Société nationale de protection de la nature

Infos
right La Société nationale de protection de la nature (SNPN) est une association française qui a pour but la protection des espèces animales et végétales sauvages ainsi que les milieux naturels. Fondée le 10 février 1854La SNPN est la doyenne d’âge des associations de conservation de la nature à l’échelle mondiale par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire Professeur au Muséum d'histoire naturelle, titulaire de la chaire de zoologie des mammifères et des oiseaux., sous
Société nationale de protection de la nature

right La Société nationale de protection de la nature (SNPN) est une association française qui a pour but la protection des espèces animales et végétales sauvages ainsi que les milieux naturels. Fondée le 10 février 1854La SNPN est la doyenne d’âge des associations de conservation de la nature à l’échelle mondiale par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire Professeur au Muséum d'histoire naturelle, titulaire de la chaire de zoologie des mammifères et des oiseaux., sous le nom de Société impériale zoologique d'acclimatation, elle est reconnue d'utilité publique dès le 26 février 1855. Après la chute du Second Empire, elle devient la Société nationale d'acclimatation. Face au développement industrielle et les destructions subies par la nature, les préoccupations de ses membres évoluent. De 1901 à 1921, sous la présidence de Edmond Perrier, directeur du Muséum national d'histoire naturelle, la société se tourne résolument vers la protection de la nature. En 1906, elle inspire la création de la Société des amis de l'éléphant. En 1912, la Ligue pour la protection des oiseaux se constitue sous son égide en vue de la création de la réserve ornithologique des Sept Îles. En 1923, elle co-organise le premier Congrès international de protection de la nature à Paris. La société est co-fondatrice de l'UICN en 1948. Elle prend la dénomination actuelle de Société nationale de protection de la nature Après avoir été un temps la Société nationale d'acclimatation et de protection de la nature. en 1960. La politique de protection de la société s'est concrétisée très tôt par la création et la gestion de réserves. En 1927, elle crée la réserve zoologique et botanique de Camargue sur des terrains privés Compagnie Allais, Froge et Camargue puis Salins du Midi. qu'elle loue. Elle a été la première réserve à être distinguée par le Conseil de l'Europe en 1967. L'état, devenu propriétaire des 13 117 hectares de la réserve En 1972., confirme la SNPN comme gestionnaire en 1975. La Réserve nationale de Camargue obtient le titre de Réserve de biosphère par l'UNESCO en 1977. En 1935, la société crée la réserve de Néouvieille dans les Pyrénées et celle du Lauzanier dans les Alpes. Intégrées dans des parcs nationaux Respectivement Parc national des Pyrénées et Parc national du Mercantour, la SNPN n'en assure plus la gestion aujourd'hui. En 1980, la SNPN devient gestionnaire des 2 700 hectares de la Réserve du lac de Gran Lieu en Loire-Atlantique à la demande exprès du donateur Le parfumeur Jean-Pierre Guerlain.. Dès 1931, la société publie le trimestriel La Terre et la Vie qui deviendra la Revue d'écologie (La Terre et la Vie) destinée à un public scientifique. En 1967, elle crée Le courrier de la nature, un bimestriel grand public. En 1993 débute la publication spécialisée Zones Humides Infos.

Voir aussi

'''
Sujets connexes
Alpes   Animal   Association loi de 1901   Camargue   Conseil de l'Europe   Edmond Perrier   Espèce   France   Isidore Geoffroy Saint-Hilaire   Ligue pour la protection des oiseaux   Loire-Atlantique   Muséum national d'histoire naturelle   Parc national des Pyrénées   Parc national du Mercantour   Paris   Plante   Pyrénées   Réserve de biosphère   Réserve naturelle   Réserve naturelle du Néouvielle   Second Empire   Sept Îles  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^