Alexandre Théodore Brongniart

Infos
Palais Brongniart à Paris Alexandre Théodore Brongniart est un architecte français, né le 15 février 1739 à Paris, mort le 6 juin 1813 dans la même ville (voir Famille Brongniart) Il a suivi l'enseignement de Jacques François Blondel. Il est l'auteur de nombreux bâtiments néo-classiques parisiens, dont le Palais Brongniart (anciennement Palais de la Bourse) et divers hôtels particuliers, ainsi que du cimetière du Père-Lachaise. Élève de l'Académie d'architecture
Alexandre Théodore Brongniart

Palais Brongniart à Paris Alexandre Théodore Brongniart est un architecte français, né le 15 février 1739 à Paris, mort le 6 juin 1813 dans la même ville (voir Famille Brongniart) Il a suivi l'enseignement de Jacques François Blondel. Il est l'auteur de nombreux bâtiments néo-classiques parisiens, dont le Palais Brongniart (anciennement Palais de la Bourse) et divers hôtels particuliers, ainsi que du cimetière du Père-Lachaise. Élève de l'Académie d'architecture, Brongniart suit également les cours d'Étienne-Louis Boullée, architecte théoricien, fervent partisan d'un usage immodéré de la colonne. Brongniart devient membre de l'Académie d'Architecture en 1781 et architecte contrôleur des bâtiments de l'École militaire et des Invalides en 1782. En tant qu architecte de l' École militaire et des Invalides (1782-1792), il a donné à ce quartier sa physionomie actuelle par le tracé de la place de Breteuil et des avenues alentour. Après la construction de l' hôtel de Monaco, rue Saint-Dominique (1774-1777), il obtient, grâce à l' appui de M. de Montesquiou, de faire percer la rue Monsieur et réalise ainsi une fructueuse opération immobilière, concrétisée par les hôtels de Montesquiou (1781), de Bourbon-Condé (1782) et sa propre demeure, au coin du boulevard des Invalides et de la rue Oudinot (1782). Il participe donc également activement à la forte spéculation immobilière qui anime Paris à la fin de l'Ancien Régime, notamment dans le secteur des Invalides. Passés les tourments révolutionnaires, il multiplie les projets à l'attention du nouveau pouvoir. Son dessin proposé pour un palais de la Bourse séduit Napoléon Ier qui lui tient ces propos : « Monsieur Brongniart, voilà de belles lignes. À l'exécution mettez les ouvriers ! ». La tombe de Brongniart dans le cimetière qu'il a conçu, le Père Lachaise En tant qu'Inspecteur général en chef de la Deuxième section des Travaux publics du Département de la Seine et de la Ville de Paris, Brongniart se voit confier la conception du cimetière du Père-Lachaise dont il dessinera les principales lignes en 1804 et où il est inhumé dans la 11ème division.

Principales réalisations

- Palais Brongniart, également appelé Palais de la Bourse
- Hôtel d'Osmond
- Hôtel des Montesquiou
- Hôtel de Bourbon-Condé (1780-82) construit pour Louise-Adélaïde, princesse de Bourbon
- Hôtel Masserano (qui a donné son nom à la rue Masseran)
- Couvent des Capucins, actuel lycée Condorcet
- Cimetière du Père-Lachaise
- Eglise de Romainville Catégorie:Naissance en 1739 Catégorie:Décès en 1813 Catégorie:Architecte français Catégorie:Néoclassicisme Catégorie:Architecte néoclassique de:Alexandre-Théodore Brongniart en:Alexandre-Théodore Brongniart es:Alexandre-Théodore Brongniart pt:Alexandre Théodore Brongniart
Sujets connexes
Ancien Régime   Architecte   Cimetière du Père-Lachaise   Famille Brongniart   France   Jacques François Blondel   Napoléon Ier   Néoclassicisme   Palais Brongniart   Paris   Romainville   Révolution française  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^