Siam

Infos
Le Siam est l'ancien nom de la Thaïlande, pays du Sud-Est asiatique. Le peuple thaï est originaire de la Chine occidentale. Il s'est installé dans le Nanzhao (actuel Yunnan) au I siècle avant J.C. Ses dirigeants fondèrent le royaume de Nan Chao qui gouverna jusqu'à la conquête du pays par les Mongols. C'est au qu'ils ont commencé à émigrer en direction du sud jusqu'au Cambodge et à la Malaisie. Ils adoptèrent la religion bouddhiste sous l'influence indienne. Dès
Siam

Le Siam est l'ancien nom de la Thaïlande, pays du Sud-Est asiatique. Le peuple thaï est originaire de la Chine occidentale. Il s'est installé dans le Nanzhao (actuel Yunnan) au I siècle avant J.C. Ses dirigeants fondèrent le royaume de Nan Chao qui gouverna jusqu'à la conquête du pays par les Mongols. C'est au qu'ils ont commencé à émigrer en direction du sud jusqu'au Cambodge et à la Malaisie. Ils adoptèrent la religion bouddhiste sous l'influence indienne. Dès la fin du , les Thaïs avaient constitué une entité politique et formaient une nation, le Siam. Siam (siamois) est le nom donné au peuple thaï par les Cambodgiens. Au , les Khmers occupaient le pays avant que les communautés thaïes s'unifient et créent le royaume de Sukhothai. Le Siam subit pendant des siècles la pression Birmane qui l'envahit plus de vingt fois en deux cent cinquante ans. La capitale Ayutthaya, la plus grande ville d'Asie du Sud-Est, tombe en 1563 au mains de la Birmanie qui gardera sa mainmise sur la région une quinzaine d'années. Elle tombe une dernière fois le 17 avril 1767 après un long et sanglant siège et sera pillée et dévastée à un point tel qu'elle ne pourra être rebâtie. Du million d'habitants de cette ville à cette date, 400 000 furent tués lors du siège et du massacre qui suivit sa chute et 400 000 autres furent déportés pour travailler en Birmanie.

Présence française

En 1680, la France obtint le monopole du commerce des épices au Siam. Suite à la visite à Versailles du père Bénigne Vachet, prêtre des Missions Etrangères de Paris, et convaincu de ce que le roi de Siam Phra Narai pouvait être converti au catholicisme, le roi Louis XIV décida, en 1685, d’envoyer une ambassade au Siam, dirigée par le chevalier de Chaumont]. Avec l'aide du père La Chaise, confesseur du roi, les jésuites français purent adjoindre à l'expédition six jésuites-mathématiciens qui devaient ensuite rejoindre la Chine, et recueillir sur ce pays toutes les observations utiles au commerce, à la politique, aux sciences et à la religion. Le supérieur de ces six jésuites mathématiciens était le père Tachard, originaire d'Angoulême. L’abbé de Choisy participait également à ce voyage, ce dernier en tant qu’historiographe. Ce sera au Siam qu'il recevra le sacerdoce. Ils arrivèrent à Siam en septembre 1685, où le roi les reçut avec les plus grands honneurs. Le père Tachard, désigné pour aller chercher des missionnaires en Europe, rembarqua avec M. de Chaumont, et une ambassade siamoise envoyée par Phra Naraï sur les conseils de son principal ministre Constance Phaulkon, auprès de Louis XIV. Ce dernier dépêcha en 1687 une nouvelle ambassade au Siam commandée par deux Envoyés Extraordinaires, Simon de la Loubère et Céberet du Boullay, à bord de six navires de guerre. Cette ambassade était aussi une expédition militaire avec 630 militaires commandés par le comte de Forbin. Dans cette expédition également le musicien chevalier Destouches. L'armée française tient garnison à Bangkok et Mergui jusqu'à ce qu’une révolution lui fasse quitter le pays en 1689. Le pays a pris le nom de Thaïlande en 1939 après la prise du pouvoir par le général Plaek Phibunsongkhram.

Bibliographie

- François-Timoléon de Choisy, , Paris, S. Mabre-Cramoisy, 1687
- Claude de Forbin, , Paris, Hachette, 1853
- Guy Tachard, Arnould Seneuze & Daniel Horthemels, Voyage de Siam, des Pères Jésuites, Envoyez par le Roy aux Indes & à la Chine. Avec leurs Observations Astronomiques, Et leurs Remarques de Physique, de Géographie, d’Hydrographie, & d’Histoire. -- Second Voyage du Père Tachard et des Jésuites envoyez par le Roy au Royaume de Siam, Paris, 1686, Amsterdam : Pierre Mortier, 1688. Cette relation donne de précieux renseignements sur les mœurs, les coutumes, la politique et l'histoire naturelle du royaume de Siam.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Amsterdam   Ayutthaya   Bangkok   Birmanie   Commerce   Europe   France   François-Timoléon de Choisy   Histoire de la Thaïlande   Khmers   Liste des pays disparus   Politique   Religion   Siège (militaire)   Sukhothai   Thaïlande  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^