Liturgie

Infos
lectionnaire dans une église à Tarbes. Sur la page de droite, un aide-mémoire à l'attention du lecteur Le mot liturgie vient du grec λειτουργία / leitourgía, de λαός / laós, « le peuple » et de la racine ἐργο / ergo, « faire, accomplir ». Il désigne donc, littéralement, le service du peuple. C'est un culte public et officiel institué par une Église.
Liturgie

lectionnaire dans une église à Tarbes. Sur la page de droite, un aide-mémoire à l'attention du lecteur Le mot liturgie vient du grec λειτουργία / leitourgía, de λαός / laós, « le peuple » et de la racine ἐργο / ergo, « faire, accomplir ». Il désigne donc, littéralement, le service du peuple. C'est un culte public et officiel institué par une Église.

À Athènes

La liturgie est, dans l'Athènes antique, un service public que l'État contraint les plus riches (citoyens ou métèques) à accomplir sur leur fortune personnelle : ainsi de l'office de gymnasiarque (intendant du gymnase), de chorège (paiement des membres du chœur au théâtre) ou de triérarque (construction et entretien d'une trière). Il y a deux classes liturgiques officielles : les Douze Cents et le groupe restreint des Trois Cents. L'archonte éponyme désigne parmi eux le liturge, celui qui sera astreint à une liturgie. Une liturgie représente une charge financière importante. Pour cette raison, il est fréquent que les riches tentent d'y échapper. L’antidosis (en grec ἁντιδοσις, « échange ») est l'un de ces moyens. Le liturge fraîchement désigné a la possibilité de dénoncer un autre citoyen qu'il juge plus riche que lui. Ce dernier a alors le choix d'accepter la liturgie, ou de se lancer dans un procès. Au terme de ce dernier, le perdant doit ou bien assumer la liturgie, ou bien accepter un échange de fortunes. Démosthène décrit une antidosis dans le Contre Phénippos, et le célèbre discours Sur l'échange d'Isocrate fut composé à l'occasion de l'une de ces affaires.

Dans le judaïsme


-Judaïsme ancien : Dans la Bible des Septante, et le Nouveau Testament, le mot grec désigne le service du Temple. Il est donc associé au culte du Dieu invisible et aux prières qui lui sont adressées.
-Judaïsme rabbinique : (à développer)

Dans le christianisme

Issu du judaïsme, le christianisme a naturellement repris le sens du service public rendu à Dieu, incarné en Jésus-Christ mort et ressuscité, par les apôtres, les évêques qui leur ont succédé et les prêtres. Il subsiste en particulier du judaïsme la liturgie de la Parole, c'est-à-dire l'ensemble des lectures d'une messe ou d'un culte.

Les liturgies chrétiennes

Elles se composent de l'ensemble des lectures, prières et rites constitutifs du culte chrétien, organisé en un certain nombre de rituels quotidiens qui culminent dans la messe ou eucharistie. À l'heure actuelle, le mot a trois sens chez les chrétiens : 1.- au sens premier, l'annonce de l'Évangile, la mise en pratique de l'enseignement du Christ. En ce sens, le Christ est le liturge suprême. Ce sens est pour ainsi dire inutilisé. 2.- d'une manière générale, le mot désigne l'ensemble des rites et du cérémonial liturgique mis en œuvre au cours d'une célébration religieuse officielle, c'est-à-dire organisée par l'Église, par opposition aux dévotions privées. Ainsi, le déroulement de sacrements comme la messe ou le baptême, ou une encore un office de complies par exemple sont des liturgies. En revanche, une récitation du rosaire entre personnes privées, y compris quand elles sont réunies dans un lieu de culte et accompagnée par un prêtre ou un diacre, n'est pas considérée comme une liturgie dans l'Église catholique et l'Église orthodoxe. 3.- Dans un sens plus restreint ou plus ancien, l'expression de « Sainte Liturgie » désigne (tout particulièrement chez les orthodoxes et les catholiques orientaux), l'eucharistie. On parle alors de liturgie eucharistique.
-La Messe ou le culte ou la divine liturgie Elle est le point culminant de la liturgie chrétienne. C'est avant tout la "répétition" du repas du Jeudi Saint avec commémoration de la mort et de la résurrection du Christ.(Cette commémoration donnant lieu à de graves conflits théologique quant à la valeur lui donner). De formes diverses et variées, même au sein des différentes églises (catholique, orthodoxe ou protestante), ces rituels ont connu une longue évolution. Tels qu'on les connaît aujourd'hui, ils sont constitués d'une partie fixe et d'une partie variable. Les textes de la partie fixe, l'ordinaire, remontent bien souvent aux premiers temps du christianisme et comportent des acclamations, des chants de louanges et des professions de foi. Quant aux textes de la partie variable, le propre, ils sont tirés de la Bible. La messe latine peut être dite chaque jour, alors que la divine liturgie orientale n'est célébrée qu'une à deux fois par semaine.
- L'office L'office divin est la louange quotidienne de l'Église catholique (et orthodoxe). Tous les clercs sont astreints à cette prière qui est officielle (donc liturgique). L'office est divisé en sept célébrations, depuis le matin jusqu'au soir. L'office divin a pour objet de sanctifier la journée du chrétien, en louant Dieu.
- L'année liturgique L'année liturgique est divisée en deux parties, la plus importante étant le Proprium de Tempore (Propre du Temps) avec ces temps articulés autour de Noël, Pâques et la Pentecôte. A cela s'ajoute une deuxième division: Proprium de sanctis (le Propre des saints) comportant la célébration des fêtes des Saints. Liturgique est donc un substantif relatif aux différentes sortes de liturgies. Il a donné les mots suivants :
-Aliturgique (de a- privatif) : pour désigner un jour où aucune liturgie n'est prévue ;
-Antiliturgique (de anti-, contre) : pour qualifier ce qui n'est pas conforme aux liturgies officiellement définies ;
-Paraliturigique (de para-, à côté de) : qui désigne les cérémonies non officielles. on parle alors de paraliturgie.

Aspects historiques

liturgie catholique liturgie orthodoxe

Autour de la liturgie

L'exercice du culte, dans le christianisme, est à l'origine d'un nombre important d'objets et de notions relatives à la liturgie :
-Temps liturgiques :
-Calendrier ou année liturgiques
-Objets liturgiques :
-Mobilier liturgique
-Vêtement liturgique
-Couleurs liturgiques
-Livres liturgiques
-Textes liturgiques
-Langue liturgique
-Cérémonial liturgique

Voir aussi

===
Sujets connexes
Apôtre   Archonte   Baptême   Bible   Calendrier liturgique catholique   Catholicisme   Chorège   Christianisme   Chœur (théâtre)   Complies   Couleur liturgique   Culte   Culte protestant   Cérémonial liturgique   Diacre   Dieu   Démosthène   Dévotion   Eucharistie   Flabellum   Gymnase   Isocrate   Judaïsme   Jésus de Nazareth   Langue liturgique   Lectionnaire   Liste des livres liturgiques catholiques   Liste des principaux liturgistes   Liturgie catholique   Messe   Métèque   Nouveau Testament   Office   Office divin   Paramentique   Prière   Prêtre catholique   Rosaire   Réforme protestante   Sacrement   Septante   Temple de Jérusalem   Théâtre grec antique   Trière  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^