Sixième circonscription du Pas-de-Calais

Infos
Sixième circonscription du Pas-de-Calais

Principales agglomérations

La 6e circonscription électorale du Pas-de-Calais englobe toute la zone comprise autour des caps Gris-Nez et Blanc-Nez, et comporte les cantons de Marquise, de Guînes ainsi que les agglomérations de Wimereux, le nord de Boulogne-sur-Mer et l'ouest de Calais.

Un peuplement contrasté

Le découpage de la circonscription a été conçu de telle sorte qu'elle englobe à la fois les stations balnéaires de la côte (Wimereux, Ambleteuse, Audresselles, Tardinghen, Wissant et des villages d'agriculteurs, dont l'électorat vote à droite, et les communes industrielles entre Marquise et Guînes ainsi que les cités de HLM du "plateau" du chemin vert au nord de Boulogne-sur-Mer et de l'ouest de Calais. L'électorat de ces dernières a voté longtemps à gauche mais, en grande partie, il est en train de se déplacer vers le Front National. C'est du "plateau" de Boulogne, zone de France la plus défavorisée, que provient le joueur de foot-ball Franck Ribéry.

De Dominique Dupilet à Jack Lang

Jusqu'en 2002, le député était Dominique Dupilet, ancien maire de Wimereux et actuel président du conseil général du Pas-de-Calais. C'est ce même élu, fortement implanté localement - depuis les années 1960, à la suite de la disparition du député Le Sénéchal, dont il était le suppléant - qui a battu Frédéric Wacheux, nouvellement arrivé sur la scène locale en 2004, aux élections cantonales de cette même année. Ce dernier a en effet été battu par Dominique Dupilet, réalisant plus de 63% sur l'ensemble du canton et plus de 70% dans les bureaux boulonnais. En 2002, Jack Lang est élu député et part favori face au candidat UMP pour les élections législatives de 2007. Il aura alors pour suppléant le maire de Guînes.

Les élections législatives de 2007

Aux prochaines élections de 2007, c'est Frédéric Wacheux, socialisteLa Voix du Nord, 13 mai 2006 et rocardien au tout début de sa carrière, mais également proche de l'UDF entre temps, qui sera finalement le candidat de l'Union pour un mouvement populaire (UMP). Celui-ci espère remporter le siège traditionnellement offert à la gauche, mais le résultat qu'il avait réalisé, notamment dans les bureaux boulonnais, face à Dominique DUPILET, lors des élections cantonales de 2004 ne le placent pas en position de favori : il n'atteignait pas 15 % dans les bureaux boulonnais, plafonnant à 10 % au second tour dans certains bureaux populaires. Il passe également auprès de nombreux boulonnais pour un candidat imposé par Paris, n'étant parachuté dans le boulonnais que depuis trois ans. Cela devrait compliquer sa tâche face à Jack Lang et rendre l'argument du parachutage difficilement utilisable.

Notes et références

Catégorie:Circonscription législative du Pas-de-Calais
Sujets connexes
Ambleteuse   Audresselles   Boulogne-sur-Mer   Calais   Franck Ribéry   Guînes   Jack Lang   La Voix du Nord   Marquise   Pas-de-Calais   Tardinghen   Wimereux   Wissant  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^