Rythme cardiaque

Infos
Mesure de pouls au poignet Le rythme (fréquence) cardiaque est le nombre de battements cardiaques (pulsations) par unité de temps (généralement la minute) Un synonyme usuel est le pouls, bien que ce dernier terme désigne plus précisément la perception au toucher de l'artère battante, permettant, certes d'évaluer les battements cardiaques, mais apportant également d'autres renseignement (cf article pouls). Chez l'adulte en bonne santé, au repos, le pouls se si
Rythme cardiaque

Mesure de pouls au poignet Le rythme (fréquence) cardiaque est le nombre de battements cardiaques (pulsations) par unité de temps (généralement la minute) Un synonyme usuel est le pouls, bien que ce dernier terme désigne plus précisément la perception au toucher de l'artère battante, permettant, certes d'évaluer les battements cardiaques, mais apportant également d'autres renseignement (cf article pouls). Chez l'adulte en bonne santé, au repos, le pouls se situe entre 60(sportif pratiquant l'endurance) et 80 pulsations par minute. Pendant un effort, la fréquence cardiaque maximale théorique est de 220 moins l'âge (exemple : 180 à 40 ans). Plusieurs conditions peuvent faire accélérer ou ralentir le rythme cardiaque. Sa mesure est un outil diagnostique très important.

Évaluation du rythme cardiaque

Prise de pouls

La manière la plus simple d'évaluer le rythme cardiaque est de prendre le pouls. Cela consiste à appuyer avec les doigts, à travers la peau, une artère contre un os ; la pulpe des doigts permet de sentir les gonflements de l'artère dus à l'augmentation de la pression artérielle par la contraction du cœur (systole). Pour prendre le pouls, il faut utiliser les doigts autres que le pouce, car une artère passe à l'extrémité du pouce et le « pouls du pouce » peut perturber la mesure. La perception ou non d'un pouls central ou distal est aussi une méthode d'estimation de la tension (voir Pression artérielle > Estimation sans matériel).

Stratégie de prise de pouls

Le pouls est plus facilement perceptible avec les grosses artères que sont les artères carotide et fémorales (pouls centraux). La prise de pouls au poignet (pouls radial) est plus confortable, mais il peut arriver que l'on sente les pouls centraux et pas le pouls radial, notamment si la pression artérielle est basse ; cette situation est fréquente chez une personne ayant des problèmes de santé, et notamment en cas d'accident ou de malaise. Une évaluation sérieuse de la fonction circulatoire d'une personne qui respire comprend donc :
- une évaluation de la fréquence (battements par minute) et de la régularité du rythme cardiaque sur un pouls central le pouls carotidien est plus accessible, et la proximité du sexe rend la prise du pouls fémoral délicate ; cette évaluation se fera donc en priorité sur le pouls carotidien, sauf si son accès est difficile (par exemple cou adipeux, présence d'un collier cervical) ;
- une vérification de la présence et de la symétrie du pouls radial : si le pouls radial est absent des deux côtés, cela peut indiquer une faible pression artérielle ; s'il n'est perçu que d'un côté, cela peut indiquer une compression de l'artère ou une hémorragie du côté où il n'est pas perçu, notamment en cas de traumatisme (fracture, luxation) du membre supérieur, ou de compression (incarcération dans un véhicule, compression par un objet lourd, un effondrement…) ;
- ces éléments sont à corroborer avec d'autres éléments extérieurs comme la présence de pâleurs au niveau des muqueuses, de sueurs froides et un temps long de recoloration des ongles après pression (voir l'article Collapsus), une froideur des extrémités, des sensations de fourmillement, voir des examens chiffrés (comme la prise de tension). Chez une personne consciente, on se contente souvent de prendre le pouls radial des deux côtés (pour évaluer fréquence, régularité, force et symétrie), et on ne prend le pouls carotidien que si l'on a du mal à sentir le pouls radial. Chez une personne qui ne respire pas, sans réaction aux stimulations, l'absence des pouls centraux signe un tableau d'Arrêt cardio-respiratoire et conduit à entreprendre immédiatement une Réanimation cardiopulmonaire.

Autres méthodes d'obtention du rythme cardiaque

D'autres méthodes que la perception de l'onde de pouls peuvent être utilisées pour le calcul du rythme cardiaque :
-méthode auscultatoire (écoute du cœur par un stéthoscope), aussi fiable mais ne permet par une surveillance continue dans le temps ;
-méthode électrocardiographique : la contraction cyclique du muscle cardiaque est secondaire à une dépolarisation des membranes cellulaires qui est détectée par des électrodes situées sur la peau. L'enregistrement en temps-réel sous forme de tracé sur un scope est un moyen simple de surveillance automatisée de la fréquence cardiaque.
-méthode oxymétrique : méthode non invasive (non traumatique) par pose d'un capteur au bout d'un doigt ou sur l'oreille, analysant en temps réel la variation de couleur du sang suivant son oxygénation. Cette variation est cyclique, synchrone du rythme cardiaque.
-méthode hémodynamique : dans certains cas, on peut introduire un fin cathéter dans une artère, relié à un capteur de pression : la variation cyclique des pressions ainsi mesurée permet de calculer en temps réel le rythme cardiaque. Chez un patient hospitalisé en soins intensifs, plusieurs méthodes sont employées simultanément : la concordance des chiffres retrouvés est ainsi un indice fiable de la bonne utilisation des différentes techniques qui apportent chacune leurs propres renseignements, en plus du rythme cardiaque. Les algorithmes utilisées pour la détermination automatique de la fréquence cardiaque sont à base de seuillage : le dépassement d'un seuil préfixé par l'amplitude du signal analysé constitue un « top », le temps entre deux « tops » permettant le calcul de la fréquence instantanée. Souvent, cette dernière est lissée (moyennée) sur quelques battements. Si le signal est faible, parasité ou erratique ( dans ce dernier cas par anomalie du fonctionnement du cœur), la fréquence inscrite est faussée, pouvant déclencher à tort, certaines alarmes.

Anomalies du rythme cardiaque

Ces anomalies peuvent être quantitatives (trop rapide ou trop lent) ou qualitatives (battements irréguliers, pauses...). L'électrocardiogramme est indispensable pour l'analyse précise de ces troubles. Voir :
- Tachycardie : pouls trop rapide, supérieur à 100 battements par minute chez un adulte au repos (le pouls « normal » d'un nourrisson est d'environ 120 battements par minute).
- Bradycardie : pouls trop lent, inférieur à 60 battements par minute chez un adulte non sportif.
- Troubles du rythme cardiaque.

Le rythme cardiaque en tant que facteur de risque

Un rythme cardiaque élevé au repos est corrélé avec un risque plus important de mort par maladie cardio-vasculaire, et ce, tant chez le sujet sain Jouven X, Empana JP, Schwartz PJ et Als. , N Engl J Med, 2005;352:1951–1958 que chez le sujet déjà atteint d'une maladie cardio-vasculaire Diaz A, Bourassa MG, Guertin MC, Tardif JC, , Eur Heart J, 2005;26:967–974. Ce facteur de risque semble être indépendant des autres facteurs connus (âge, diabète, tabagisme...). Il ne semble par contre pas démontré que se contenter d'une baisse artificielle de cette fréquence cardiaque (par des médicaments) puisse réduire le risque d'accidents cardiaquesFox K, Borer JS, Camm AJ, , J Am Coll Cardiol, 2007; 50:823-830.

Voir aussi

- Prompt secours : bilan
- Battement cardiaque
- Épreuve d'effort

Notes et références

catégorie:Signe clinique du système cardio-vasculaire Catégorie:Examen médical Catégorie:Physiologie de:Herzfrequenz en:Heart rate es:Frecuencia cardíaca ja:心拍数 nl:Hartslag pt:Freqüência cardíaca zh:心跳
Sujets connexes
Artère   Bradycardie   Cathéter   Collapsus   Collier cervical   Endurance   Facteurs de risque cardio-vasculaire   Fracture   Hémorragie   Luxation   Maladie cardio-vasculaire   Muqueuse   Nombre   Os   Oxymétrie colorimétrique   Pouls   Pression artérielle   Prompt secours routier   Sexe   Stéthoscope   Sueur   Systole   Tachycardie   Temps   Traumatisme   Troubles du rythme cardiaque  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^