Forza Italia

Infos
Forza ItaliaLe nom provient du slogan des supporters de l'équipe de football italienne, Forza Italia signifiant ici à peu près « Allez l'Italie! ». L'expression avait aussi servi de slogan à la Démocratie chrétienne pour les élections de 1987. est un parti politique italien qui a été créé en 1994 par Silvio Berlusconi. Il est ancré au centre-droit et fait partie du Pôle des libertés et de la Maison des libertés (en italien, la Casa delle L
Forza Italia

Forza ItaliaLe nom provient du slogan des supporters de l'équipe de football italienne, Forza Italia signifiant ici à peu près « Allez l'Italie! ». L'expression avait aussi servi de slogan à la Démocratie chrétienne pour les élections de 1987. est un parti politique italien qui a été créé en 1994 par Silvio Berlusconi. Il est ancré au centre-droit et fait partie du Pôle des libertés et de la Maison des libertés (en italien, la Casa delle Libertà). Il a obtenu 6 837 748 votes (21, 0 %) lors des dernières élections au Parlement européen, soit 16 députés (sur 78) alors qu'il avait obtenu 7 624 829 votes (25, 2 %) en juin 1999 aux mêmes élections (et 22 députés sur 87). Lors des élections législatives italiennes de 2006, bien qu'ayant perdu environ 6 points à la Chambre des députés (par rapport aux élections législatives de 2001), ce parti obtient 23, 7 % des voix (soit 9 millions de votants) à la Chambre, juste derrière L'Olivier, et quasiment le même score de 24 % au Sénat (8, 2 m. de voix). Il comprend 140 députés (- 28, y compris les élus à l'étranger) et 79 sénateurs (+ 3). Auparavant, Forza Italia disposait, jusqu'en 2005, de 76 sénateurs au Senato della Repubblica et de 173 députés (sur 178 élus en 2001) à la Camera dei deputati. Il ne gouverne plus que trois régions (sur 20) depuis les élections régionales d'avril 2005 (la Lombardie, la Vénétie et la Sicile, ainsi que le petit Molise où l'élection a été recommencée en 2001). Son leader est favorable à la création d'un Parti unique des modérés qui réunirait les partis alliés au sein de la Maison des libertés. Le premier congrès de ce parti aurait dû se réunir à l'été 2005. Son nom proposé : parti de la liberté. A l'automne 2007, la dissolution du parti a été orchestrée par Silvio Berlusconi, prenant acte des dernièrs échecs, tant du point de vue électoral après l'arrivée du gouvernement Prodi que de celui des divergences des partis de la droite italiennes. La disparition de Forza Italia verra la création officielle du "Parti des libertés" (Partito delle libertà), destiné à rassembler les différents courants de l'opposition et s'assurer une majorité de droites lors des élections futures. Toutefois, à la fin novembre, les démocrates chrétiens de l'UDC (Unione dei Demo-Cristiani) et les séparatistes de la Ligue du Nord (Lega del Nord, ancienne Ligue lombarde) ne souhaitaient pas rejoindre Berlusconi.

Notes

---- Catégorie:Parti politique italien br:Forza Italia de:Forza Italia en:Forza Italia es:Forza Italia it:Forza Italia ja:フォルツァ・イタリア nl:Forza Italia no:Forza Italia pl:Forza Italia pt:Força Itália ru:Вперёд, Италия sv:Forza Italia
Sujets connexes
Camera dei deputati   Conservatisme   Démocratie chrétienne   Démocratie chrétienne (Italie)   Député   Député européen   Italie   L'Olivier   Libéralisme   Lombardie   Maison des libertés   Molise   Parlement européen   Parti politique   Parti populaire européen   Senato della Repubblica   Sicile   Silvio Berlusconi   Vénétie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^