Transcription (paléographie)

Infos
Lettre autographe du poète allemand Friedrich von Schiller. En paléographie, la transcription consiste à reproduire un texte en ancien français ou en latin en en rétablissant les abréviations.
Transcription (paléographie)

Lettre autographe du poète allemand Friedrich von Schiller. En paléographie, la transcription consiste à reproduire un texte en ancien français ou en latin en en rétablissant les abréviations.

Définition

La paléographie, c’est la science des écritures anciennes, c’est aussi l’apprentissage à la lecture de documents anciens. Qui ne s’est pas découragé devant un acte ancien, une période d'adaptation est nécessaire lorsque vous déchiffrez des documents rédigés par un nouveau scribe, familiarisez-vous avec son écriture en décryptant en premier lieu les mots les plus faciles à lire, puis revenez sur les passages à votre portée, en laissant en blanc les mots incompréhensibles, après plusieurs tentatives vous vous habituerez au graphisme et tout deviendra plus clair. Lors de la lecture d’un document , il faudra tout d’abord se familiariser avec la forme des lettres, puis des syllabes, connaître les particularités et abréviations.

Notions élémentaires

Lettres

Les lettres vont nous permettre de reconnaître le début d'un mot et par la même faciliter sa recherche, ceci après avoir relevé les pièges de certaines lettres qui suivant les scribes se confondent : les S et F, i et J, B et G, etc.…

Particularités

Les Particularités, ce sont des lettres ajoutées dans les mots ou utilisées à la place d'autres lettres, ceci assez couramment, sans parler de l'orthographe très aléatoire de certains scribes, en particulier en état-civil ou les noms et mots étaient souvent écrits sous une forme phonétique par certains prêtres. Exemple : avec la lettre ( P ) ajoutée dans le mot Achepteur (acheteur), et avec ( Es ) qui remplace les é ou è et un ( P ) en plus dans Escripre (écrire), Nopces (noces), etc …….

Abréviations

Obstacle majeur dans les décryptages, parfois l'enchaînement de plusieurs de ces abréviations rend le texte incompréhensible. Il est à souligner que certaines sont utilisées en état-civil dans les noms patronymiques : ne pas les connaître mène donc à l'échec. Les abréviations Spéciales et leurs formes , nous pouvons les classer rapidement ainsi :
-Les abréviations en Fin de mot : un trait courbé, droit, recourbé ou de forme particulière sur, au-dessus ou au-dessous de la ligne d'écriture abrège la graphie des mots,
-Exemple : Tut(eur) et curat(eur), Desf(unts), Eslect(ions), Sucess(ion), etc……..
-Les abréviations en Milieu de mot : sans ou indiquées par un tilde, plusieurs lettres ou syllabes ont été supprimées, souvent seules les premières et dernières lettres sont formées.
-Exemple : Consom(matio)n, déclar(ati)on, So(m)me, Egl(is)e, etc………..
-En Début de mot : des signes particuliers correspondent à plusieurs lettres : Autre-Pre-Tres-Ter-Trans-Ser-Cer-Mar,
-exemple : (Autre)ment, (Pre)neur, (Tres)pas, (Ter)rouer, etc………….. Certains signes sont plus fréquemment utilisés : Il s'agit de : COM, CON, PAR, PER, PRE, PRO, que l'on retrouve aussi dans des noms patronymiques, et qui sont très souvent utilisés par des scribes de toutes régions et de toutes origines : état civil, notaire, etc… il s’agissait bien là d’un codage précis et commun à tous, c’est la sténographie d’aujourd’hui.
-Exemple : avec COM, CON, (Com)modément, (Com)missaire, etc……..
-Exemple : avec PAR, PER, (Par)lement, (Par)tye, (Per)sonne, (Par)eil, etc……
-Exemple avec PRO et PRE : P(ro)pre, P(ro)mis, P(ro)chain, P(roche), etc…….. Ensuite les abréviations en Exposant, forme plus classique.
-Exemple : Cinq(uiè)me, Con(se)i(ll)er, soubs(ig)né, etc…..
-Les abréviations Courantes :
-Exemple : Ahuy pour Aujourd’hui L’initiation à cette discipline fait découvrir toute la richesse des fonds anciens encore aujourd’hui en grande partie inexplorés en raison de la difficulté de lecture, des formes de lettres, et surtout des particularités et abréviations (forme de sténographie), problèmes majeurs des débutants. La vie d'une ville ou d'un village peut ainsi être reconstituée, le nombre de commerces, artisans, activités et leurs situations géographiques. Ce sont des renseignements historiques, mais aussi, sociaux, géographiques, professionnels, généalogiques que l’on relèvera.

Bibliographie

- - « Écritures Anciennes XVè au XVIIIè siècle ». Editions CREER, Nonette (France, Puy-de-Dôme)
-École nationale des chartes, « Conseils pour l'édition des textes médiévaux » (t. 1, Conseils généraux, 2001 ; t. 2, Actes et documents d'archives, 2001 ; t. 3, Textes littéraires, 2003), coll. "Orientations et méthodes", Comité des travaux historiques et scientifiques et École nationale des Chartes, Paris Catégorie:Écriture
Sujets connexes
Friedrich von Schiller   Paléographie   Sténographie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^