Die (Drôme)

Infos
Die (en occitan vivaro-alpin Diá) est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Diois. Ville du sud-est de la France dans les Alpes du Sud, Die est située à l'est du Rhône, au pied du massif du Vercors et au bord de la rivière Drôme. Die et sa vallée sont dominées par la montagne de Glandasse à 2 041 mètres, barrière rocheuse massive et raide composant l'extrémité méridiona
Die (Drôme)

Die (en occitan vivaro-alpin Diá) est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Diois. Ville du sud-est de la France dans les Alpes du Sud, Die est située à l'est du Rhône, au pied du massif du Vercors et au bord de la rivière Drôme. Die et sa vallée sont dominées par la montagne de Glandasse à 2 041 mètres, barrière rocheuse massive et raide composant l'extrémité méridionale du Vercors.

Géographie

Le territoire de Die fait partie du Parc naturel régional du Vercors et du Pays Diois (Communauté de 52 communes englobant 4 cantons).

Histoire

À l'heure actuelle, aucun vestige d'époque gauloise n'a été retrouvé à Die. Il semble qu'une petite agglomération située en bordure de la voie romaine, reliant le Rhône et la Durance, ait connu une extension rapide : la surface urbanisée vers la fin du est de l'ordre de 35 hectares. Au début du , la ville de Die (Dea Augusta Vocontiorum) compte de nombreux monuments et acquiert un statut de capitale romaine, remplaçant Luc-en-Diois dans cette fonction pour le peuple des Voconces. Le titre de colonie semble lui être décerné vers la fin du ou dans le courant du alors que, comme le montrent des fouilles récentes, l'agglomération est en crise et des quartiers périphériques sont déjà abandonnés. Une porte monumentale est érigée sur la route en direction des Alpes. Blason de la ville, de gueules au château d'or sommé de trois tours du même, celle du centre plus élevée, le tout crénelé, maçonné, ouvert et ajouré de sable La ville s'entoure ensuite d'un rempart, entre 285 et 305, qui fortifie une surface urbanisée de 25 hectares. La porte monumentale, démontée pierre par pierre, est insérée dans la fortification. Le premier évêque attesté est Nicaise, en 325, seul représentant des églises des Gaules au concile de Nicée. Le diocèse sera réuni en 1276 à celui de Valence. Le Musée de Die et du Diois, dans le centre-ville, montre les nombreux et imposants vestiges de l'époque romaine, mais raconte également la préhistoire du Diois, le moyen-âge de cette cité épiscopale et les ravages des guerres de Religion.

Administration

Démographie

Champs de lavandin, près de Die | align="center" rules="all" cellspacing="0" cellpadding="4" style="border: 1px solid
-999; border-right: 2px solid
-999; border-bottom:2px solid
-999; background:
-f3fff3" |+ style="font-weight: bold; font-size: 1.1em; margin-bottom: 0.5em"| Évolution démographique |-style="background:
-ddffdd"

Vie locale

Économie

Die est une ville de moins de 5000 habitants. Elle s'est accrochée dans les années 1960 et 1970 à ses petites industries en inéluctable déclin, le meuble et la chaussure. Ratant en conséquence le tournant historique du tourisme de masse, elle en évitera ainsi involontairement le fléau. Aujourd'hui Die bénéficie d'un tourisme estival important, populations nordiques et étrangères (Pays-Bas) résidants essentiellement dans les campings autour de la vallée de la Drôme. Quant au tourisme hivernal, composé de visiteurs régionaux, il concerne le ski (championnat de France de ski Handisport), la randonnée en raquettes, les courses de chiens de traîneaux (compétition internationale de l'Alpirush) à la station de ski du col de Super Rousset (située dans le Massif du Vercors 1300-1700 mètres). C'est au col du Rousset qu'a eu lieu en 1992 une compétition de course de montagne. La Cave coopérative Clairette de Die qui est le plus gros employeur du Diois eu l'idée il y a quelques années d'adopter la nom de marque "Jaillance" pour être mieux reconnue de la concurrence, mieux identifiée par les consommateurs et optimiser ainsi sa puissance dans la vente et dans l'exportation. Outre les agriculteurs, viticulteurs, le tissu économique se compose encore beaucoup de très petites entreprises, d'artisans, de prestataires de tourisme et de commerces de proximité. Die est également le centre économique et social de tout le Diois, disposant des écoles et des centres de formation (travaux acrobatiques). Les services publics et administratifs permettent aussi de faire vivre cette vallée. Vue générale depuis l'est

Administrations sur place

- Sous-préfecture
- Bureaux de Poste
- Gare SNCF
- Hôtel des Impots

Enseignement

- École maternelle et primaire de Chabestan
- École primaire privée Notre-Dame
- Collège et Lycée du Diois
- Greta

Santé

- Hopital publique, maternité

Sports et loisirs

La cathédrale Notre-Dame La région Dioise contient beaucoup de stations de ski, la principale étant celle du col de Rousset, qui attire énormément de touristes pendant les vacances d'hiver. On trouve aussi de nombreuses stations de canoës et/ou kayaks, qui proposent des itinéraires plus ou moins longues, ceci dû à la rivière (La Drôme) qui suit de près la route, facilitant les départs et les arrivées d'embarcations. 2 clubs de foot sont basés a Die : - le FC Diois qui évolue en 2ème division de district - l'Olympique de Die qui évolue en 3ème division de district Une grande rivalité sépare ces 2 clubs ennemis.

Gastronomie

- Clairette de Die connue de Pline l'Ancien dès 77, AOC en 1942.
- Crémant de Die Création récente, AOC en 1993.

Personnages célèbres

- Nicaise, premier évêque connu à Die, représente à lui seul la Gaule au Concile de Nicée en 325.
- La comtesse Beatritz de Dia, trobairitz du .

Monuments et lieux touristiques

La porte Saint Marcel, dernière des trois portes de l'ancienne cité de Die
- Remparts gallo-romains des
- Porte Saint-Marcel (porte principale de la ville)
- Le Musée de Die et du Diois (Musée de France) présente d'étonnantes collections archéologiques et historiques (ouvert d'avril à octobre)
- Cathédrale Notre-Dame (porche du )
- Mosaïque romane dite des quatre fleuves, dans la chapelle Saint-Nicolas du palais épiscopal, où elle servait de tapis d'autel. Elle est la représentation symbolique de l'univers.
- Temple protestant, porte sculptée (ancienne chapelle catholique des Jésuites)
- Maisons d'époque Renaissance, notamment quartier Saint-Vincent
- La tour de Purgnon, vestiges d'un château épiscopal transformé en chapelle mariale au .
- Une tour du est visible en façade dans la rue de l'Armellerie.
- De nombreuses inscriptions romaines, des chapiteaux et sculptures médiévales, sont remployées dans les façades des maisons urbaines.
- Abbaye Notre-Dame de Valcroissant, une ancienne abbaye cistercienne du , ruinée lors des guerres de religion. Aujourd'hui, intégrée dans une exploitation agricole privée. La tour de Purgnon

À voir dans les environs

- L'abbaye de Valcroissant
- Le village de Pontaix
- Le jardin des papillons
- Le Claps (éboulement rocheux sur la rivière Drôme)
- Le massif du Glandasse
- Le col de Rousset
- la station de ski de Fond d'Urle
- La Croix de Justin (par le chemin des Quarante Lacets)
- Valdrôme, station de ski subventionnée par le Conseil Général de la Drôme
- La haute vallée de la Drôme, avec les villages de Beaurières, sous le Col de Cabre, et de Valdrôme, site charmant.
- La commune de Luc-en-Diois
- Le château de Beaurières
- le village de Saint-Julien-en-Quint
- La commune de Châtillon-en-Diois, village médiéval

Événements

- Deux fois par an, l'association Dea Augusta édite la revue d'histoire locale Chroniques du Diois. Le numéro 7 a paru début juillet 2007. . Mascotte de la Fête de la Transhumance, sculptée d'après Les Brebis de F'murr. L'oeuvre est visible place de l'Hotel de ville à Die.
- Les Rencontres de l'Écologie au Quotidien (10 jours fin Janvier)
- Fête de la Transhumance Diois-Vercors (au mois de juin)
- Le Rallye Terre du Diois, chaque début d'été.
- Festival Est-Ouest. Annuel jusqu'en 2004, le festival Est-Ouest devient biennal et consacrera son édition 2008 à la littérature hors frontières. Il se déroulera sur une dizaine de jours lors de la deuxième quinzaine de septembre. Site : .
- Fête de la Clairette (fin août)

Jumelages

Die est jumelée avec plusieurs villes, parmi lesquelles :
- , voir Wirksworth
- , voir Varallo
- , voir Frankenau

Voir aussi

- Communes de la Drôme
- Déviation de Die ==
Sujets connexes
Appellation d'origine contrôlée   Arrondissement de Die   Beatritz de Dia   Beaurières   Canton de Die   Chef-lieu   Châtillon-en-Diois   Clairette de Die   Claps   Col de Rousset   Communauté de communes du Diois   Commune française   Communes de la Drôme   Concile de Nicée   Diois   Divers gauche   Drôme (département)   Drôme (rivière)   F'murr   Festival Est-Ouest   France   Gare   Gentilé   Greta (enseignement)   Le Glandasse   Les Brebis   Luc-en-Diois   Massif du Vercors   Musée de Die   Occitan   Parc naturel régional du Vercors   Parti communiste français   Parti socialiste (France)   Pays-Bas   Pline l'Ancien   Pontaix   Poste   Rallye Terre du Diois   Renaissance (période historique)   Rhône   Rhône-Alpes   Saint-Julien-en-Quint   Section française de l'Internationale ouvrière   Société nationale des chemins de fer français   Sous-préfecture   Transhumance   Trobairitz   Valdrôme   Valence (Drôme)   Vivaro-alpin   Voconces  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^