Mixité (éducation)

Infos
Un groupe de personnes est dit mixte s'il est composé de personnes des deux sexes. On parle de « classes mixtes » à l'école, ou encore de groupes de jeunes mixtes (par exemple dans le scoutisme) ou encore des groupes sportifs mixtes. La plupart des écoles publiques ou privées n'étaient pas mixtes avant le début des années 1960. La non-mixité était une caractéristique dans les pensionnats catholiques.
Mixité (éducation)

Un groupe de personnes est dit mixte s'il est composé de personnes des deux sexes. On parle de « classes mixtes » à l'école, ou encore de groupes de jeunes mixtes (par exemple dans le scoutisme) ou encore des groupes sportifs mixtes. La plupart des écoles publiques ou privées n'étaient pas mixtes avant le début des années 1960. La non-mixité était une caractéristique dans les pensionnats catholiques.

Controverse sur la mixité à l'école

La mixité des classes est périodiquement remis en question par des études et des livres. Lors de ces débats, les arguments suivants sont mis en avant par les partisans et les opposants de la mixité dans l'éducation:

Opposants à la mixité

Beaucoup des opposants à la mixité pensent qu'une éducation séparée des filles et des garçons favoriserait leurs apprentissages. Leurs arguments sont basés sur les suppositions suivantes :
- Les garçons et les filles apprennent de manière différente.
- Les choix de carrière peuvent être influencés plus facilement dans les classes non-mixtes ; les filles auront plus tendance à poursuivre des études artistiques, et les garçons seraient plus nombreux à poursuivre des études mathématiques ou scientifiques.
- Sans la présence de l'autre sexe, les étudiants seraient moins perturbés pendant leurs études.
- Les femmes qui sont issues d'écoles non-mixtes atteignant des positions bien placées dans des carrières typiquement masculines et, statistiquement, elles obtiennent de meilleures positions dans les entreprises Fortune 1000 que les femmes issues d'écoles mixtes.

Partisans de la mixité

- Les écoles non-mixtes sont intrinsèquement inégales. Elles vont renforcer les stéréotypes sexuels et vont faire perdurer les inégalités dans les carrières proposées aux filles et aux garçons.
- Les écoles non-mixtes accentuent les différences dans l'éducation. Les écoles de garçons n'offrent pas des cours de danse, tandis que les écoles de filles n'offrent pas des cours de boxe.
- Sans la présence de l'autre sexe, les étudiants sont privés d'un environnement d'apprentissage représentatif du monde extérieur. Ceci les prive de la possibilité de développer la capacité d'interagir avec des pairs de tous les sexes, et encourage l'ignorance et le préjudice envers l'autre sexe.
- Les individus transgenres et intersexuels ne pourraient pas bénéficier d'une éducation non-mixte, car ils ne rentrent dans aucune des deux catégories traditionnelles. ==
Sujets connexes
Années 1960   Chiennes de garde   Genre sexuel   Intersexualité   Scoutisme   Sportif   Transgenre  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^