Ninive

Infos
Ninive et les principaux sites assyriens. Ninive parfois Nineveh (arabe : nīnwā ) est une ancienne ville d'Assyrie, sur le Tigre, qui se trouve à l'heure actuelle non loin de la ville de Mossoul en Irak.
Ninive

Ninive et les principaux sites assyriens. Ninive parfois Nineveh (arabe : nīnwā ) est une ancienne ville d'Assyrie, sur le Tigre, qui se trouve à l'heure actuelle non loin de la ville de Mossoul en Irak.

Histoire

Gardes d'Assurbanipal, bas-relief de son palais à Ninive, v. 645 av. J.-C., musée du Louvre. C'est l'une des villes les plus anciennes de Mésopotamie : on y trouve des traces remontant à la protohistoire . Sa première mention écrite remonte aux environs de -2100. La Bible mentionne sa création dans le livre de la Genèse, et l'attribue à Nimrod (Gn 10, 11), arrière-petit-fils de Noé. Ninive était dédiée à la déesse Ishtar. Le roi assyrien Sennacherib en fait sa capitale. C'est de lui que date sa splendeur : il bâtit palais, fortifications et aqueducs. La ville est détruite par les Mèdes et les Babyloniens en -612. Selon la Bible, à l'époque de Yonah (ou Jonas), environ 840 - 850 ans avant notre ère, la ville comportait 120 000 hommes sans compter les femmes et les enfantsJonas 4, 11. La taille de la ville était estimée à trois jours de marcheJonas 3, 3. Elle fut appelée la ville sanguinaire par un prophète hébreu du nom de NahoumNahoum 3, 1. Ninive tombée et détruite, en 612 avant J.C., on finit par oublier l'endroit où elle se trouvait, ce qu'Hérodote mentionneC.W. Ceram, Des dieux, des tombeaux, des savants. Elle ne sera retrouvée qu'en 1847, par Austen Henry Layard, avec le palais de 71 pièces et la bibliothèque d'Assurbanipal contenant 22 000 tablettes d'argile en bon état de conservation, témoignages uniques sur la civilisation assyrienne. Les fouilles demeurent néanmoins inachevées à ce jour (2006).

Archéologie

Parmi les découvertes figurent les ruines du palais de Sennacherib et de celui d’Assurbanipal. Ces palais étaient des édifices impressionnants. Se fondant sur ses découvertes, Austen Henry Layard a écrit : :« L’intérieur du palais assyrien devait être aussi magnifique qu’imposant. J’ai guidé le lecteur au milieu de ses ruines, et il peut juger de l’impression que ses salles étaient destinées à faire sur l’étranger qui, jadis, pénétrait pour la première fois dans la demeure des rois d’Assyrie. Il était introduit par le porche que gardaient les lions ou les taureaux colossaux d’albâtre blanc. Dans la première salle, il se retrouvait entouré de sculptures évoquant l’histoire de l’empire. Les batailles, les sièges, les triomphes, les exploits de chasse, les cérémonies religieuses étaient retracés sur les murs, sculptés dans l’albâtre et peints de couleurs fastueuses. Sous chaque représentation étaient gravées, en caractères remplis de cuivre luisant, des inscriptions décrivant la scène. Au-dessus des sculptures étaient peints d’autres événements : le roi, servi par ses eunuques et ses guerriers, recevant ses prisonniers, concluant des alliances avec d’autres monarques ou accomplissant quelque devoir sacré. Ces représentations étaient entourées de bordures de couleur, au dessin complexe et élégant. L’arbre emblématique, les taureaux ailés et les animaux monstrueux ressortaient parmi les ornements. Tout au fond de la salle se trouvait une représentation colossale du roi en adoration devant la divinité suprême, ou recevant la coupe sacrée de la main de son eunuque. Il était servi par des guerriers portant ses armes, et par les prêtres ou les divinités qui présidaient. Ses vêtements, et ceux de sa suite, étaient ornés de groupes de figures, d’animaux et de fleurs, tous peints de couleurs éclatantes. » :« L’étranger marchait sur des dalles d’albâtre, chacune portant une inscription qui rappelait les titres, la généalogie et les réalisations du grand roi. Plusieurs portes, formées par de gigantesques lions ou taureaux ailés, ou par les représentations de divinités protectrices, menaient à d’autres appartements, lesquels s’ouvraient sur d’autres salles plus éloignées. Dans chacune, il y avait de nouvelles sculptures. Les murs de certaines étaient ornés de processions de figures colossales : des hommes armés et des eunuques qui suivaient le roi, des guerriers chargés de butin, menant des prisonniers ou portant des présents et des offrandes aux dieux. Sur les murs d’autres pièces étaient représentés des prêtres avec des ailes, ou des divinités en train de présider, debout devant les arbres sacrés. » :« Les plafonds au-dessus de lui étaient divisés en compartiments carrés, dans lesquels étaient peintes des fleurs ou des représentations d’animaux. Certains étaient incrustés d’ivoire ; chaque compartiment était entouré de frises et de moulures élégantes. Les poutres ainsi que les côtés des chambres étaient peut-être recouverts d’une mince couche, voire plaqués, d’or et d’argent ; et les bois les plus rares, parmi lesquels ressortait le cèdre, servaient aux menuiseries. Des ouvertures carrées dans les plafonds des chambres laissaient passer la lumière du jour. »

Bibliographie

-
Nineveh and Its Remains
, 1856, partie II, p. 207-209. Catégorie:Empire assyrien Catégorie:Site archéologique d'Irak Catégorie:Ville du Proche-Orient ancien Catégorie:Ville détruite Catégorie:Lieu de la Bible arc:ܢܝܢܘܐ ca:Nínive cs:Ninive de:Ninive el:Νινευή en:Nineveh eo:Ninevo es:Nínive fa:نینوا fi:Ninive he:נינוה hr:Niniva hu:Ninive it:Ninive ja:ニネヴェ (メソポタミア) ka:ნინევია ko:니네베 ku:Nînewa nl:Ninive no:Ninive pl:Niniwa pt:Nínive ru:Ниневия sh:Niniva sk:Ninive sr:Нинива sv:Nineve zh:尼尼微
Sujets connexes
Arabe   Assurbanipal   Assyrie   Austen Henry Layard   Babylone   Bible   Bibliothèque d'Assurbanipal   Genèse   Hérodote   Irak   Ishtar   Jonas   Mossoul   Musée du Louvre   Mésopotamie   Nimrod   Noé (patriarche)   Protohistoire   Sennacherib   Tigre (fleuve)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^