Mouvement républicain populaire

Infos
Le Mouvement républicain populaire (MRP) était un parti politique français entre 1944 et 1967. Héritier du Parti démocrate populaire, fondé en 1944 par Georges Bidault, il se voulait le parti des résistants démocrates-chrétiens qui souhaitaient dépasser le clivage droite-gauche et celui de la « fidélité » au général de Gaulle.
Mouvement républicain populaire

Le Mouvement républicain populaire (MRP) était un parti politique français entre 1944 et 1967. Héritier du Parti démocrate populaire, fondé en 1944 par Georges Bidault, il se voulait le parti des résistants démocrates-chrétiens qui souhaitaient dépasser le clivage droite-gauche et celui de la « fidélité » au général de Gaulle.

Histoire

Avec le Parti communiste français, le MRP fut le grand vainqueur des élections législatives de 1945 et participa, avec celui-ci et les socialistes (SFIO), au système du tripartisme (Gouvernement provisoire de la République française). Le MRP a eu 150 députés en 1945, 169 en 1946 (Assemblées constituantes), 167 en 1946, 88 en 1951, 73 en 1956, 64 en 1958 et 55 en 1962 (Assemblée nationale). Il fut sensiblement affaibli par l'irruption du RPF. Le record fut atteint le 2 juin 1946 avec 28, 2 % des voix. Il a notamment compté parmi ses rangs l'Abbé Pierre, député du MRP de 1945 à 1951. Georges Bidault, Robert Schuman, Pierre Pflimlin, membres de ce parti, jouèrent un rôle important sous la Quatrième république et furent présidents du Conseil. Auguste Champetier de Ribes fut président du Conseil de la République et Pierre Schneiter, président de l'Assemblée nationale. Les membres du MRP proposèrent un programme de réformes sociales et familiales, et se firent les artisans du rapprochement franco-allemand et de la création d'une Europe unie. Leurs ministres ont été confrontés aux problèmes coloniaux, notamment la guerre d'Indochine (Jean Letourneau). Ils étaient favorables à la Communauté européenne de défense. Divisés sur la question algérienne (Georges Bidault soutenant l'OAS et fondant une dissidence, la Démocratie chrétienne en 1958), ses membres se rallièrent au gaullisme, ou bien, avec Jean Lecanuet, fondèrent, en 1966, le Centre démocrate futur CDS qui compose l'UDF. Les derniers ministres MRP ont été ceux du gouvernement de Georges Pompidou (Pierre Pflimlin, Robert Buron, Joseph Fontanet, Paul Bacon, Maurice Schumann). Ils ont démissionné à la suite de la conférence de presse du général de Gaulle sur l'Europe en mai 1962. Le 13 septembre 1967, le MRP cesse d'exister. Les Jeunesses du MRP étaient organisées au sein des « Jeunes Equipes du MRP ».

Dirigeants

Présidents

- Maurice Schumann (1944-1949)
- Georges Bidault (1949-1952)
- Pierre-Henri Teitgen (1952-1956)
- Pierre Pflimlin (1956-1959)
- André Colin (1959-1963)
- Jean Lecanuet (1963-1965)

Secrétaires généraux

- André Colin (1944-1955)
- Maurice-René Simonnet (1955-1963)
- Joseph Fontanet (1963-1967)

Sources

-
-
- Catégorie:Ancien parti politique français Catégorie:Parti politique de la Quatrième RépubliqueCatégorie:Parti politique démocrate-chrétien de:Mouvement Républicain Populaire en:Popular Republican Movement es:Movimiento Republicano Popular gl:Movemento Republicano Popular it:Movimento Repubblicano Popolare la:Motus Republicanus Popularis nl:Mouvement Républicain Populaire pl:Ludowy Ruch Republikański
Sujets connexes
Abbé Pierre   André Colin   Auguste Champetier de Ribes   Centre des démocrates sociaux   Centre démocrate   Centrisme   Communauté européenne de défense   Démocratie chrétienne   Gaullisme   Georges Bidault   Georges Pompidou   Gouvernement provisoire de la République française   Guerre d'Indochine   Jean Lecanuet   Jean Letourneau   Joseph Fontanet   Maurice-René Simonnet   Maurice Schumann   Organisation armée secrète   Parti communiste français   Parti démocrate populaire   Paul Bacon   Pierre-Henri Teitgen   Pierre Pflimlin   Pierre Schneiter   Rassemblement du peuple français   Robert Buron   Robert Schuman   Rouge   Section française de l'Internationale ouvrière   Tripartisme   Union pour la démocratie française  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^