Villejuif

Infos
Villejuif est une ville de France, dans la banlieue sud de Paris, plus exactement dans le Val de Marne(94).
Villejuif

Villejuif est une ville de France, dans la banlieue sud de Paris, plus exactement dans le Val de Marne(94).

Géographie

Localisation de Villejuif dans le Val-de-Marne La commune est desservie par 3 stations de la ligne 7 du métro parisien. Elle est traversée par la Nationale 7. Les communes limitrophes sont Le Kremlin-Bicêtre au nord, Ivry-sur-Seine au nord-est, Vitry-sur-Seine à l'est, L'Haÿ-les-Roses au sud, Cachan à l'ouest et Arcueil au nord-ouest.

Histoire

Venu à l'histoire aux environs de l'an Mil, Villejuif conserve un caractère rural jusqu'au . Propriété au Moyen Âge de grandes institutions religieuses, les terres passeront peu à peu dans les mains des bourgeois de la capitale. Cette situation s'aggrave encore au , lorsque Saint-Nicolas-du-Chardonnet réunit le tiers environ de la superficie autour de sa ferme ! Les paysans et les vignerons de Villejuif n'ont que de modestes propriétés et sont contraints souvent de servir comme ouvriers agricoles. Communauté paysanne donc ; mais, Villejuif a toujours été considéré comme un bourg, relais de poste : artisans, marchands s'y installent. De 60 feux au , la population passe à 216 feux en 1709 (soit mille habitants environ). Le donne aux Villejuifois quelque prospérité : l'église, brûlée durant la guerre de Cent Ans, est reconstruite. Les trois rues du centre prennent alors leur aspect définitif : grande rue, rues du Moutier et d'Amont. Avec la Révolution (premier maire, Charles Radot, 1790) les structures foncières éclatent, mais les grandes propriétés ne disparaissent qu'au cours du . Des fortunes locales s'érigent (Godefroy, Fleury, Labbé) sur le blé et les carrières de plâtre, plus tard sur les pépinières. La vigne, dès la fin du , ne joue qu'un rôle mineur. C'est dès après les affrontements de 1870-1871 (qui ravagent la commune : Combat de la redoute du moulin de Saquet en 1871 tenue par les insurgés de la Commune de Paris et tombée par traitrise entre les mains des troupes versaillaises dans la nuit du 3 au 4 mai 1871.) que le Villejuif rural commence à céder du terrain avec l'installation (1890) de l'asile d'aliénés (Villejuif accueillera encore deux autres centres hospitaliers : Paul-Brousse (1913) et l'Institut Gustave Roussy). Premiers lotissements ouvriers, fin du , dans le Bas-Villejuif (rue de la Pompe) ; puis, lotissement dans le centre du parc des Saint-Roman (avant 1914) ; enfin, entre les deux guerres, nombreux lotissements sur le plateau qui procurent à Villejuif une belle zone pavillonnaire. Ce grand mouvement urbain commencé avec la municipalité radicale de Reulos (1883-1904), poursuivi de manière anarchique et sans perspective sous Destauret (1908-1925) est mené à son terme à partir de 1925 avec les municipalités présidées par des maires communistes : Guillemin, Cantini, Paul Vaillant-Couturier (1929-1937), Le Bigot, Louis Dolly et depuis 1977 Pierre-Yves Cosnier. Évolution politique de la commune qui explique la participation de nombreux Villejuifois à la résistance en 1939-1945 (dix fusillés) et au combat pour la paix. Elle explique aussi la volonté de la municipalité de lutter contre la désindustrialisation et le chômage. Il en est résulté, ces dernières années, la création de la zone d'activités de l'Epi-d'Or, entre le quartier des Lozaits (bâti en 1960-1965) et le quartier des Hautes-Bruyères en cours de construction. L'urbanisation s'achève. La création du parc départemental complète la série des grands équipements qui font de Villejuif une ville moderne.

Origine du nom

Le nom de « Villejuif » apparait pour la première fois dans une bulle papale de 1119 sous la forme de « Villa Judea » dont la définition a donné lieu à de nombreux débats. Certains le traduisent par « terre de juifs » mais les historiens actuels considèrent que, plus sûrement, ce nom désigne un certain « Juvius » ou « Juveus » propriétaire d'une villa gallo-romaine localisée à cet endroit.

Administration

120 px Villejuif est la principale ville d'une Communauté d'agglomération du Val de Bièvre qui regroupe sept communes: Arcueil, Cachan, Fresnes, Gentilly, L'Haÿ-les-Roses, Le Kremlin-Bicêtre et Villejuif Villejuif est divisée en deux cantons:
- Le canton de Villejuif-Est compte 20 842 habitants (Villejuifois);
- Le canton de Villejuif-Ouest compte 26 542 habitants.

Les maires de Villejuif

Démographie

Lieux dits/Curiosités/Monuments

-Hôtel de la capitainerie des chasses, résidence particulière de Jacques-Alexandre Gautier de Vinfrais, Inspecteur des Chasses du Roi, bâtie vers 1760.
-Moulin de Saquet
- Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 érigé en 1924 et sculpté par Edmond Chrètien.
-Collège Karl Marx, Bâtiment d’avant garde conçu en 1933 par André Lurçat, le collège Karl Marx allie béton et verre, selon une tradition inspirée du Bauhaus. Construit au milieu des champs, le collège montrait la foi de la ville dans le développement urbain.
-Les casses-autos de la RN7
-L'Institut Gustave-Roussy, (IGR) de renommée internationale pour le traitement du cancer.
-L'Hôpital Paul-Brousse, établissement réputé pour entre autres son innovation et son savoir faire dans le domaine de la transplantation hépatique.
-L'Hôpital Spécialisé Paul-Guiraud (hôpital psychiatrique) que l'on retrouve deux fois dans la carrière de Gérard Depardieu lors des tournages du Colonel Chabert (tournée preparatoire, 1994) et de la Machine (prises de vue, 1994)
-EFREI École d'ingénieurs des technologies de l'information et du management
-EPITA École pour l'informatique et les techniques avancées
-ISBP Institut Sup'Biotech de Paris
-Une partie des Réservoirs de la ville de Paris
-La pyramide (classée) située juste à côté du conservatoire

Personnalités liées à Villejuif

- Thomas de Treil de Pardailhan (1754-1822), député du département de Paris à l'Assemblée législative (1791-1792).
- Le grand musicologue turco-arménien Vertapet Komitas (1869-1935) est mort à l'hôpital pychiatrique de Villejuif, ayant survécu au génocide arménien mais y ayant perdu la raison.
- La chanteuse Kylie Minogue fut soignée par chimiothérapie à l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif, en 2005.
- L'homme politique français Alain Lipietz qui est conseiller municipal en 1994.
- Maire de la ville en 1929, puis député et conseiller général Paul Vaillant-Couturier. ==
Sujets connexes
Alain Lipietz   André Lurçat   Arcueil   Arménien   Assemblée législative   Bauhaus   Cachan   Chef-lieu   Chômage   Claudine Cordillot   Communauté d'agglomération du Val de Bièvre   Commune de Paris (1871)   Edmond Chrètien   France   Fresnes (Val-de-Marne)   Gentilly   Génocide arménien   Historien   Institut Gustave-Roussy   Institut Sup'Biotech de Paris   Ivry-sur-Seine   Karl Marx   Kylie Minogue   L'Haÿ-les-Roses   Le Kremlin-Bicêtre   Paris   Parti communiste français   Paul Vaillant-Couturier   Route nationale 7   Résistance intérieure française   Révolution française   Thomas de Treil de Pardailhan   Turquie   Val-de-Marne   Vertapet Komitas   Vitry-sur-Seine  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^