Garde des Sceaux

Infos
En France, le ministre de la Justice porte le double titre de garde des Sceaux, ministre de la Justice, couramment abrégé, dans le langage courant, en garde des Sceaux. Depuis le 18 mai 2007, le garde des Sceaux est Rachida Dati.
Garde des Sceaux

En France, le ministre de la Justice porte le double titre de garde des Sceaux, ministre de la Justice, couramment abrégé, dans le langage courant, en garde des Sceaux. Depuis le 18 mai 2007, le garde des Sceaux est Rachida Dati.

Fonctions

Le ministre de la justice propose les lois pénales et civiles. Ses services instruisent les demandes en grâce, et gèrent le fonctionnement administratif de la justice (locaux, fonds, gestion du personnel). Le ministre a la tutelle sur le parquet, c'est-à-dire les services chargés des poursuites. Les magistrats du siège, c'est-à-dire notamment ceux qui jugent les affaires, sont indépendants du ministre de la justice. Celui-ci, pas plus que quiconque, ne peut les renvoyer, les promouvoir ou les muter sans leur consentement.

Garde des Sceaux

Historiquement, un sceau authentifiait les actes royaux ou passés au nom du monarque. La justice était rendue (par les Parlements, les baillis, les sénéchaux, etc. selon les systèmes) au nom du souverain. Toute décision de justice portait un sceau l'authentifiant. La fonction de Garde des Sceaux fut créée par Philippe Auguste. Le 3 juillet 1194, Philippe Auguste affronte Richard Cœur de Lion aux abords de la forêt de Fréteval (près de Vendôme). Richard lui inflige une cuisante défaite, à l'issue de laquelle le roi de France perd ses équipages, son trésor et ses archives. Philippe Auguste fut contraint de reconstituer ses archives et confia cette mission à Nicolas Guérin, évêque de Senlis, qui créa le trésor des Chartes où furent déposés à partir de 1195 les registres et archives particulières de la couronne royale. Philippe Auguste fit élever Nicolas Guérin en 1203 à la dignité de Garde des Sceaux, en charge de conserver les sceaux et les archives royales. Le Chancelier de France était l'équivalent du ministre de la justice, et exerçait, au moins jusqu'en 1718 (date à partir de laquelle les fonctions furent séparées), la fonction de Garde des Sceaux de France. Aujourd'hui ce n'est plus le roi mais le peuple français qui est souverain. Toute décision de justice se rend donc au nom du peuple français (cette formule se trouve en gras et en majuscules sur toute décision de justice) mais la formule Garde des Sceaux, désignant le titulaire du pouvoir d'authentifier une décision comme prise au nom du souverain, est demeurée. Le garde des Sceaux est toujours dépositaire du sceau de la République appelé Grand sceau de France, qui ne sert plus de nos jours qu'à sceller certains actes constitutionnels.

Lien interne

- Liste des ministres français de la Justice
- Ministère de la Justice (France) Catégorie:Gouvernement de la France
- en:Keeper of the seals
Sujets connexes
Archives   Chancelier de France   France   Fréteval   Garde des Sceaux   Grand sceau de France   Justice   Ministère de la Justice (France)   Parlement (Ancien Régime)   Rachida Dati   Roi   Sceau   Senlis (Oise)   Trésor   Vendôme  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^