Avion de ligne

Infos
Catégorie :Avion civil Un avion de ligne désigne un appareil utilisé pour le transport de passagers sur des bases commerciales. Ils sont, le plus souvent, exploités par des compagnies aériennes qui en sont propriétaires ou locataires. Ils desservent des lignes régulières ou sont affrétés pour le transport de groupes à partir et à destination d’aéroports commerciaux. La grande majorité des avions de ligne en service sont conçus exclusivement pour ces types d’ut
Avion de ligne

Catégorie :Avion civil Un avion de ligne désigne un appareil utilisé pour le transport de passagers sur des bases commerciales. Ils sont, le plus souvent, exploités par des compagnies aériennes qui en sont propriétaires ou locataires. Ils desservent des lignes régulières ou sont affrétés pour le transport de groupes à partir et à destination d’aéroports commerciaux. La grande majorité des avions de ligne en service sont conçus exclusivement pour ces types d’utilisations mais dans la première moitié du ils ont souvent été développés à partir d’avions militaires de type bombardier ou transport. Beaucoup existent aussi en version cargo pour le transport de fret ou en version combinée passagers-cargo. Les anciens appareils revendus sur le marché de l’occasion sont souvent transformés pour le transport du fret. Quelques appareils ont été aménagés pour le transport de personnalités (chefs d’État), sont utilisés comme avions d’affaires ou connaissent des applications militaires (transport de troupe, ravitaillement en vol, etc.) Un Airbus A340 affrété par Air Jamaica.

Définition et types

Intérieur d'un long-courrier La définition varie suivant les pays mais il s’agit typiquement d’avions équipés de plus de 20 sièges pour passagers et dont la masse à vide est supérieure à 22 680 kg. En-deçà de ces limites on parle d’avions de transport régional ou d’avions taxis qui ne sont pas soumis aux mêmes règles d'exploitation. Les avions de lignes sont souvent divisés en long / moyen / court courriers. La définition est assez approximative. Par exemple, Air France appelle court courrier les vols intérieurs, moyen-courrier les vols européens et nord-africain, long-courrier les vols plus lointains et en particulier transocéaniques. D'une manière généralement admise, les vols court et moyen courriers sont ceux dont la durée n'excède pas 3h à 3h30. De même on parle de gros / moyen / petit porteur pour désigner les avions capables d’emporter plus de 200 / entre 70 et 200 / moins de 70 passagers. Le développement d’avions susceptibles d’emporter plus de 500 passagers ouvre la catégorie des très gros porteurs. Tous les avions des catégories supérieures sont propulsés par réacteurs. Les avions équipés de turbopropulseurs (entraînant une hélice) sont réservés aux vols court courriers.

Constructeurs

Le développement du transport aérien commercial de passagers date de la seconde moitié du . Le marché concurrentiel a longtemps été dominé par les constructeurs américains Boeing, Douglas et Lockheed ; les constructeurs soviétiques Tupolev et Iliouchine alimentaient le marché des pays communistes et leurs satellites ; quelques constructeurs, européens en particulier tels que Aérospatiale et Fokker, tentaient de maintenir une place dans le créneau des petits porteurs et court courrier. En 2006, il ne reste pratiquement en lice que deux constructeurs : Airbus en Europe et Boeing aux États-Unis capables de développer les avions des catégories supérieures. Le marché du court courrier et du petit porteur reste encore ouvert à quelques constructeurs européens, asiatiques ou américains par exemple, ATR en France, Bombardier Aéronautique au Canada, Embraer au Brésil et certains constructeurs asiatiques. Le Président chinois, Hu Jintao, a récemment déclaré que la Chine allait construire un avion long courrier afin de débipolariser le secteur de la construction aéronautique. Dans quelques années, les compagnies civiles vont pouvoir choisir entre trois constructeurs (américain, européen et chinois)

Avions remarquables

À la fin de la Seconde guerre mondiale les compagnies aériennes ont souvent démarré leurs lignes en exploitant des Douglas DC-3 militaires reconvertis et dont la production avait dépassé les 10000 exemplaires. L’apparition des Douglas DC-4, puis DC-6 en concurrence avec les Lockheed Constellation et Super-Constellation, propulsés par quatre moteurs à pistons, a permis l’ouverture des lignes transcontinentales puis transatlantiques (avec escales). Ils restent associés à l’image d’un transport aérien de luxe réservé à l’élite en concurrence avec le transport maritime. Le Boeing 707, quadriréacteur pouvant emporter jusqu’à 180 passagers sur plus de 6000 km, n’est pas le premier avion de ligne à réaction, mais c’est le premier dont le succès commercial a ouvert la voie au transport aérien de masse et aussi à la suprématie de Boeing sur le marché. Il a permis le développement d’une famille d’avions dont le Boeing 727, triréacteur court/moyen courrier, qui est longtemps resté l’avion le plus vendu au monde. Les autres constructeurs américains, Douglas avec les DC-8, DC-9 et DC-10 et Lockheed avec le Lockheed L-1011 TriStar n’ont jamais pu réellement concurrencer Boeing sans parler de la Caravelle construite par le constructeur français SNIAS-Aérospatiale dont le succès très relatif n’a jamais mis les constructeurs américains en péril mais a permis le maintien d’une capacité qui sera, plus tard, à l’origine d’Airbus. Le Boeing 747, quadriréacteur pouvant emporter jusqu’à près de 500 passagers dans les versions à pont supérieur allongé ou capable de parcourir plus de 10000 km dans les versions raccourcies, est, jusqu'en 2007 (où il sera rejoint sur le marché commercial par l’Airbus A380), le seul très gros porteur depuis 1968. Il est encore en service aujourd'hui et toujours construit dans des versions modernisées (série 400). En 1969, le Concorde, des constructeurs français, Aérospatiale, et anglais, British Aerospace, effectue son premier vol. Il s'agit du seul quadriréacteur capable d’emporter 100 passagers sur un vol transatlantique à Mach 2. Seules deux compagnies, Air France et British Airways, l’exploiteront essentiellement sur les lignes Paris/Londres-New York jusqu’a son dernier vol en 2003. Des vols "charter" seront également affrétés. La création du consortium Airbus en Europe qui regroupe les constructeurs français, britanniques, allemands et espagnols, permet de lancer l’Airbus A300, un bi-réacteur moyen/long courrier gros porteur, puis l'Airbus A310. Il est suivi de l’Airbus A320 et de ses dérivés Airbus A321 -rallongé-, Airbus A319 -raccourci- et enfin Airbus A318 -encore raccourci-. Cette famille (autour de l'A320) constituait le premier appareil à disposer de commandes entièrement numériques ou "Fly-By-Wire". La famille Airbus se développe à partir de là (Famille Airbus A330/Airbus A340). L’année 2005 voit le premier vol expérimental de l’Airbus A380, quadriréacteur long courrier et très gros porteur qui peut emporter jusqu'à 800 passagers sur deux ponts superposés. Ce dernier a effectué son premier vol commercial sous les couleurs de Singapore Airlines le 25 Octobre 2007.

Utilisation des avions de ligne

Les avions de lignes sont conçus et développés pour le transport des passagers sur des bases commerciales. La plupart d’entre eux appartiennent ou sont loués à des compagnies aériennes qui les utilisent pour exploiter un réseau de lignes régulières. De nombreuses compagnies utilisent les mêmes appareils, ou souvent des appareils d’occasion, pour l’affrètement de vols au profit des organisateurs de voyages de groupes (compagnies charter). La plupart des avions de lignes sont aussi vendus en version cargo pour le transport du fret ou en version combiné passagers-cargo. Pour des raisons économiques, le marché du transport du fret utilise surtout des avions de ligne d’occasion transformés. Les premiers avions de ligne sont souvent issus de versions militaires destinées au bombardement ou au transport de troupes. Cette situation a duré jusqu’après la Seconde guerre mondiale lorsque l’essor du transport aérien a été suffisant pour soutenir le développement d’appareils spécifiques. On note que le Boeing 707 a fait l’objet d’un développement militaire simultané dans une version ravitaillement en vol, le KC-135. Il servira ensuite de plateforme au développement de l’avion radar EC 135. En contrepartie les avions de ligne font maintenant l’objet de versions militaires basées sur la version civile. Quelques avions de ligne sont aussi utilisés comme avion d’affaire, c’est-à-dire pour le transport de quelques passagers dans des conditions souvent luxueuses. Certains gouvernements utilisent un avion de ligne au profit de leurs dirigeants. Le plus célèbre est probablement le Boeing 747 du président des États-Unis connu sous le nom d’Air Force One.

Caractéristiques d’un avion de ligne

Les constructeurs effectuent une étude de marché pour décider le lancement d’un nouvel appareil. Les décisions principales portent sur la capacité (nombre de passagers) et la distance franchissable. À partir de là la définition de l’appareil doit prendre en compte les contraintes techniques, opérationnelles et économiques. La notion de famille est très importante pour les compagnies. Deux des postes les plus importants du coût d’exploitation sont la maintenance et la formation des équipages. En développant des appareils ayant un grand nombre de caractéristiques communes aussi bien sur le plan matériel que logiciel les principaux constructeurs cherchent à s’assurer de la fidélité de leurs principaux clients. C’est ainsi que les constructeurs développent systématiquement des versions de leurs appareils utilisant, au choix de la compagnie, un propulseur conçu par l’un des trois fabricants mondiaux (Pratt & Whitney, SNECMA-GE ou Rolls-Royce) ou qu’Airbus a été le premier constructeur à utiliser une logique de pilotage et une planche de bord commune à tous ses modèles d’avions (grâce aux commandes numériques).

L'évolution du parc d'avions de ligne aux États-Unis entre fin 2000 et mi-2006

Ces données ne concernent que les compagnies membres de l'Air Transport Association of America et comprend les versions fret des appareils utilisé par celles-ci. cs:Dopravní letoun de:Verkehrsflugzeug en:Airliner es:Avión comercial fi:Matkustajalentokone he:מטוס נוסעים id:Pesawat penumpang sipil it:Aereo di linea ja:旅客機 ko:여객기 lt:Oro laineris nn:Passasjerfly no:Passasjerfly pt:Avião comercial ru:Пассажирский самолёт sl:Potniško letalo zh:民航飛機
Sujets connexes
Air Force One   Air France   Air Jamaica   Airbus   Airbus A300   Airbus A310   Airbus A318   Airbus A320   Airbus A330   Airbus A340   Airbus A380   Avion de transport   Avion militaire   Avion ravitailleur   Boeing   Boeing 707   Boeing 717   Boeing 727   Boeing 737   Boeing 747   Boeing 757   Boeing 767   Boeing 777   Boeing C-135   Bombardier (avion)   Bombardier Aéronautique   British Airways   Caravelle (aviation)   Compagnie aérienne   Concorde   Douglas   Douglas DC-3   Douglas DC-4   Douglas DC-6   Douglas DC-8   Douglas DC-9   Embraer   Embraer 190   Europe   Fokker   Hu Jintao   Iliouchine   Kilogramme   Lockheed Constellation   Lockheed L-1011 TriStar   Mach   McDonnell Douglas DC-10   McDonnell Douglas MD-11   McDonnell Douglas MD-80   Pratt & Whitney   Président des États-Unis   Rolls-Royce   Singapore Airlines   Société nationale industrielle aérospatiale   Tupolev   Turbopropulseur   Union des républiques socialistes soviétiques  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^