Heidelberg

Infos
Pour le fabriquant de machines d'imprimerie voir : Heidelberger Druckmaschinen AG ---- Heidelberg Château d'Heidelberg Heidelberg est une ville d'Allemagne située dans la vallée du Neckar, au nord-ouest du Land de Bade-Wurtemberg.Le nom de "heidelberg" proviendrait peut-être de heidelbeere qui veut dire myrtille en allemand (heidelbeera en alsacien haut-rhinois et heidelbeer en alsacien bas-rhinois) et de berg qui signifie montagne, colline. Cette étymologie n
Heidelberg

Pour le fabriquant de machines d'imprimerie voir : Heidelberger Druckmaschinen AG ---- Heidelberg Château d'Heidelberg Heidelberg est une ville d'Allemagne située dans la vallée du Neckar, au nord-ouest du Land de Bade-Wurtemberg.Le nom de "heidelberg" proviendrait peut-être de heidelbeere qui veut dire myrtille en allemand (heidelbeera en alsacien haut-rhinois et heidelbeer en alsacien bas-rhinois) et de berg qui signifie montagne, colline. Cette étymologie nous renseignerait alors sur les pousses de myrtille qui évolueraient sur les versants de la ville (ou alors sur l'un des épisodes marquants de son histoire). Cinquième plus grande ville du Land (derrière Stuttgart, Mannheim, Karlsruhe et Fribourg-en-Brisgau), elle compte 143 000 habitants fin 2004. Elle est connue principalement pour le Château d'Heidelberg, site touristique, et pour son université, fondée en 1386 par Ruprecht I, et refondée en 1803 par le duc Karl-Friedrich de Bade. Elle a aussi été l'un des foyers de la Réforme protestante et a accueilli Martin Luther en 1518. Cette ville a aussi donné son nom à l'Homo heidelbergensis, ancêtre de l'homme de Néanderthal, découvert en 1907 dans la région.

Histoire

La première mention attestée d'Heidelberg date de 1196, dans un document du Palatin Heinrich pour l'abbaye de Schönau. La ville est l'ancienne résidence du comte palatin, l'un des sept Princes-Électeurs du Saint Empire romain germanique. Elle a été en partie détruite par l'armée française de Louis XIV lors de la dévastation du Palatinat en 1689 (guerre de la ligue d'Augsbourg) et son célèbre château fut dévasté à cette époque. Elle a aussi été l'un des foyers de la Réforme protestante et a accueilli Martin Luther en 1518. Heidelberg fut également victime d'un bombardement en 1944 lors de la Seconde Guerre mondiale, mais celui-ci fut de faible importance: avec Bamberg et Ratisbonne (Regensburg), Heidelberg est connue comme l'une des rares ville allemande épargnée par les raids aériens massifs qui ont dévasté la plupart des cibles alliées entre 1943 et 1945 .L'état-major du V Corps (Victory Corps) de l'US Army y est implanté depuis 1951. Depuis 1990, Heidelberg est dirigée par la sociale-démocrate. Beate Weber. À l'heure actuelle, elle est toujours très renommée, en particulier dans le domaine de la médecine, du droit et de la philosophie.

Culture

La ville comporte un château du :
- Voir l'article détaillé : Château d'Heidelberg. La ville abrite plusieurs musées à thème :
- Le musée de la pharmacie, installé à l'intérieur du château.
- Le musée de l'emballage (Deutsches Verpackungs-Museum), qui retrace l'histoire des emballages.
- ... Tous les ans, la veille du , à Heidelberg a lieu la Nuit de Walpurgis. Tous les jeunes des environs se réunissent dans une Thingstätte, ou arène, construite par les Nazis en 1934 et située sur une colline en périphérie de la ville. Pas d'organisateur ni d'annonce officielle caractérisent cette fête improvisée où chacun peut pique-niquer à la nuit tombée tout en admirant les jongleurs du haut des marches et ensuite danser autour du feu sur le rythme des djembés.

Enseignement

Heidelberg est connu pour son université, fondée en 1386 par Ruprecht Ier, et refondée en 1803 par le duc Karl-Friedrich de Bade. La ville est réputée notamment pour l'enseignement de la physique et de la philosophie. La ville comporte des établissements d'enseignement avec niveaux secondaires I et II, dont au moins deux Gymnasium (Bunsen Gymnasium par exemple) et une Realschule.

Démographie

La ville compte 143 000 habitants en fin 2004 Évolution de la population de Heidelberg.

Transports

La ville de Heidelberg est pourvue d'un réseau de transports en commun dense. En effet, des bus faisant des trajets intérieurs à la ville et d'autres faisant le lien avec les villes voisines immédiates desservent des arrêts très proches les uns des autres à la fréquence d'un bus toutes les 5 minutes. La proximité des arrêts de bus est telle qu'une minute de trajet suffit à relier deux arrêts consécutifs. Le réseau est exploité par la société Busverkehr Rhein-Neckar. La ville est munie d'un réseau de tramway comportant 4 lignes, dont une est actuellement en travaux (en été 2006). Sur certains tronçons de rail, plusieurs lignes partagent les mêmes voies. Des bus circulent également sur les pistes prévues pour les tramways, celle-ci étant goudronnées, afin de désengorger le trafic. Pour accéder aux hauteurs de la ville - et notamment au château d'Heidelberg -, il est possible d'emprunter le funiculaire, qui peut être utilisé comme correspondance suite à un trajet en bus ou en tramway. La compagnie des transports de la région Rhein-Neckar propose notamment des tickets valables 2 heures, autorisant toutes correspondances. De plus, la ville de Heidelberg préconise l'emploi du vélo comme moyen de locomotion privilégié, en proposant dans chacune de ses rues une à deux pistes cyclables ; le réseau couvrant toute la ville. Par ailleurs, Heidelberg est connectée à Mannheim et Weinheim par une ligne de tramway, le S-Bahn RheinNeckar.

Personnages célèbres

Heidelberg est le lieu de naissance de quelques célébrités :
- la princesse Palatine Charlotte-Élisabeth de Bavière ;
- l'astronome Max Wolf ;
- le président allemand Friedrich Ebert ;
- l'écrivain Ernst Jünger ;
- le roi de Thaïlande Rama VIII;
- la reine de Suède Silvia Sommerlath ;
- le musicien américain Jackson Browne . Heidelberg est aussi le lieu de villégiature éternelle d'un grand nombre de célébrités:
- le grand médecin allemand Adolf Kussmaul (1822-1902), qui réside actuellement dans le cimetière de la ville(bergfriedhofsitué au sud de la cité). Une rue porte son nom ("Kussmaulstrasse")dans le quartier nord, au-delà du neckar(belle petite rue résidentielle, calme, au pied de la montagne, ou de nombreux médecins urologues et autres travaillent).
-l'orientaliste allemand Aloys Sprenger, né à Nasserut(1813), mort à heidelberg(1893).

Voir aussi

Jumelages

-
-
-
-
-
- ===
Sujets connexes
Adolf Kussmaul   Appel d'Heidelberg   Armée française   Autobus   Bade-Wurtemberg   Beate Weber   Bombardement   Charlotte-Élisabeth de Bavière (1652-1722)   Château d'Heidelberg   Ciment   District de Karlsruhe   Djembé   Droit   Emballage   Ernst Jünger   Fribourg-en-Brisgau   Friedrich Ebert   Funiculaire   Gymnasium   HeidelbergCement   Homo heidelbergensis   Jackson Browne   Jongleur   Karlsruhe   Liste des comtes palatins du Rhin   Louis XIV de France   Länder de l'Allemagne   Mannheim   Martin Luther   Max Wolf   Musée   Myrtille   Médecine   Neckar   Nuit de Walpurgis   Pharmacie   Philippe d'Orléans (1674-1723)   Philippe de France (1640-1701)   Philosophie   Physique   Prince-Électeur   Rama VIII   Réforme protestante   S-Bahn RheinNeckar   Seconde Guerre mondiale   Silvia Sommerlath   Social-démocratie   Stuttgart   Système éducatif allemand   Tramway   United States Army   Université d'Heidelberg   Weinheim  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^