Marc Chagall

Infos
Marc Chagall (yidich: מאַרק שאַגאַל‎; russe: Марк Захарович Шагал; biélorusse: Марк Захаравiч Шаґал), ou de son vrai nom Moishe Zakharovich Shagalov (biél. Мойша Захаравіч Шагалаў) (Moishe Segal) est un peintre français (à partir de 1935) juif né le à Vitebsk, en Biélorussie (laquelle appartenait alors à la Russie tsariste), et mort le 28 mars 1985 à Saint-Paul de Vence. Il est l'un
Marc Chagall

Marc Chagall (yidich: מאַרק שאַגאַל‎; russe: Марк Захарович Шагал; biélorusse: Марк Захаравiч Шаґал), ou de son vrai nom Moishe Zakharovich Shagalov (biél. Мойша Захаравіч Шагалаў) (Moishe Segal) est un peintre français (à partir de 1935) juif né le à Vitebsk, en Biélorussie (laquelle appartenait alors à la Russie tsariste), et mort le 28 mars 1985 à Saint-Paul de Vence. Il est l'un des artistes installés en France les plus connus du avec Picasso (1881-1973) et Matisse (1869-1954).

Biographie

Portrait de Chagall par Yury Pen Aîné d'une famille de 9 enfants il commence à travailler dans des ateliers à la fin de ses études à l’école des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. En 1910 il part étudier à Paris grâce à une bourse, et expose ses travaux pour la première fois en 1914.Il y est témoin de mouvements picturaux tels que le fauvisme finissant et le cubisme naissant. Le premier lui inspire la couleur pure, gaie et claire, le second une certaine déconstruction de l’objet. Néanmoins jamais Chagall n’adhèrera pleinement à un mouvement ou à une école. Tout en adoptant Paris comme sa deuxième ville natale, il n’oublie pas ses origines russes, pour preuve même lorsqu’il peint les ponts de la Seine ou la tour Eiffel, on peut reconnaître des éléments de décor inspirés de ses souvenirs d’enfance qui ne le quitteront jamais. En 1914 il est de retour à Vitebsk pour une courte durée pense-t-il, mais le premier conflit mondial empêche tout retour à Paris. Pendant cette période Chagall peint surtout la vie de la communauté juive de sa ville natale. Il retourne en 1922 à Berlin puis à Paris. Ses œuvres sont connues aux États-Unis, où des expositions sont organisées. Au début des années 1930 il voyage beaucoup avec sa famille, mais en 1935 il prend la nationalité française pour fuir l'antisémitisme de l'Europe centrale. En 1941, devant l'avancée allemande il part pour l'Amérique. Sa femme, Bella, meurt en 1944 ; cet événement marque le choix de ses sujets à cette époque. Après la guerre les œuvres de Chagall sont à nouveau exposées en Europe. Il retraverse l'Atlantique en 1948, pour s'installer à Vence, en France où il aide Frans Krajcberg à partir pour le Brésil. Il se remarie en 1952 avec Valentina Brodsky (1887-1985). En 1923, Chagall fait la connaissance de A.Vollard, marchand et éditeur de livres qui lui commandera en 1928 notamment trente gouaches illustrant les Fables de La Fontaine, mais aussi et surtout des illustrations pour la Bible (1930). Après son voyage en Palestine, Chagall décrit la Bible « comme la plus grande source de poésie de tous les temps » et dès lors il dit avoir « cherché ce reflet dans la vie et dans l’art ». Commence alors pour Chagall une nouvelle ère de création artistique. Dorénavant, il consacre son travail à la thématique biblique traduisant l’Ecriture Sainte d’abord en gouaches puis en gravures. Ce travail monumental est à l’origine du Message biblique qui propose un cycle décoratif relatant l’histoire biblique, terminé en 1966. Chagall en fait don à l’Etat français, qui, au grand bonheur de Chagall, l’expose au Louvre avant d’inaugurer en 1973 le Musée national du Message biblique à Nice, en présence d’André Malraux. Maeght vend ses œuvres à travers le monde entier. Ses techniques se diversifient : gravures, mosaïques, vitraux… Il continue de peindre des décors, conçoit des costumes pour l'opéra de la Flûte enchantée. Il finit sa vie à Saint-Paul de Vence, en France, célèbre et reconnu dans le monde entier.

Style et techniques

On peut rattacher Chagall au courant surréaliste, dont il est l'un des composants majeurs, puisque son travail laisse une large part à son imagination et ses rêves. Si de deux mots, on pouvait caractériser son œuvre, on parlerait de « chromatisme onirique ». "Il dort, il est éveillé, Il prend une église et il peint avec une église , Il prend une vache et il peint avec une vache , Avec une sardine… " (Blaise Cendrars) Il s'est essayé à de nombreuses techniques graphiques : gouache, aquarelle, pastel, encre, collage, gravure sur cuivre, vitrail et lithographie.

Portrait psychologique

Bien que parfois engagée, son œuvre pleine de références au pays de son enfance, la Russie juive, semble souvent échapper totalement aux guerres qui l'entourent. Il sait faire partager ses sentiments au travers de couleurs très vives et pleines de légèreté. Quand il peint son couple survolant sa ville natale, il montre un esprit bohème et souvent détaché de la réalité. Main dans la main avec sa compagne, il exprime alors un amour omniprésent et un regard bienveillant sur le monde. Son œuvre est tour à tour théâtre juif, message biblique, rêves ou images comme sortie de son inconscience: "Mon cirque se joue dans le ciel, il se joue dans les nuages parmi les chaises, il se joue dans la fenêtre où se reflète la lumière" (Marc Chagall). L'artiste semble se poser en observateur du monde, d'un monde richement coloré comme vu à travers des vitraux.

Œuvres

Vitrail au Siège des Nations unies, New York
- La Crucifixion Blanche : est une œuvre engagée de Chagall. Il y dénonce le régime stalinien, les exactions nazies et l'oppression dont les juifs sont victimes.
- Le Théâtre Juif.
- Adam and Eve, 1912
- L'Opéra Garnier : le plafond est peint par Marc Chagall en 1964.
- L'Émigrant (1945-1950) estimé à 40 000 euros en 2005.
- Le Cirque.
- L'animosité des hommes à la recherche de pouvoir.
- Daphnis et Chloé.
- Vues de Paris.
- Hommage à Apollinaire, 1911-1912
- Les vitraux dans l'église Fraumünster de Zurich.
- Six vitraux dans l'église du Saillant.
- Neuf vitraux dans l'église Saint-Étienne de Mayence.
- Le plafond de l'Opéra de Paris
- La Naissance, 1910, Musée Kunsthaus à Zürich
- Le Village, 1911, New York, Musée d'Art Moderne.
- Le Violiniste, 1911 et 1914, Musée de Düsseldorf.
- La Maison bleue, 1920, M.A.M.A.C. , Liège
- La Solitude , 1933, Tel Aviv Museum
- Job, 1975 Nombreux vitraux en Lorraine notamment :
- Trois Vitraux dans la cathédrale Saint-Étienne de Metz.
- La Paix, un vitrail monumental (12 m de haut sur 7 m 50 de large) dans la chapelle des Cordeliers à Sarrebourg. Ainsi qu'en Champagne :
- Trois vitraux dans la Cathédrale Notre-Dame de Reims : l'arbre de Jessé, les deux testaments et les grandes heures de Reims. ==
Sujets connexes
Amour   André Malraux   Années 1930   Aquarelle   Berlin   Bible   Bill Wyman   Biélorussie   Blaise Cendrars   Bohème   Brésil   Cathédrale Notre-Dame de Reims   Cathédrale Saint-Étienne de Metz   Champagne (province)   Chapelle des Cordeliers de Sarrebourg   Collage   Couleur   Düsseldorf   Encre   France   Frans Krajcberg   Fraumünster   Genesis Publications   Gouache   Gravure   Guerre   Inconscient   La Flûte enchantée   Le Saillant   Lithographie   Lorraine   Monde (univers)   Museum of Modern Art   Nazisme   New York   Observateur   Opéra Garnier   Opéra national de Paris   Paris   Pastel   Peinture   Russie   Réalité   Rêve   Saint-Paul (Alpes-Maritimes)   Sarrebourg   Siège des Nations unies   Suisse   Théâtre   Télévision suisse romande   Vence   Vitebsk   Vitrail   Zurich  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^