Wladimir d'Ormesson

Infos
Wladimir Le Fèvre d'Ormesson (Saint-Pétersbourg, 2 août 1888 - Chateau d'Ormesson, 15 septembre 1973) est un écrivain, journaliste et diplomate français. Fils du diplomate Olivier d’Ormesson (1849-1923), il passe les vingt premières années de sa vie à voyager au gré des affectations de son père. Après avoir combattu en Alsace pendant la Première Guerre mondiale, il servit comme officier d’ordonnance du maréchal Lyautey, au Maroc, puis il se lance dans le journa
Wladimir d'Ormesson

Wladimir Le Fèvre d'Ormesson (Saint-Pétersbourg, 2 août 1888 - Chateau d'Ormesson, 15 septembre 1973) est un écrivain, journaliste et diplomate français. Fils du diplomate Olivier d’Ormesson (1849-1923), il passe les vingt premières années de sa vie à voyager au gré des affectations de son père. Après avoir combattu en Alsace pendant la Première Guerre mondiale, il servit comme officier d’ordonnance du maréchal Lyautey, au Maroc, puis il se lance dans le journalisme, particulièrement dans le domaine des relations internationales qui lui est familier. Il collabore notamment au Figaro et à la Revue des Deux Mondes. Sa carrière diplomatique commence en mai 1940 quand Paul Reynaud le nomme ambassadeur auprès du Saint-Siège, mais il est rappelé en octobre par le gouvernement de Vichy. Il collabore au Figaro replié à Lyon avant d'entrer dans la clandestinité. En 1945, il est nommé ambassadeur en Argentine, puis au Chili l'année suivante, avant de retourner auprès du Saint-Siège en 1948 où il restera jusqu'en 1956, année au cours de laquelle il est élu à l'Académie française. Par la suite, il dirige l'ORTF. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, surtout des essais, (Dans la nuit européenne, La Confiance de l’Allemagne, Qu’est-ce qu’un Français ?, La Première Mission de la France aux États-Unis, Portraits d’hier et d’aujourd’hui, La Grande Crise mondiale de 1857, La Révolution allemande, Vue cavalière de l’Europe, L’Éternel Problème allemand, La Ville éternelle, Mission à Rome, Auprès de Lyautey), mais aussi des poèmes (Les Jets d'eau) et un roman (La Préface d'une vie). Wladimir d’Ormesson fut appelé par le général de Gaulle à la présidence de l’Office de la radiodiffusion et de la télévision française (ORTF). Il était grand-croix de la Légion d'honneur, grand-croix de l'ordre national du Mérite, titulaire de la croix de guerre 1914-1918, grand-croix de l'ordre de Pie IX, du Mérite du Chili, du Polonia Restituta, du Cèdre du Liban, et de l'ordre souverain de Malte. Catégorie:Écrivain français du XXe siècle Catégorie:Journaliste français Catégorie:Ambassadeur français Catégorie:Membre de l'Académie française Catégorie:Naissance en 1888 Catégorie:Décès en 1973 en:Wladimir d'Ormesson
Sujets connexes
Académie française   Argentine   Chili   Croix de guerre 1914-1918   Figaro   Légion d'honneur   Maurice Schumann   Olivier d'Ormesson (1849-1923)   Ordre national du Mérite   Paul Claudel   Paul Reynaud   Saint-Pétersbourg   Saint-Siège  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^