Siège de La Rochelle (1573)

Infos
Henri III Le siège de La Rochelle, ordonné par Charles IX et commandé par le duc d'Anjou, (le futur Henri III) commence le et se termine par la suspension des armes le . Le Massacre de la Saint-Barthélemy a porté un coup fatal au protestantisme. C'est pour profiter du désarroi qui règne chez les protestants, que le roi et la reine-mère Catherine de Médicis entendent soumettre définitivement les protestants à leur autorité. Leur cible est La Rochelle, ville de têt
Siège de La Rochelle (1573)

Henri III Le siège de La Rochelle, ordonné par Charles IX et commandé par le duc d'Anjou, (le futur Henri III) commence le et se termine par la suspension des armes le . Le Massacre de la Saint-Barthélemy a porté un coup fatal au protestantisme. C'est pour profiter du désarroi qui règne chez les protestants, que le roi et la reine-mère Catherine de Médicis entendent soumettre définitivement les protestants à leur autorité. Leur cible est La Rochelle, ville de tête du protestantisme français, dont la chute entraînerait automatiquement celle des autres villes protestantes. Le roi espère y parvenir par des négociations, mais les protestants ayant refusés de se soumettre, le siège fut décidé. Le duc d'Anjou est accompagné par les princes, François d'Alençon, Henri de Navarre (le futur Henri IV), et le prince de Condé, ces deux derniers fraîchement convertis au catholicisme. Le duc d'Anjou commande une armée de 5 000 fantassins et de 1 000 cavaliers. Toute la bonne noblesse de France le suit ; le grand maître de l'artillerie, Biron, les chefs du parti catholique Louis de Gonzague, Henri de Guise, Charles de Mayenne, Claude d'Aumale, Nevers, Montluc, mais encore le maréchal de Cossé, Henri de la Tour d'Auvergne, Villequier, Brantôme, le comte de Retz, Philippe Strozzi… La Rochelle est sans véritable chef militaire d'extraction noble. François de La Noüe travaille autant pour le compte des protestants que pour le compte du roi. La ville est aux mains des bourgeois et a 1 300 soldats sous son ordre. Des bateaux anglais lui apportent des subsistances. En tant qu'alliée de la France, Élisabeth Ire d'Angleterre condamne officiellement les particuliers anglais qui viennent au secours de La Rochelle mais en réalité elle les soutient en coulisse. Les navires anglais rentrent et sortent comme ils le souhaitent dans la rade. Les tentatives de Nevers pour la combler sont un échec. Toutefois le , une flotte anglaise commandée par le protestant français Montgomery est victorieusement repoussé par les bombardements catholiques. Sur terre, huit grands assauts sont donnés contre les remparts de la ville de février à juin. Ces assauts sont meurtriers, rare sont ceux qui ne sont pas blessés. Le duc d'Anjou lui même est atteint à plusieurs endroits et au cours de l'un de ces assauts, le , le duc d'Aumale est tué. Le , 150 assiégeants meurent dans l'explosion accidentelle d'une mine destinée à faire sauter les remparts. La résistance des protestants, l'échec des assauts, les difficultés de ravitaillement viennent à bout de la patience des assiégeants. Par ailleurs, des intrigues de clans se forment à l'interieur du camp royal. Le prince François mène la fronde. Le , 6 000 suisses arrivent venus en renfort, mais l'attaque générale lancée trois jours plus tard se termine dramatiquement pour les catholiques. Le le duc d'Anjou apprend son élection comme roi de Pologne. Le siège s'arrête le . La paix est signé le .
- de:Belagerung von La Rochelle (1573) en:Siege of La Rochelle (1572-1573)
Sujets connexes
Albert de Gondi   Angleterre   Armand de Gontaut-Biron   Artillerie   Artus de Cossé-Brissac   Bombardement   Bourgeoisie   Catherine de Médicis   Catholicisme   Cavalerie   Charles IX de France   Charles de Mayenne   Claude II d'Aumale   Explosion   Flotte   François de France (1555-1584)   Gabriel Ier de Montgomery   Henri III de France   Henri IV de France   Henri Ier de Bourbon-Condé   Henri Ier de Guise   Infanterie   La Rochelle   Louis IV de Nevers   Maréchal de France   Massacre de la Saint-Barthélemy   Militaire   Mine   Noblesse   Philippe Strozzi   Pierre de Brantôme   Prince (titre)   Protestantisme   Rade   Rempart   Siège (militaire)   Suisse   Villequier  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^