Paul Ariès

Infos
Paul Ariès, né le 11 mai 1959 à Lyon (France) est un politologue, et écrivain français militant anti-sectes et partisan de la décroissance équitable.
Paul Ariès

Paul Ariès, né le 11 mai 1959 à Lyon (France) est un politologue, et écrivain français militant anti-sectes et partisan de la décroissance équitable.

Biographie

Paul Ariès, né en 1959, fut durant sa jeunesse l'un des dirigeants de Union Nationale des Comités d'Action Lycéens (UNCAL) puis de l'UNEF, il a participé à des actions de soutien aux dissidents (notamment par le transfert de matériels militants pour l'opposition tchécoslovaque). Il a été Président du Centre Europe Tiers-Monde (ONG habilitée à la commission des droits de l'homme de l'ONU) pour la France. Paul Aries fut l'un des « grands témoins » lors du procès de José Bové à Millau (« démontage » du restaurant McDonalds). Il est aussi en juin 2006 témoin au procès des « déboulonneurs » (antipub) de Montpellier. Paul Ariès lance en octobre 2006 un Manifeste pour une grève générale de la consommation (in No Conso, Golias, 2006) conçu comme un mouvement social. Il oppose à la figure du consommateur celle de « l'usager maître de ses usages » et du citoyen. Cette campagne est relayée par plusieurs mouvements et réseaux tant en France qu'à l'étranger. Paul Ariès enseigne la science politique mais aussi l'histoire et la sociologie de l'alimentation (prix littéraire de l'Académie nationale de cuisine). Il a été membre du jury international de l'association Slow Food. Il est l'un des principaux acteurs de la lutte anti-sectes. Son ouvrage La scientologie, une secte contre la république fut préfacé par Alain Vivien, ancien ministre, président de la « Mission interministérielle pour la lutte contre les sectes » (MILS). Il lança en 2005 un trimestriel L'immondialisation dont le premier numéro était consacré à « la guerre perdue contre les sectes » et à une dénonciation de l'attitude gouvernementale depuis le 11 septembre. Il considère que les sectes sont autant un danger pour la démocratie que pour les individus. Paul Ariès est membre de plusieurs comités de rédaction dont le journal La décroissance dont il assume depuis janvier 2007 la responsabilité des pages « politiques » et « internationales » et la revue catholique de gauche Golias (lui-même est athéePaul Ariès, Un procès de Moscou à Aix - La face cachée de l’ouvrage de Di Méo …, : « moi qui ne suis à ce jour encarté nulle part, et reste, Dieu merci, totalement athée. »). Il collabore régulièrement avec Le Monde Diplomatique, « Silence », « Alternatives non violentes » et est l'auteur de la notice « scientologie » et « enfants : les nouveaux droits » de Encyclopedia Universalis. Il est avec le journal La décroissance, l'un des co-organisateurs du contre-Grenelle de l'environnement qui s'est tenu à lyon le 6 octobre 2007 en réaction au Grenelle lancée par le Ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement Durables. Paul Ariès lance le 14 juillet 2007 un nouveau journal d'analyses politiques vendu en kiosque « Le Sarkophage, contre tous les sarkozysmes » qui se donne pour objectif d'analyser l'imaginaire, la théorie et la politique du sarkozysme et de travailler à l'émergence d'une véritable alternative en lui opposant un autre imaginaire, d'autres théories, d'autres politiques. Ce journal comprend les signatures de représentants des milieux gaullistes de gauche, des gauches historiques, de la gauche de la gauche, de l'écologie, de la décroissance. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages concernant les « méfaits de la mondialisation ». Il est l'un des acteurs des grands mouvements sociaux de ces quinze dernières années : lutte contre la « malbouffe » et la « McDonaldisation », lutte contre le harcèlement au travail, lutte contre l'« agression publicitaire », lutte contre les sectes et contre l'extrême droite, etc. Parmi ses livres, on trouve aussi Libération animale ou nouveaux térroristes ? (paru chez Golias en 1999), texte à sensation où il accuse le mouvement pour les droits des animaux de « saboter l'humanisme », de faire du « terrorisme », tout en critiquant les sévices subit par les animaux comme le fait ce mouvement. Paul Ariès est l'un des porte-parole du Mouvement pour une rentrée sans marques. Il est aussi l'un des principaux animateurs du « Mouvement pour une décroissance équitable ». Il avait lancé en 2006 des États Généraux de la décroissance équitable (EGDE) en vue d'une participation des Objecteurs de croissance à l’élection présidentielle de 2007 sur le modèle de ce que fut la candidature René Dumont à l’élection présidentielle de 1974. Il a annoncé avoir renoncé à ce projet en raison de l'immaturité théorique et politique du mouvement. Il s'inscrit dans le cadre d'un accompagnement critique de la campagne de José Bové auquel il reproche d'être « seulement antilibéral » et de choisir une sur-médiatisation plutôt que la force des idées (in Politis du 10 mars 2007).

Références

Œuvres

- Le retour du diable, éditions Golias, 1996.
- La fin des mangeurs, éditions Desclée de Brouwer, 1997.
- Les Fils de MacDo, éditions L'harmattan, 1997.
- Déni d'enfance, éditions Golias, 1997.
- La Scientologie, laboratoire du futur ?, éditions Golias, 1998.
- Petit Manuel Anti-McDo à l'usage des petits et des grands, éditions Golias, 1999.
- La scientologie, une secte contre la république, éditions Golias, 1999.
- José Bové, la révolte d'un paysan, éditions Golias, 2000.
- Libération animale ou nouveaux terroristes ?, éditions Golias, 2000.
- Les sectes à l'assaut de la santé, éditions Golias, 2000.
- Anthroposophie : enquête sur un pouvoir occulte, éditions Golias, 2001, ISBN 2-914475-19-5
- Disneyland, le royaume désenchanté, éditions Golias, 2002.
- Harcèlement au travail ou nouveau management, éditions Golias, 2002.
- Putain de ta marque, éditions Golias, 2003.
- Satanisme et Vampirisme, le livre noir, éditions Golias, 2004.
- Décroissance ou barbarie, éditions Golias, 2005.
- Misère du Sarkozysme, éditions Parangon, 2005.
- No Conso, Manifeste pour une grève générale de la consommation, éditions Golias, 2006.
- Le Mésusage, Essai sur l'hypercapitalisme, éditions Parangon/Vs, 2007.
- José Bové, un candidat condamné, la décroissance dans la campagne, éditions Golias, 2007.
- ''Pour repolitiser l'écologie: le contre-Grenelle de l'environnement", éditions Parangon, 2007

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alain Vivien   Décroissance   France   José Bové   La Décroissance   Lyon   Ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement Durables   Paul Ariès   Politique   Scientologie   Slow Food  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^