Stade de France

Infos
250px Le Stade de France est le plus grand stade français avec 80 000 places en configuration football/rugby. Il fut inauguré le 28 janvier 1998 lors du match de football France - Espagne. Construit pour les besoins de la Coupe du Monde de Football en France, il a également été conçu pour accueillir différents événements sportifs (football, rugby, athlétisme, courses automobiles), des concerts, des grands spectacles et des animations (rêve de neige et la plage au sta
Stade de France

250px Le Stade de France est le plus grand stade français avec 80 000 places en configuration football/rugby. Il fut inauguré le 28 janvier 1998 lors du match de football France - Espagne. Construit pour les besoins de la Coupe du Monde de Football en France, il a également été conçu pour accueillir différents événements sportifs (football, rugby, athlétisme, courses automobiles), des concerts, des grands spectacles et des animations (rêve de neige et la plage au stade). Ce stade se situe dans le quartier de la Plaine Saint-Denis à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) au nord de Paris. Il a porté provisoirement le nom de Stade de France - Paris 2012 (car il aurait été le stade olympique de Paris 2012) jusqu'à la désignation de Londres pour les Jeux Olympiques d'été de 2012. Sa capacité évolue entre 70 000 (athlétisme) et 80 000 places (football, rugby, concerts et spectacles) grâce à des tribunes basses rétractables. Depuis 1998, les finales de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue de football, les matchs du Tournoi des six nations et la finale du championnat de France de rugby s'y déroulent. Il a aussi accueilli les championnats du monde d'athlétisme en 2003 et la finale de la Ligue des Champions de football en 2000 et 2006. En 2006, il a battu le record mondial d'affluence pour un match de championnat de rugby en saison régulière avec 79 604 spectateurs pour la rencontre Stade français - Biarritz. La meilleure affluence du stade a été atteinte le samedi 02 juin 2007 pour le match de football des éliminatoires de l'euro 2008 France - Ukraine avec 80 051 spectateurs. Les 9 et 10 juillet 2005, les concerts du groupe U2 ont rassemblé 160 349 spectateurs. Le 28 juillet 2006, les Rolling Stones ont été acclamés par 62 761 personnes, et plus récemment, le groupe britannique The Police a joué ses tubes devant 157 906 spectateurs les 29 et 30 septembre 2007. Le stade peut accueillir aussi bien des concerts rock (ex: Paul McCartney, Bruce Springsteen...) que des grands spectacles (ex: le Ben-Hur de Robert Hossein).

Histoire

150px Le 2 juillet 1992 la Fédération internationale de football association (FIFA) choisit la France pour organiser la Coupe du monde de football de 1998. En contrepartie, la France s'engage à construire un stade d'une capacité de 80 000 places, assises et couvertes. Il y a plus de 70 ans que l’Etat n’avait pas construit de Stade (Stade olympique Yves-du-Manoir à Colombes pour les Jeux Olympiques d'été de 1924), laissant les villes opérer seules dans le domaine. 150px Seul l’Etat pouvait conduire un investissement de cette envergure. La Concession est la meilleure réponse à l’importance du coût. Le principe, inédit pour la construction d’un équipement sportif, est le suivant : le concessionnaire prend à sa charge la construction et l'exploitation du stade, et obtient en échange de l'Etat une concession de 30 ans et une participation financière à son investissement. Ce principe, envisagé dès 1988, a eu des conséquences importantes sur le choix du site (qui devait être bien desservi et proche de Paris) et sur la polyvalence du programme (compétitions de haut niveau en football, rugby et athlétisme, spectacles et manifestations de grande envergure). Après le choix des constructeurs et la signature du permis de construire (le 30 avril 1995), il ne restait plus que 31 mois pour bâtir le Stade. Le chantier commence le 2 mai 1995 mais la pose de la première pierre a lieu le 6 septembre 1995. La construction du Stade de France a fait appel à la fois à des techniques de travaux publics (structures des gradins, haubans et ancrage du toit) et de bâtiment (locaux intérieurs, surfaces habitables sous les gradins, façades vitrées). L’une des caractéristiques de ce chantier fut sa rapidité d’exécution. 40 000 plans ont été nécessaires. Les 800 000 m² de terrassement ont été effectués en 5 mois et les 180 000 m³ de béton coulés en un an. Les aménagements techniques, la pose du toit, l’installation de la tribune mobile de 25 000 places se sont également effectués en un an. Longtemps nommée « Grand Stade », l'enceinte est baptisée « Stade de France » le 4 décembre 1995 par un jury réuni spécialement pour lui trouver un nom : "Le stade que la France entière attendait depuis si longtemps... s'appellera tout simplement Stade de France."Le Stade de France, N°8 des « Trésors de l'Île-de-France », Paris, Editions Fabbri / Le Parisien, 2005, p.17 Un concours d'idées avait été lancé par le Ministère des Sports, et le nom de Michel Platini fut le plus souvent cité. Le jury écarta toutefois les noms de personnes et opta pour « Stade de France ».France Football du 28 novembre 1995 N°2590, p.15 Le stade fut inauguré le 28 janvier 1998 lors du match de football France - Espagne.

Le coût

Le coût total de réalisation du Stade de France est de 745 millions € HT dont 290 millions € HT de travaux répartis en :
- 500 millions € de gros oeuvre ;
- 45 millions € de toiture ;
- 200 millions € de corps d'états secondaires (équipements, éclairage, ventilation, sonorisation, habillage, sièges, pelouse, etc.).

Moyens d'accès

200px Bien que situé au carrefour des autoroutes A1 et A86, il est très déconseillé de s'y rendre en voiture, sauf lorsqu'on dispose d'un parking réservé. En effet, le stade a été construit volontairement avec un nombre de places de stationnement très réduit, et il est plus que conseillé de s'y rendre en transports en commun :
- RER B, par la station La Plaine - Stade de France
- RER D, par la station de Stade de France - Saint-Denis
- Ligne 13, par la station Saint-Denis - Porte de Paris
- 253, par la station Delaunay-Rimet Les jours de grands matchs, des navettes fluviales sont assurées par le Canal Saint-Denis

Architecture et aménagement du territoire

Ambiance au Stade de France Cette construction a eu également pour objectif de faire connaître et de développer la zone de la Plaine Saint-Denis, une ancienne friche industrielle en cours de rénovation : nouveaux quartiers résidentiels, nouvelles activités tertiaires. Le Stade de France permet de donner un visage attractif à l'adresse des entreprises. Cette zone bénéficie de la bonne desserte du stade : 2 gares RER (lignes B et D), une station de métro, des correspondances de bus avec le nord, l'ouest et le centre de Paris, un carrefour autoroutier avec des accès à l'A1 et à l'A86. Conçu avec le concours d'un logiciel de simulation de foule, le Stade de France permet une évacuation pratiquement sans cohue comparée à celle de stades pourtant plus petits que lui. L'équipe des architectes l'ayant conçu est composée de Michel Macary, Aymeric Zublena, Michel Régembal et Claude Costantini (association des agences SCAU et C.R. Architecture). La gestion en est confié depuis le début à un consortium comprenant les groupes ayant participé a sa construction : Bouygues, GTM, une filiale de Vinci et STF.

Le toit

La tribune Nord du Stade de France Véritable auréole flottante de 42 mètres au-dessus de la pelouse, le toit est l’un des aspects les plus remarquables du Stade de France. Sa forme en ellipse symbolise l’universalité du sport. Sa surface (6 hectares) et son poids (13 000 tonnes) constituent une prouesse technique. Il protège les 80 000 spectateurs sans couvrir l’aire de jeu. Tous les équipements d'éclairage et de sonorisation (550 projecteurs et 36 blocs de 5 enceintes acoustiques) sont logés à l'intérieur pour ne pas gêner la visibilité. La verrière teintée au centre atténue les contrastes et répartit la lumière naturelle. Elle filtre les rayonnements rouges et infrarouges mais passe les bleus et les verts nécessaires à la santé du gazon.

L'intérieur du Stade

Les vestiaires

Le Stade de France offre aux sportifs les meilleures conditions d’accueil jamais réunies en France. Toutes les installations, qui leur sont réservées, sont situées au niveau de la pelouse, à l’ouest, et sont directement accessibles par les bus des joueurs. Elles comprennent des locaux d’accueil et de contrôle, deux vestiaires de 1 200 m² chacun (foot et rugby), un vestiaire d’athlétisme de 400 m², deux vestiaires d’arbitres, deux chambres d’appel, deux salles d’échauffement, des bureaux pour les délégués, des locaux pour le jury, une infirmerie, des salles de contrôle antidopage.. Des espaces sont également spécialement conçus pour les artistes : des loges et salons, une salle de répétition pour les musiciens, les chœurs, les figurants, une salle de stockage pour les costumes, un espace détente, des locaux pour les décors et instruments...

Les tribunes

Le Stade de France est le plus grand stade modulable du monde. Il s’articule autour de trois tribunes. La tribune basse est une tribune mobile de 25 000 places. On y accède par le niveau 1. Elle peut reculer de 15 mètres pour laisser apparaître la totalité de la piste d'athlétisme et les sautoirs. Elle conserve alors 22 000 places. Le déplacement dure 80 heures, mobilise 40 personnes 20h/24h, et s'effectue par dix éléments distincts de 700 tonnes chacun. L’accès à la tribune intermédiaire se fait grâce à 22 passerelles et permet de se retrouver au niveau 3 où se concentrent les restaurants, les espaces d’animation, les boutiques et le poste central de sécurité. 18 escaliers monumentaux conduisent les spectateurs à la tribune supérieure qui se situe au niveau 6. L'évacuation des 80 000 spectateurs sur le parvis s’effectue en moins de 15 minutes.

La pelouse

Situé à 11 mètres au-dessous du parvis, le terrain de jeux a une superficie de 9 000 m² pour une surface engazonnée de 11 000 m². Près d'un milliard de graines ont été semées pour engendrer la première pelouse, en 1997. Aujourd’hui, la pelouse est livrée en rouleaux de 1, 20 m x 8 m. Le changement de la pelouse demande 3 jours de préparation et 5 jours de pose. Le changement s’effectue plusieurs fois par an, en fonction de la programmation du Stade. Elle a été par ailleurs volontairement construite sur un terrain bombé pour une meilleure évacuation de l'eau.

Les écrans géants

Dans le cadre de sa politique de renouvellement de ses infrastructures, le Stade de France s'est doté de 2 nouveaux écrans géants en septembre 2006. D'une surface de 196 m² chacun, ces écrans sont les . Les nouveaux écrans ont une surface supérieure de 58 % aux anciens écrans géants installés au Stade de France en 1998. Véritables concentrés de technologie, les nouveaux écrans géants sont composés chacun de DEL (Diode électroluminescente) autonomes pour un rendu des images plus fluide, plus rapide, et surtout plus lumineux ! Quelle que soit sa position dans le Stade, chaque spectateur aura une vision parfaite des images… L'image est d'une qualité et d'une netteté exceptionnelle, d'un niveau de réalisme .

Événements

-Coupe du monde de football de 1998, juin-juillet 1998
-Finale de la Ligue des Champions de l'UEFA, 2000 et 2006
-Championnats du monde d'athlétisme 2003, 23-31 août 2003
-"Bigard au Stade de France", 18 juin 2004
-Race of Champions, 6 décembre 2004
-Race of Champions, 3 décembre 2005
-Race of Champions, 16 décembre 2006
-concert The Rolling Stones, 25 juillet 1998
-concert Johnny Hallyday, septembre 1998 (3 représentations)
-concert Céline Dion, aout 1999
-concert Tina Turner, 5 juillet 2000
-concert Bruce Springsteen, 24 mai 2003
-concert Paul McCartney, 24 juin 2004
-concert U2, 9-10 juillet 2005
-concert The Rolling Stones, 28 juillet 2006
-concert The Rolling Stones, 16 juin 2007
-concert George Michael, 22 juin 2007
-concert The Police, 29-30 septembre 2007
-Coupe du monde de rugby à XV 2007, septembre-octobre 2007
-concert RFM Party 80, 17 mai 2008

Matchs mémorables

- 28 janvier 1998 : - : 1-0
- Match amical d'inauguration du Stade de France
-
- spectateurs
- 12 juillet 1998 : - : 3-0
- Finale de la Coupe du Monde 1998
-
- spectateurs
- 24 mai 2000 : - : 3-0
- Finale de la Ligue des Champions 1999-2000
-
- spectateurs
- 2 novembre 2005 : - : 1-0
- 4 journée de la phase de poules Ligue des Champions 2005-2006
-
- spectateurs : record pour un match à domicile d'un club français en coupe d'europe (battu ensuite par LOSC-Benfica)
- 12 mars 2006 : - : 31-6
- Match du Tournoi des Six Nations
-
- spectateurs
- 29 avril 2006 : - : 2-1
-Finale de la Coupe de France de football 2005-2006
-
- spectateurs ont assisté à ce choc PSG-OM
- 17 mai 2006 : - : 2-1
- Finale de la Ligue des Champions 2005-2006
-
- spectateurs
- 27 janvier 2007: Stade français - Stade toulousain : 22-20
- Match national du Top 14 de rugby
-
- spectateurs
- 12 mai 2007 : - : 2-2 ap, 5 tab à 4
-Finale de la Coupe de France de football 2006-2007
-
- spectateurs : record officiel pour un match national
-
02 juin 2007 : - : 2-0'''
- Match comptant pour les qualifications pour l'Euro 2008
-
- spectateurs
- 13 octobre 2007 : - : 14-9
- Demi-Finale de la Coupe du monde de rugby à XV 2007
-
- spectateurs
- 20 octobre 2007 : - : 15-6
- Finale de la Coupe du monde de rugby à XV 2007
-
- spectateurs : record d'affluence pour un match de rugby au Stade de France Panorama du Stade de France lors de Stade français - Stade toulousain en octobre 2005.

Notes

==
Sujets connexes
Autoroute française A1   Autoroute française A86   Aymeric Zublena   Ben-Hur   Biarritz   Bouygues   Bruce Springsteen   Canal Saint-Denis   Championnat de France de rugby à XV   Championnats du monde d'athlétisme   Championnats du monde d'athlétisme 2003   Colombes   Coupe de France de football   Coupe de France de football 2005-2006   Coupe de France de football 2006-2007   Coupe de la Ligue de football   Coupe du monde de football de 1998   Coupe du monde de rugby à XV   Coupe du monde de rugby à XV 2007   Céline Dion   Diode électroluminescente   Euro   Football   France   France Football   Fédération internationale de football association   Gare de La Plaine - Stade de France   Gare du Stade de France - Saint-Denis   George Michael   Jeux Olympiques d'été de 1924   Jeux Olympiques d'été de 2012   Johnny Hallyday   Ligne 13 du métro de Paris   Ligne B du RER d'Île-de-France   Ligne D du RER d'Île-de-France   Ligue des Champions 1999-2000   Ligue des Champions 2005-2006   Ligue des Champions de l'UEFA   Londres   Michel Platini   Mètre   PSG-OM   Paris   Paul McCartney   Race of Champions   Robert Hossein   Rugby   Réseau express régional d'Île-de-France   Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)   Saint-Denis - Porte de Paris (métro de Paris)   Stade français CASG Paris   Stade olympique Yves-du-Manoir   Stade toulousain   The Police   The Rolling Stones   Tina Turner   Tournoi des six nations   Ukraine   Villes candidates pour les Jeux Olympiques de 2012  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^