Galerie Borghèse

Infos
La Galerie Borghèse est un musée public situé dans le parc de la Villa Borghèse à Rome. aigle et du dragon, rien de moins. Leurs figures stylisées parsèment le parc et la villa, comme les œuvres commanditées à la gloire familiale.
Galerie Borghèse

La Galerie Borghèse est un musée public situé dans le parc de la Villa Borghèse à Rome. aigle et du dragon, rien de moins. Leurs figures stylisées parsèment le parc et la villa, comme les œuvres commanditées à la gloire familiale.

Le Casino Borghèse

Au , les Borghèse, une riche famille noble originaire de Sienne, acquièrent des terres en marge de Rome, au-delà de la vieille Porta Pinciana (actuel point de vue du Pincio). Quelques années plus tard, le cardinal Scipion Borghèse, neveu du pape Paul V, décide la construction d'un casino (petite résidence de campagne) au centre de ces terres, pour abriter sa collection d'œuvres d'art. L'architecte choisi est Flaminio Ponzio. Il dessine le casino en prenant pour modèles les villas Farnèse et Médicis. Le travail est ensuite complété en 1613 par son assistant Giovanni Vasanzio. Le casino est alors décoré dans le style caractéristique du . La façade est ornée de sculptures antiques. Le bâtiment est percé de nombreuses fenêtres, afin de donner la lumière nécessaire à une bonne vision des œuvres, et la distribution des pièces est agencée dans un but similaire. En 1782, l'intérieur est redécoré par Antonio Asprucci, dans un style néo-classique, sous les ordres de Marcantonio IV Borghèse. Des fresques, des stucs et des décors en marbre polychrome sont ajoutés. La plupart des peintures représentent l'histoire de la famille, depuis le mythique héros romain Marcus Furius Camillus jusqu'aux Borghèse actuels. Le casino a été restauré en 1995–1997, à la fois en ce qui concerne la façade (reconstruction du double escalier menant au portique) et l'intérieur.

Les collections

Histoire

Scipion Borghèse est un collectionneur passionné, ne reculant devant rien (y compris l'extorsion et le vol) pour accumuler de nouvelles œuvres. Sa collection commence par un héritage familial, quelques sculptures antiques et des tableaux de maîtres toscans. Tout au long du , il va former l'une des plus grandes collections d'art italiennes. Ses goûts se portent surtout vers les maniéristes. Sa collection est méthodique : pour chaque artiste, il tente d'acquérir plusieurs œuvres, représentatives des différentes évolutions de son style. Sa collection s'augmente également de collections constituées par d'autres, achetées ou confisquées. Ainsi, en 1607, son oncle Paul V lui donne un ensemble d'œuvres confisquées au Cavalier d'Arpin. En 1609, il achète la collection de Tommaso della Porta, sculpteur et marchand d'antiques. À la mort de Scipion en 1633, le casino est rempli d'œuvres d'art. Tout au long du , les Borghèse continueront à augmenter la collection de Scipion. Un ajout non négligeable est l'héritage d'Olimpia Aldobrandini, épouse de Paul Borghèse. En 1682, l'importante collection Aldobrandini est divisée entre ses fils, issus de deux lits dfférents :
- Gianbattista Pamphilj (cette partie alimentera la collection des Pamphilj, à l'heure actuelle Galerie Doria-Pamphilj)
- Gianbattista Borghese. Au commencent les temps difficiles : le prince Camille Borghèse, époux de Pauline Bonaparte, se voit contraint en 1807 par son beau-frère Napoléon I de vendre une partie des collections amassées par sa famille : 154 statues, 170 bas-reliefs, 160 bustes, etc. En 1815, certaines de ces pièces seront restituées aux Borghèse. C'est pour éviter de nouvelles dispersions qu'en 1833, le prince François Borghèse signe un fidéicommis rendant l'ensemble inaliénable. Enfin, en 1902, alors que les finances Borghèse ne se portent pas très bien, les collections sont achetées par l'État italien pour la somme de 3, 6 millions de lires. L'unité entre le jardin et le casino sera perdue en 1903 quand l'État vendra le jardin à la municipalité de Rome.

Contenu des collections

Les collections actuellement exposée à la Galerie Borghèse sont d'une très grande richesse, et on ne peut les citer toutes ici. Pami les plus importantes figurent : L'enlèvement de Proserpine(Bernini)

Sculptures

- sculpture hellénistique : une copie de la célèbre statue hellénistique de l'Hermaphrodite, statue colossale d'un satyre combattant
- sculpture romaine : statue de Méléagre, statue colossale de Dionysos, portrait d'Alexandre, Harpocrate jouant avec un canard, statue de Pâris, statue d'un satyre appuyé
- œuvres du Bernin : David, Le Rapt de Proserpine, Apollon et Daphné, La Vérité dévoilée par le Temps, bronze de Neptune, un buste de Paul V, un buste de Scipion Borghèse, une ébauche en terre cuite pour le monument équestre de Louis XIV
- œuvres de Pietro Bracci : buste de Clément XII
- Jean-Antoine Houdon : Saint Jean-Baptiste
- Antonio Canova : Portrait de Pauline Borghèse en Venus victrix

Peintures

Portrait du pape Jules II par Raphaël, conservé dans la Galerie
- Dosso Dossi : Apollon et Daphné, Circé, Diane et Callisto, SS. Côme et Damien
- Lucas Cranach l'Ancien : Cupidon se plaignant auprès de Vénus
- Raphaël : Portrait d'homme, La dame à la licorne, Portrait du pape Jules II, La mise au tombeau du Christ, La Fornarina
- Ghirlandaio : Portrait de jeune homme, Léda, Lucrèce
- Le Corrège : Danaé et la pluie d'or
- Le Sodoma : Pietà, La Sainte Famille
- Lorenzo Lotto : L'homme aux roses, Vierge à l'enfant avec saint Ingnace d'Antioche et saint Onuphre
- Léonard de Vinci : Léda
- Le Pérugin : Saint Sébastien
- Jacopo Bassano : La Cène, L'adoration des bergers
- Le Bernin : Autoportrait en jeune homme, Autoportrait à l'âge mûr, Portrait de garçon
- Guido Reni : Moïse et les tables de la Loi
- le Guerchin : L'enfant prodigue
- Sandro Botticelli : Vierge à l'enfant
- Jacopo Zucchi : Cupidon et Psyché, Le royaume d'Amphitrite, Allégorie de la Création
- Le Titien : L'Amour sacré et l'Amour profane
- Jan Bruegel l'ancien : Orphée, Vase de fleurs
- Paul Rubens : Suzanne et les deux vieux, Lamentation sur le Christ mort
- Cavalier d'Arpin : Saint Jean-Baptiste, La décapitation de S. Jean-Baptiste, La fuite en Égypte, L'enlèvement d'Europe, La trahison du Christ
- le Dominiquin : La chasse de Diane, Portrait de sibylle
- Le Caravage : Jeune garçon portant un panier de fruits, Saint Jean-Baptiste, Saint Jérôme, La Madone des Palefreniers, David portant la tête de Goliath, Autoportrait en Bacchus

Bibliographie


- The Borghese Gallery, Touring Club Italiano, 2000. ---- Catégorie:Rome Catégorie:Musée d'art Rome da:Galleri Borghese en:Galleria Borghese es:Galería Borghese he:גלריה בורגזה it:Galleria Borghese ja:ボルゲーゼ美術館 nl:Galleria Borghese no:Galleria Borghese pl:Galeria Borghese pt:Galleria Borghese sv:Galleria Borghese
Sujets connexes
Aigle (héraldique)   Alexandre   Antonio Canova   Borghese   Cardinal (religion)   Cavalier d'Arpin   Clément XII   Dionysos   Dosso Dossi   Galerie Doria-Pamphilj   Gian Lorenzo Bernini   Giovan Francesco Barbieri Guercino   Guido Reni   Hermaphrodite   Jacopo Bassano   Jacopo Zucchi   Jean-Antoine Houdon   Jules II   Le Caravage   Le Corrège   Le Dominiquin   Le Pérugin   Le Rapt de Proserpine   Le Sodoma   Lorenzo Lotto   Lucas Cranach l'Ancien   Léonard de Vinci   Marcus Furius Camillus   Musée   Méléagre (mythologie)   Napoléon Ier   Pape   Paul V   Pauline Bonaparte   Pincio   Raphaël (peintre)   Rome   Sandro Botticelli   Scipion Borghèse   Sibylle   Sienne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^