Comte

Infos
Le titre de comte — du latin comes, « compagnon » — est un titre de noblesse situé dans la hiérarchie entre le vicomte et le marquis. L'origine de ce titre remonte aux premiers empereurs romains ; sous le règne d'Auguste, on voit des sénateurs choisis pour son conseil porter le nom de comites Augusti.
Comte

Le titre de comte — du latin comes, « compagnon » — est un titre de noblesse situé dans la hiérarchie entre le vicomte et le marquis. L'origine de ce titre remonte aux premiers empereurs romains ; sous le règne d'Auguste, on voit des sénateurs choisis pour son conseil porter le nom de comites Augusti.

Haut Moyen Âge

Les premiers rois du Haut Moyen Âge donnèrent indistinctement le titre de comte à tous les officiers de leur maisons ; l'un d'entre eux, appelé comte palatin (comes palatii), était chargé de rendre la justice dans le palais, ainsi que, en général, de juger les affaires où le prince avait intérêt (voir aussi maire du palais pour le premier d'entre eux). Le titre de comte fut repris par les compagnons d'armes des princes francs qui se virent attribuer la gestion d'un ou plusieurs pagi (cité), juridictions administratives héritées de l'Empire romain. Les comtes mérovingiens sont nommés par le roi et assurent les fonctions fiscales, militaires et judiciaires. Sous les Carolingiens, ces offices deviennent héréditaires et les pagi évoluent en comtés autonomes.

Moyen Âge

La plupart des comtes érigèrent leurs gouvernements en principautés héréditaires qui portèrent le nom de comtés : le Capitulaire de Quierzy-sur-Oise leur en reconnut le droit (877). Dans la hiérarchie nobiliaire, le comte est au-dessous du marquis et du duc et au-dessus du baron. Les comtes se font assister par des vice-comtes qui deviendront les vicomtes. Il faut signaler deux charges comtales particulières, celle du comte des « étables » (comes stabuli) qui donnera le connétable et celle de comte palatin. Le comte Roger I de Sicile fut surnommé le « Grand Comte ». En 1564 une ordonnance de Charles IX établit qu'en l'absence d'héritiers mâles, les comtés retourneraient à la couronne. Au , le titre de comte n'est plus en France qu'une distinction honorifique, et qui ne confère aucun privilège. En Belgique, le titre de comte - comtesse pour une femme - se situe entre le vicomte et le marquis. Il est généralement le titre le plus élevé octroyé par le Roi des Belges à un roturier. Les titres supérieurs (marquis, duc et prince) ne sont généralement concédés qu'à des aristocrates dont la famille détenait déjà un tel titre avant l'indépendance de la Belgique (1830).

Voir aussi

-Grave, comte allemand
-Jarl, comte scandinave, Earl, comte anglo-saxon
-Comtes et ducs d'Europe Catégorie:Titre de noblesse

Voir encore

- Toponymes : Brie-Comte-Robert, Fontenay-le-Comte...

Source partielle

ca:Comte cs:Comte de:Graf en:Count es:Conde ja:伯爵 nl:Graaf (titel) zh:伯爵
Sujets connexes
Baron (noblesse)   Brie-Comte-Robert   Carolingiens   Charles IX de France   Comes   Comte palatin   Comtes et ducs d'Europe   Comté (domaine)   Connétable   Duc   Earl   Empereur romain   Empire romain   Fontenay-le-Comte   France   Grave (titre)   Jarl   Latin   Maire du palais   Marquis   Moyen Âge   Mérovingiens   Pagus   Roger Ier de Sicile   Sénat romain   Titre de noblesse   Vicomte  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^