Charles Aznavour

Infos
Charles Aznavour (Շառլ Ազնավուր en Arménien), né Shahnourh Varinag Aznavourian (Շահնուր Վաղինակ Ազնավուրյան) le 22 mai 1924 à Paris, est un chanteur, compositeur et acteur français d'origine arménienne. Il est résident à Genève. Marié trois fois, il a eu six enfants : Seda (1946), Charles (1952), Patrick (1956 à l'âge de 25 ans), Katia (1969, qui accompagne son père sur scène comme choriste depuis 2004), Misha (
Charles Aznavour

Charles Aznavour (Շառլ Ազնավուր en Arménien), né Shahnourh Varinag Aznavourian (Շահնուր Վաղինակ Ազնավուրյան) le 22 mai 1924 à Paris, est un chanteur, compositeur et acteur français d'origine arménienne. Il est résident à Genève. Marié trois fois, il a eu six enfants : Seda (1946), Charles (1952), Patrick (1956 à l'âge de 25 ans), Katia (1969, qui accompagne son père sur scène comme choriste depuis 2004), Misha (1971) et Nicolas (1977).

Biographie

Je m’voyais déjà

Charles Aznavour naquit à Paris en France, le 22 mai 1924, dans une famille d’artiste qui lui fit rapidement découvrir le théâtre. Son père, Misha Aznavourian arménien né en Géorgie, était le fils d’un cuisinier du tsar Nicolas II de Russie. Sa mère, Knar Baghdassarian était issue d’une famille de commerçants arméniens de Turquie. C’est par hasard, que le petit Charles vit le jour à Paris, alors que ses parents s’y trouvaient dans l’attente d’un visa pour les États-Unis. Le couple éleva ses deux enfants, Charles et sa soeur ainée Aïda, entre son restaurant parisien et le milieu du théâtre. C’est à l’âge de neuf ans, que le jeune Aznavour (qui devint son nom de scène) débuta sa carrière de chanteur et de comédien. En 1946, sa carrière connut un premier éveil lorsqu’il fut remarqué par la chanteuse Édith Piaf. Formant alors le duo Roche et Aznavour (avec Pierre Roche), ils accompagnèrent Piaf dans une tournée en France et aux États-Unis. La conquête de l'Amérique s'effectua toutefois au Québec en 1948, où le duo se produisit pendant un an et demi. Ils firent paraître de 1948 à 1950 six 78 tours, dont les titres J'ai bu (1948), Départ express (1948) et Le feutre taupé (1948). Au début des années 1950, avec la notoriété vinrent les premières critiques. Charles Aznavour se vit traité de tous les noms d'oiseaux possibles par une certaine critique parisienne qui n'attendait pas ses représentations pour l'assomer de mots blessants et de maximes insensées. Après une soirée qui se termina en « bide », Aznavour écrivit de toute sa lucidité : « Quels sont mes handicaps? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Ma voix, impossible de la changer. Les professeurs que j'ai consulté sont catégoriques : ils m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant quitte à m'en déchirer la glotte. D'une petite dixième, je peux obtenir une étendue de près de trois octaves. Je peux avoir les possibilités d'un chanteur classique, malgré le brouillard qui voile mon timbre » AZNAVOUR, Charles. Aznavour par Aznavour, 1970.. Cet acharnement et un goût prononcé pour le travail lui inspirèrent la devise suivante : « Rien ne peut vaincre 17 heures de travail par jour! ».

For me, formidable

L’année 1956 marqua un premier grand élan dans la vie du chanteur. Lors d’un récital à Casablanca, la réaction du public fut telle qu’Aznavour fut propulsé au rang de vedette. Pour sa première à l'Olympia, Aznavour écrivit Sur ma vie (1956) qui devint son premier succès populaire. Les contrats se succédèrent et, après un autre passage de trois mois à l'Olympia, sa carrière prit définitivement son envol à l’Alhambra où il créa Je m’voyais déjà (1960). Lors de cette soirée du 12 décembre 1960, après 7 chansons interprétées devant un public froid, l'artiste sortit son atout : Je m'voyais déjà (1960), racontant l'histoire d'un artiste raté (« À 18 ans, j'ai quitté ma province... »). En fin de chanson, des projecteurs furent braqués sur le public. Aucun applaudissement. En coulisses, Aznavour était prêt à arrêter le métier. Mais pendant qu'il saluait une dernière fois, il entendit les sièges claquer, vit les gens se lever et la salle de l'Alhambra fut envahie d'un tonnerre d'applaudissements. Ce fut un véritable triomphe. Il avait 36 ans. Au cours des années 1960, il enchaîna les tubes : Tu t’laisses aller (1960), Il faut savoir (1961), La mamma (1963), Et pourtant (1963) et La bohème (1966). Des chansons qui font pour la plupart référence à l’amour. Ayant joué dans plus de soixante films et chantant dans cinq langues, Charles Aznavour est le chanteur français le plus connu dans le monde.

Je n’ai pas vu le temps passer

Depuis le terrible tremblement de terre de 1988 qui s'est produit en Arménie, Aznavour n’a cessé d’apporter son support grâce à la fondation Aznavour pour l’Arménie. Sa chanson Pour toi Arménie (1989), enregistrée avec la collaboration de plus de quatre-vingt artistes, s’est hissée au sommet des palmarès. Une place a été nommée en son honneur au centre d’Erevan en 2001, sur la rue Abovian. En 1995, il acheta les éditions musicales Raoul Breton. Deux années plus tard, il fut nommé officier de la Légion d'honneur, puis commandeur en 2004. Ayant toujours conservé une amitié profonde pour le Québec, il se lia d'amitié en 1996 avec la chanteuse québécoise Lynda Lemay et décida de l'aider dans sa carrière. En 1998, il revisita ses anciens succès en leur donnant une couleur jazz sur l’album Jazznavour, réalisé avec la collaboration de Dianne Reeves, Jacky Terrasson, Michel Petrucciani, Eddy Louiss, Richard Galliano et le pianiste, auteur-compositeur, arrangeur et membre du jury de La Nouvelle Star, André Manoukian. La même année, CNN et les lecteurs de Times Online à travers la planète ont élu Charles Aznavour Artiste de variétés du siècle. Aznavour fut reconnu comme le performer par excellence du siècle avec près de 18 % des votes, déclassant ainsi Elvis Presley et Bob Dylan. Depuis la mort de Frank Sinatra (avec qui il enregistra le duo You make me feel so young en 1993), Aznavour est considéré comme l’un des derniers monstres sacrés de la chanson. En 2002, il tint le rôle principal de son film le plus personnel : Ararat d’Atom Egoyan sur le génocide arménien.

Je voyage

Au printemps 2005, Charles Aznavour amorça une tournée d’adieu nord-américaine qu’il débuta au Québec et qu’il conclut à l’automne de l’année suivante aux États-Unis et au Canada. Le 30 septembre 2006, un concert donné en plein air à Erevan par le « héros national » (titre qu'il possède en Arménie) ne rassembla pas moins de 100 000 spectateurs. En 2007, Aznavour annonça des concerts à travers le Japon, l'Europe, l’Asie et l’Amérique du Sud. Il déclara que cette tournée d’adieu devrait le mener, si la santé le permet, jusqu’au delà de 2010. Du 9 octobre au 10 novembre 2007, « le grand Charles » foule une fois de plus le Palais des Congrès de Paris où il propose au public un concert plus intimiste, accompagné d'une orchestration très rythmée et soumettant des titres qui, depuis des décennies pour certains, n'avaient pas été interprétés (Il pleut, Viens, Entre nous, Pour faire une jam, etc). Charles Aznavour qui fait partie des personnalités les plus appréciées de son pays (sondage de début 2007) se met à l'écriture de Nouvelles qui seront éditées en octobre 2007, où il aborde des thèmes familiaux, parfois sensibles. Après plus de 60 ans de carrière, Charles Aznavour est devenu, et est resté, un des plus grands chanteurs français. D'après lui, il posséderait plus d'une centaine de textes de chansons qui seraient à achever...

Récompenses et nominations

- 1996 : Intronisé au Songwriters Hall of Fame
- 1997 : Victoire pour l'interprète masculin de l'année
- 1997 : César d'honneur
- 2004 : Nommé commandeur de la Légion d'honneur (officier en 1997)
- 2006 : Honoré lors du 30 Festival International du Film du Caire

Discographie

Discographie française - Albums originaux

- 1953 Charles Aznavour chante Charles Aznavour, n° 1 (Ducretet-Thomson)
- 1955 Charles Aznavour chante Charles Aznavour, n° 2 (Ducretet-Thomson)
- 1956 Charles Aznavour chante Charles Aznavour, n° 3 (Ducretet-Thomson)
- 1957 Bravos du Music-Hall (Ducretet-Thomson)
- 1958 Believe in me! (Ducretet-Thomson)
- 1958 C’est ça (Ducretet-Thomson)
- 1960 Les deux guitares (Barclay)
- 1960 Je m'voyais déjà (Barclay)
- 1961 Il faut savoir (Barclay)
- 1962 Alléluia (Barclay)
- 1963 Qui? (Barclay)
- 1963 La mamma (Barclay)
- 1964 Charles Aznavour, vol. 1 Versions nouvelles (Columbia)
- 1964 Charles Aznavour, vol. 2 Versions nouvelles (Columbia)
- 1964 Que c'est triste Venise (Barclay)
- 1964 Charles Aznavour, vol. 3 Versions nouvelles (Columbia)
- 1965 Aznavour 65 (Barclay)
- 1966 La bohème (Barclay)
- 1966 De t'avoir aimée (Barclay)
- 1967 Entre deux rêves (Barclay)
- 1968 Face au public (Live, Olympia 19-01-1968) (Barclay)
- 1968 J'aime Charles Aznavour, vol. 4 Versions nouvelles (Columbia)
- 1969 Désormais (Barclay)
- 1969 Aznavour sings Aznavour, vol. 1 (Barclay)
- 1970 Aznavour sings Aznavour, vol. 2 (Barclay)
- 1971 Non, je n'ai rien oublié (Barclay)
- 1972 Idiote je t'aime... (Barclay)
- 1970 Aznavour sings Aznavour, vol. 3 (Barclay)
- 1973 Aznavour chez lui, à Paris (Live, Olympia, novembre 72) (Barclay)
- 1973 Ce soir là, Aznavour. Son passé au présent (Live, Olympia 12-12-72) (Barclay)
- 1974 A Tapestry of Dreams (Barclay)
- 1974 I sing for... you (Barclay)
- 1974 Visages de l'amour (Barclay)
- 1975 Hier encore Versions nouvelles, orchestrations de Del Newman (Barclay)
- 1976 Voilà que tu reviens (Barclay)
- 1976 Plein feu sur Aznavour (Live, Olympia 21-02-76) (Barclay)
- 1976 Charles Aznavour presents Liesbeth List performing some of his finest songs (Philips)
- 1978 Je n'ai pas vu le temps passer (Barclay)
- 1978 Guichets fermés (Live, enregistré à l'Olympia, les 12, 13 et 14 janvier 1978) (Barclay)
- 1978 Un enfant est né (Barclay)
- 1980 Autobiographie (Barclay)
- 1981 Charles Aznavour est à l'Olympia (Live, Olympia 1980) (Barclay)
- 1982 Je fais comme si (Barclay)
- 1982 Une première danse (Barclay)
- 1982 Qu'est-ce qui fait courir David? (BO) (SPI Milan)
- 1983 Charles chante Aznavour et Dimey (Barclay)
- 1983 Édith et Marcel (BO) (Pathé Marconi)
- 1983 I'll be there (Barclay)
- 1983 Les compagnons de la chanson - Olympia 1983 (Live) (Philips)
- 1986 Aznavour (Embrasse-moi) (Tréma)
- 1987 Aznavour (Je bois) (Tréma)
- 1987 Récital Aznavour (Live, Palais des congrès 1987) (Tréma)
- 1987 Chants traditionnels arméniens made in USA (Pathé Marconi))
- 1989 L'éveil Nouveaux enregistrements (Tréma)
- 1989 L'élan Nouveaux enregistrements (Tréma)
- 1989 L'envol Nouveaux enregistrements (Tréma)
- 1990 Pierre et le loup (D.G.)
- 1991 Aznavour 92 (Tréma)
- 1992 La belle et la bête (BO) (Walt Disney Adès)
- 1993 Frank Sinatra - Duets (Capitol Records)
- 1994 Toi et moi (Musarm)
- 1994 Les Restos du coeur (WEA)
- 1995 Aznavour – Minnelli au Palais des Congrès de Paris (Live, récital du 20 novembre au 15 décembre 1991) (EMI)
- 1995 Palais des Congrès 1994 (Live) (EMI)
- 1995 You and me (EMI)
- 1995 Vienna Noël (Live) (Sony)
- 1995 Jean-Jacques Milteau - Merci d'être venus (Quelques notes/Odéon/EMI)
- 1996 Charles Aznavour au Carnegie Hall (Live, juin 1995) (EMI)
- 1997 France Gall – Concert acoustique M6 (Live) (WEA)
- 1997 Plus bleu (EMI)
- 1998 Jazznavour (EMI)
- 1999 Palais des congrès 97/98 (Live) (EMI)
- 1999 Les Restos du coeur 99 (BMG)
- 1999 Compay Segndo - Calle Salud (GASA)
- 1999 Trio Esperanza - Nosso mundo (Philips)
- 2000 Aznavour 2000 (EMI)
- 2000 Noël ensemble (Universal)
- 2001 Feelings (hommage à Loulou Gasté) (Sony Music)
- 2001 Palais des congrès 2000 (Live) (EMI)
- 2001 Charles Aznavour présente Swings de bohème (Live)
- 2002 Patrick Bruel - Entre-deux (BMG)
- 2003 L'hymne à la môme (hommage à Édith Piaf) (EMI)
- 2003 Je voyage (EMI)
- 2004 Bon anniversaire Charles! (Live) (EMI)
- 2005 Et puis la terre...
- 2005 Palais des congrès 2004 (Live) (EMI)
- 2005 Insolitement vôtre (EMI)
- 2006 Jean-Yves d'Angelo - Piano voix (Sony BMG)
- 2007 Colore ma vie (EMI)
- 2007 Bratsch - Plein du monde (Odeon Records)

Intégrales CD

- 1995 L'Authentique - Colonne Morris (30 CD) (EMI)
- 1998 Aznavour live à l'Olmypia (Coffret 6 CD de luxe format vinyle) (EMI)
- 1998 L'Authentique Nouvelle présentation de l'intégrale de 30 CD (EMI)
- 2004 Intégrale Charles Aznavour – Arc de triomphe (44 CD, incluant les live) (EMI)

Discographie internationale et catalogue

-
-

Filmographie

Acteur

Filmographie détaillée de 1936 à 1959

-La Guerre des gosses (1936) d'Eugene Deslaw, Jacques Daroy avec Jean Murat, Saturnin Fabre
-Les Disparus de Saint-Agil (1938) de Christian-Jaque avec Erich von Stroheim, Michel Simon
-Adieu chérie (1945) de Raymond Bernard avec Danielle Darrieux, Louis Salou
-Une gosse sensas (1956) de Robert Bibal
-Paris music-hall (1957) de Stany Cordier
-C'est arrivé à 36 chandelles (1957) d'Henri Diamant-Berger avec Jane Sourza, Guy Bertil
-La Tête contre les murs (1958) de Georges Franju avec Pierre Brasseur, Jean-Pierre Mocky
-Oh ! Qué mambo (1959) de John Berry avec Magali Noël, Dario Moreno
-Les Dragueurs (1959) de Jean-Pierre Mocky avec Anouk Aimée, Charles Aznavour
-Le Testament d'Orphée (1959) de Jean Cocteau, Jacques Pinoteau avec Jean Cocteau Sources: Voir Wikipédia Les Disparus de Saint-Agil

Filmographie détaillée de 1960 à 1969

-Tirez sur le pianiste (1960) de François Truffaut avec Charles Aznavour, Marie Dubois
-Un taxi pour Tobrouk (1960) de Denys de La Patellière avec Lino Ventura, Charles Aznavour
-Le Passage du Rhin (1960) d'André Cayatte
-Les lions sont lâchés (1961) d'Henri Verneuil avec Claudia Cardinale, Jean-Claude Brialy
-Horace 62 (1962) d'André Versini
-Les Petits Matins (1962) de Jacqueline Audry
-Le Diable et les Dix Commandements (1962), film à sketches de Julien Duvivier, épisode Tu ne tueras point avec Lino Ventura, Maurice Biraud
-Les Quatre vérités (1962) de René Clair, Alessandro Blasetti avec Anna Karina, Michel Serrault
-Tempo di Roma (1962) de Denys de La Patellière
-Le Rat d'Amérique (1962) de Jean-Gabriel Albicocco
-Les Quatre vérités (1962) (épisode: Les deux pigeons de René Clair)
-Pourquoi Paris ? (1962) de Denys de La Patellière
-Cherchez l'idole (1963) de Michel Boisrond avec Frank Alamo, Charles Aznavour
-Thomas l'imposteur (1964) de Georges Franju avec Michel Vitold, Emmanuelle Riva
-Haute Infidélité (Alta infidelta) (1964) (épisode : Péché dans l'après midi d'Elio Petri)
-Les Vierges (1964) de Jean-Pierre Mocky avec Gérard Blain, Jean Poiret
-Paris au mois d'août (1965) de Pierre Granier-Deferre avec Charles Aznavour, Jacques Marin
-La Métamorphose des cloportes (1965) de Pierre Granier-Deferre
-Le facteur s'en va-t-en guerre (1966) de Claude Bernard-Aubert
-Caroline chérie (1968) de Denys de La Patellière avec France Anglade, François Guérin, Bernard Blier, Karin Dor
-Candy (1968) de Christian Marquand avec Ewa Aulin et Ringo Starr
-Le Temps des loups (1969) de Sergio Gobbi avec Robert Hossein, Charles Aznavour, Virna Lisi

Filmographie détaillée de 1970 à 1979

-The Games (1970) de Michael Winner avec Charles Aznavour, Ryan O'Neal
-Un beau monstre (1970) de Sergio Gobbi
-Les Derniers aventuriers (1970) de Lewis Gilbert avec Charles Aznavour, Alan Badel
-La Part des lions (1971) de Jean Larriaga avec Charles Aznavour, Robert Hossein
-Les Intrus (1972) de Sergio Gobbi avec Charles Aznavour, Marie-Christine Barrault
-The Blockhaus 1973 de Clive Rees
-Dix petits nègres (1974) de Peter Collinson avec Charles Aznavour, Maria Rohm
-Folies bourgeoises (1975) de Claude Chabrol avec Stéphane Audran, Bruce Dern
-Intervention Delta (Sky Riders) (1976) de Douglas Hickox avec James Coburn, Susannah York
-Le Tambour (1979) de Volker Schlöndorff avec David Bennent, Mario Adorf
-Qu'est-ce qui fait courir David ? (1981) d'Élie Chouraqui avec Francis Huster, Nicole Garcia

Filmographie détaillée de 1980 à 1989

-La Montagne magique (Der Zauberberg) (1982) de Hans W. Geissendörfer avec Christoph Eichhorn, Marie-France Pisier
-Les Fantômes du chapelier (1982) de Claude Chabrol avec Michel Serrault, Charles Aznavour
-Édith et Marcel (1982) de Claude Lelouch avec Evelyne Bouix, Marcel Cerdan Jr
-Viva la vie ! (1983) de Claude Lelouch avec Charlotte Rampling, Michel Piccoli
-Yiddish Connection (1986) de Paul Boujenah avec Charles Aznavour, André Dussollier
-Mangeclous (1988) de Moshé Mizrahi avec Pierre Richard, Jacques Villeret
-Il Maestro (1989) de Marion Hänsel avec Malcolm McDowell, Charles Aznavour, Andréa Ferréol

Filmographie détaillée de 1990 à aujourd'hui

-Les Années campagne (1991) de Philippe Leriche avec Charles Aznavour, Benoît Magimel
-Baldipata (1994) de Michel Lang avec Annie Cordy
-Pondichery, dernier comptoir des Indes (1996) de Bernard Favre avec Richard Bohringer, Charles Aznavour
-Le Comédien (1996) de Christian de Chalonge avec Michel Serrault, Charles Aznavour
-La Vérité sur Charlie (The Truth about Charlie) (2001) de Jonathan Demme avec Thandie Newton, Mark Wahlberg
-Ararat (2002) de Atom Egoyan avec Charles Aznavour, Marie-Josée Croze
-Emmenez-moi (2005) de Edmond Bensimon avec Charles Aznavour, Gérard Darmon, Zinedine Soualem

Compositeur

-Une gosse sensas (1956) de Robert Bibal
-Ces dames préfèrent le mambo (1957) de Bernard Borderie
-Le Cercle vicieux (1960) de Max Pécas avec Louisa Colpeyn, Claude Farell
-Tu ne tueras point (1960) de Claude Autant-Lara avec Suzanne Flon, Laurent Terzieff
-De quoi tu te mêles Daniela ? (1961) de Max Pécas avec Elke Sommer, Ivan Desny
-Douce violence (1962) de Max Pécas avec Elke Sommer, Pierre Brice
-Les Quatre Vérités (1962) de René Clair, Alessandro Blasetti avec Anna Karina, Michel Serrault
-Cherchez l'idole (1963) de Michel Boisrond avec Frank Alamo, Charles Aznavour
-La Tête du client (1965) de Jacques Poitrenaud avec Michel Serrault, Jean Poiret
-Cent briques et des tuiles (1965) de Pierre Grimblat avec Michel Serrault, Madeleine Barbulee
-Téhéran 43 (1980) d'Aleksandr Alov, Vlamdimir Naumov avec Alain Delon, Claude Jade

Scénariste

-Les Intrus (1972) dea Sergio Gobbi avec Charles Aznavour, Marie-Christine Barrault
-Yiddish Connection (1986) de Paul Boujenah avec Charles Aznavour, André Dussollier

Bibliographie

-Aznavour par Aznavour, (Mémoires), Charles Aznavour, 1970
-Charles Aznavour, Yves Salgues, Editions Seghers, 1971
-Petit frère, Aïda Aznavour-Garvarentz, 1986
-Des mots à l'affiche, Charles Aznavour, 1991
-Charles Aznavour - Un homme et ses chansons, (l’intégralité de ses chansons), Livre de Poche, 1996
-La Ballade espagnole, Richard Balducci et Charles Aznavour, Cherche Midi, 1996
-Mes chansons préférées, Aznavour et Daniel Sciora, Christian Pirot, 2000
-Aznavour, le roi de cœur, Annie et Bernard Réval, préface de Pierre Roche, France-Empire, 2000
-Le Temps des avants, (Mémoires), Charles Aznavour, Flammarion, 2003
-Charles Aznavour, (Biographie), Christian Lamet, Librio, 2003
-Images de ma vie, (Recueil de photos), Charles Aznavour, Flammarion, 2005
-Charles Aznavour ou Le destin apprivoisé, Daniel Pantchenko (avec Marc Robine), Fayard-Chorus, 2006
-La chanson française, (réédition du Librio de 2003 augmentée d'autres ouvrages), Christian Lamet, Scali, 2007
-Charles Aznavour, passionnément, Caroline Réali, préface de Paul Mauriat. City, 2007
-Mon père, ce géant., recueil de nouvelles de Charles Aznavour, 2007

Sources

==
Sujets connexes
Acteur   Adieu chérie   Alain Delon   Alan Badel   Alessandro Blasetti   Alléluia   Amour   Amérique du Sud   André Cayatte   André Dussollier   André Manoukian   Andréa Ferréol   Anna Karina   Annie Cordy   Années 1950   Anouk Aimée   Ararat (film)   Arménie   Asie   Atom Egoyan   Auteur-compositeur   Autobiographie   Baldipata   Benoît Magimel   Bernard Blier   Bernard Borderie   Bob Dylan   Bruce Dern   Cable News Network   Canada   Candy (film, 1968)   Caroline chérie (1968)   Chanteur   Charlotte Rampling   Cherchez l'idole   Christian-Jaque   Christian Lamet   Christian Marquand   Christian de Chalonge   Claude Autant-Lara   Claude Bernard-Aubert   Claude Chabrol   Claude Jade   Claude Lelouch   Claudia Cardinale   César du cinéma   Danielle Darrieux   Dario Moreno   David Bennent   Denys de La Patellière   Dianne Reeves   Disque 78 tours   Dix petits nègres (film, 1974)   Eddy Louiss   Elio Petri   Elke Sommer   Elvis Presley   Emmanuelle Riva   Emmenez-moi   Erevan   Erich von Stroheim   Europe   Ewa Aulin   Folies bourgeoises   France   France Anglade   Francis Huster   Frank Alamo   Frank Sinatra   François Truffaut   Genève   Georges Franju   Géorgie (pays)   Gérard Blain   Gérard Darmon   Henri Diamant-Berger   Henri Verneuil   Horace 62   Ivan Desny   Jacky Terrasson   Jacqueline Audry   Jacques Daroy   Jacques Marin   Jacques Poitrenaud   Jacques Villeret   James Coburn   Jane Sourza   Japon   Jean-Claude Brialy   Jean-Gabriel Albicocco   Jean-Pierre Mocky   Jean Cocteau   Jean Poiret   John Berry   Jonathan Demme   Julien Duvivier   Jury   Karin Dor   La Métamorphose des cloportes   La Tête contre les murs   Laurent Terzieff   Le Comédien (film, 1997)   Le Diable et les Dix Commandements   Le Passage du Rhin   Le Tambour (film)   Les Derniers aventuriers   Les Disparus de Saint-Agil   Les Dragueurs   Les Fantômes du chapelier   Les Petits Matins   Les Vierges   Les lions sont lâchés   Lewis Gilbert   Lino Ventura   Louis Salou   Louisa Colpeyn   Lynda Lemay   Légion d'honneur   Magali Noël   Malcolm McDowell   Mambo   Mangeclous   Marcel Cerdan Jr   Marie-Christine Barrault   Marie-France Pisier   Marie-Josée Croze   Marie Dubois   Mario Adorf   Marion Hänsel   Mark Wahlberg   Maurice Biraud   Max Pécas   Michael Winner   Michel Boisrond   Michel Lang   Michel Petrucciani   Michel Piccoli   Michel Serrault   Michel Simon   Michel Vitold   Moshé Mizrahi   Nicolas II de Russie   Nicole Garcia   Nouvelle Star   Octobre   Oh ! Qué mambo   Paris   Paris au mois d'août   Paul Boujenah   Peter Collinson (réalisateur)   Pianiste   Pierre Brasseur   Pierre Brice   Pierre Granier-Deferre   Pierre Grimblat   Pierre Richard   Pierre Roche   Qu'est-ce qui fait courir David ?   Québec   Raymond Bernard   René Clair   Richard Bohringer   Richard Galliano   Ringo Starr   Robert Hossein   Ryan O'Neal   Saturnin Fabre   Septembre   Sergio Gobbi   Songwriters Hall of Fame   Stéphane Audran   Susannah York   Suzanne Flon   Séisme du 7 décembre 1988   Tempo di Roma   Thandie Newton   Théâtre   Tirez sur le pianiste   Toi et moi   Turquie   Téhéran 43   Un taxi pour Tobrouk   Victoires de la musique   Virna Lisi   Volker Schlöndorff   Yiddish Connection   Zinedine Soualem  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^