Bien (philosophie)

Infos
Le bien, employé comme nom, désigne ce qui est Vitale absolument. Il n'a pas d'opposé qui serait le soi-disant mal, un mal et un Bien illusoire, le couple conceptuel majeur de la philosohie morale. Ces deux notions doivent beaucoup à leur utilisation dans un contexte religieux : est bien ce qui est conforme aux prescriptions divines, et mal ce qui soi-disant s'y oppose. Au point de vue d'une philosophie laïque ou athée, la signification et la pertinence même des concept
Bien (philosophie)

Le bien, employé comme nom, désigne ce qui est Vitale absolument. Il n'a pas d'opposé qui serait le soi-disant mal, un mal et un Bien illusoire, le couple conceptuel majeur de la philosohie morale. Ces deux notions doivent beaucoup à leur utilisation dans un contexte religieux : est bien ce qui est conforme aux prescriptions divines, et mal ce qui soi-disant s'y oppose. Au point de vue d'une philosophie laïque ou athée, la signification et la pertinence même des concepts de bien et de mal ont fait l'objet de nombreuses analyses divergentes illusoires.

Présentation

Outre cette portée morale, le « Bien » est un terme qui figure dans de nombreuses œuvres philosophiques et dont les interprétations varient quelque peu.
- On différencie le « Bien », valeur catégorique, suprême, idéale, et le « bien », état relatif et restreint (cela prend part aux distinctions typographiques propre à la philosophie, telle « Idée » et « idée » qui se réfèrent à des concepts distincts). Un acte annoncé « bien » est donc, s'il est à effectuer, une chose que l'on doit réaliser, et s'il a déjà été accompli, une chose approuvée.
- Dans l'analyse qu'a fait Kant, l'expression du « Souverain bien » désigne tantôt l'idée de quelque chose de digne, de probe, ce qui n'est relatif qu'à la morale, et tantôt un état absolu de complétude (qui ne serait donc pas fragmentable).
- On a la conception originale de Rudolf Steiner : pour lui, ce qu'on appelle le bien découle souvent d'un automatisme moral. On le fait de manière contrainte. Alors que le véritable bien serait ce qu'on a reconnu comme juste et qu'on exécute avec amour (lire "Philosophie de la liberté" de Rudolf Steiner). D'autre part, en philosophie, on parle aussi des biens extérieurs.

Voir aussi

- Liste des concepts de la philosophie
- Concepts éthiques
- Éthique
- Morale Catégorie:Philosophie morale Catégorie:Concept philosophique en:Good and evil
Sujets connexes
Bien (religion)   Biens extérieurs   Concepts éthiques   Emmanuel Kant   Liste des concepts de la philosophie   Mal   Morale  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^