Chrisme

Infos
117px Le chrisme (☧ unicode U+2627) est un symbole chrétien formé des deux lettres grecques Χ (chi) et Ρ (rho), la première apposée sur la seconde. Il s'agit des deux premières lettres du mot Χριστός (Christ). On le lit aussi parfois comme le monogramme du Christ, et on le trouve souvent accompagné des lettres α (alpha) et ω (oméga), symbolisant le commencement et la fin de tout. Le chrisme existe aussi sou
Chrisme

117px Le chrisme (☧ unicode U+2627) est un symbole chrétien formé des deux lettres grecques Χ (chi) et Ρ (rho), la première apposée sur la seconde. Il s'agit des deux premières lettres du mot Χριστός (Christ). On le lit aussi parfois comme le monogramme du Christ, et on le trouve souvent accompagné des lettres α (alpha) et ω (oméga), symbolisant le commencement et la fin de tout. Le chrisme existe aussi sous une autre forme associant les lettres grecques I (iota) et Χ (chi) des initiales de Iesous Χριστός (Jésus Christ). Le chrisme prend alors l'aspect d'une étoile à six rais souvent identifiée dans l'art à l'étoile qui guida les mages. On en trouve encore en Orient, plus spécifiquement dans la partie orientale de l'ancien empire romain

Histoire

117px D'après la légende, contestée car Constantin ne s'est converti avec certitude que sur son lit de mort, c'est ce signe que portait l'étendard (labarum) de Constantin I quand il marcha contre son rival Maxence et le battit à la Bataille du pont Milvius. Par la suite, Constantin déclara qu'il avait eu un songe où il avait vu ce signe accompagné du message : « Sous ce signe tu vaincras » (In hoc signo vinces en latin, En touto nika en grec). En réalité, l'association de ces deux lettres pour former un symbole préexiste à Constantin et au moment où il manifesta sa faveur envers le christianisme. Dans le monde grec païen, c'était l'abréviation du mot χρηστός (chrêstos), qui signifie « utile, de bon augure » et il indiquait soit un souhait soit un commentaire approbateur, de la même manière qu'on utilise aujourd'hui l'image de certains panneaux routiers pour symboliser l'interdiction ou le sens à suivre, même en dehors du code de la route. Quoi qu'il en soit, le symbole fut adopté par le christianisme et il servit d'emblème aux empereurs chrétiens qui succédèrent à Constantin.

Art

mosaïque du dans l'église Saint-Jean de Montierneuf à Poitiers Le chrisme figure très souvent sur les peintures, les mosaïques et les sculptures d'inspiration chrétienne. Il est parfois inscrit dans un cercle, ou un carré. Chrisme sur la cuve d'un sarcophage du Étude complémentaire : http://docs.google.com/Doc?id=df3n8jzw_47p69zv Catégorie:Ésotérisme Catégorie:Monogramme Catégorie:Paléochristianisme Catégorie:Symbole chrétien ca:Crismó de:Christusmonogramm en:Labarum ro:Monograma lui Isus Cristos
Sujets connexes
Bataille du pont Milvius   Constantin Ier (empereur romain)   Maxence   Monogramme   Mosaïque (art)   Poitiers   Sarcophage   Unicode  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^