bad taste (co-écrit avec Ken Hammon et Tony Hiles)
- 1989 : Meet the Feebles (co-écrit avec Danny Mulheron, Stephen Sinclair et Frances Walsh)
- 1992 : Braindead (co-écrit avec Stephen Sinclair et Frances Walsh)
- 1994 : Créatures célestes (Heavenly creatures) (co-écrit avec Frances Walsh)
- 1994 : Jack Brown genius (co-écrit avec Tony Hiles et Frances Walsh)
- 1995 : Forgotten silver (co-écrit avec Costa Botes)
- 1996 : Fantômes contre fantômes (The Frighteners) (co-écrit avec Frances Walsh)
- 2001 : Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau (The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring)
- 2002 : Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours (The Lord of the Rings: The Two Towers)
- 2003 : Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi (The Lord of the Rings: The Return of the King) La trilogie du Seigneur des Anneaux a été co-écrite avec Frances Walsh, Philippa Boyens et Stephen Sinclair, d'après le roman de J. R. R. Tolkien.
- 2005 : King Kong (co-écrit avec Frances Walsh et Philippa Boyens, d'après une histoire de Merian C. Cooper et Edgar Wallace)
- 2007 : The lovely bones (co-écrit avec Frances Walsh et Philippa Boyens, d'après le roman de Alice Sebold)
- 2008 ? : Warcraft, le film
- 2008 : Halo Le film

Nominations et récompenses

- Prix d'audience au Festival Fantafestival en 1989 pour Bad Taste
- Nomination du meilleur film au festival International Fantasy Film Award en 1990 pour Bad Taste
- Grand Prix du Festival d'Avoriaz en 1993 pour Braindead
- Grand Prix du Jury au festival Fantastic'Arts en 1995 pour Créatures célestes
- Nomination à l'Oscar du meilleur scénario original en 1995 pour Créatures célestes
- Lion d'argent au festival de Venise en 1995 pour Créatures célestes
- Nomination à l'Oscar du meilleur film en 2001 pour Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau
- Nomination à l'Oscar du meilleur réalisateur en 2001 pour Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau
- Nomination à l'Oscar du meilleur film en 2002 pour Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours
- Oscar du meilleur film en 2003 pour Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi
- Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi
- Oscar du meilleur scénario adapté en 2003 pour Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi
- Golden Globe du meilleur film dramatique en 2004 pour Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi ===
Sujets connexes
Adrien Brody   Alice Sebold   Andy Serkis   Anne Perry   Bad Taste   Blizzard Entertainment   Braindead   Court métrage   Créatures célestes   Décembre 2005   Edgar Wallace   Effets spéciaux   Empire State Building   Fantastic'Arts   Fantômes contre fantômes   Fay Wray   Film d'horreur   Film de zombis   Film gore   Godzilla (film, 1998)   Halo (film)   Hollywood   Internet Movie Database   Jack Black   John Ronald Reuel Tolkien   Kate Winslet   King Kong   King Kong (film, 1933)   King Kong (film, 2005)   Le Muppet Show   Meet the Feebles   Merian C. Cooper   Michael J. Fox   Miramax Films   Naomi Watts   New Line Cinema   New York   Nouvelle-Zélande   Orson Welles   Oscar du meilleur film   Oscar du meilleur réalisateur   Oscar du meilleur scénario adapté   Oscar du meilleur scénario original   Ray Harryhausen   Roland Emmerich   Réalisateur   Super 8   The Valley   Tim Burton   Tintin (film, 2009)   Universal Pictures   Warcraft (film)   Weta Workshop  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^