Calabre

Infos
La Région de Calabre (en italien : Regione Calabria), plus couramment appelée la Calabre (en italien : Calabria), est une région d'Italie située à l'extrême Sud-Ouest de la péninsule (à la pointe de la « botte »).
Calabre

La Région de Calabre (en italien : Regione Calabria), plus couramment appelée la Calabre (en italien : Calabria), est une région d'Italie située à l'extrême Sud-Ouest de la péninsule (à la pointe de la « botte »).

Histoire

La Calabre est d'abord sous domination lucanienne, puis elle est colonisée par les Grecs en raison de son importance stratégique (contrôle du détroit de Messine). La colonisation grecque est assez importante et la région est progressivement hellénisée. Avec la Sicile, elle constitue la « Grande Grèce ». C'est la terre d'adoption de Pythagore. À partir du , la région passe peu à peu sous le contrôle de Rome qui l'appelle Bruttium, du nom du peuple des Bruttiens, anciens alliés de Hannibal, qui occupent la région. Dans l'Antiquité, c'était la pointe du talon de la botte italienne, la partie au Sud de l'Apulie qui était appelée Calabre (en latin Calabria). La Calabria avait pour ville principale Brundisium (en italien Brindisi ; en français Brindès ou Brindisi), un important port de l'Adriatique et auquel menaient les « via Appia » et « via Trajana ». Á partir de la fin de l'Antiquité, elle n'échappe pas aux invasions barbares : elle est pillée et saccagée par les Wisigoths des rois Alaric et Athaulf (410/411). Alaric meurt sous les murailles de Cosenza et est enterré avec un important trésor dans le lit du Busento, qui arrose la ville. Le « Trésor d'Alaric », qui a toujours échappé aux pillards et aux chercheurs de trésor, est toujours autant recherché. Elle est également pillée par les Vandales installés en Afrique romaine, puis passe partiellement sous domination ostrogothique. Lors des guerres gothiques opposant les Ostrogoths aux Byzantins, elle est ravagée par les guerriers de Totila avant de passer sous domination byzantine puis par des bandes de Francs et d'Alamans venus (en principe) aider les Goths du nouveau roi Teias. Les Lombards pénètrent eux aussi en Calabre peu de temps après leur invasion de l'Italie et la région subit régulièrement les attaques du duché lombard de Bénévent de Bénévent. Le roi lombard Liutprand est peut-être à l'origine de l'actuelle ville calabraise de Longobardi, fondée vers 735, qui tire son nom du peuple lombard (les Langobards, devenus Lombards pour la France ; Longobardi en italien). Á partir du elle commence à subir les incessants raids de pirates sarrasins puis au , elle est peut-être atteinte et pillée par des bandes magyares qui se sont aventurées en Italie jusqu'à Bénévent. Au , elle est conquise peu à peu par des Normands. Le célèbre aventurier normand Robert Guiscard, arrivé en Italie en 1047, installe son repère à San Marco Argentano (1048), sur les hauteurs du Crati. De là, il sème la terreur dans la région, pillant les monastères, rançonnant la population et harcelant les troupes byzantines. Les Normands expulsent peu à peu les Byzantins de Calabre et érigent la région en duché (1059), Robert devenant, en plus de duc d'Apulie, duc de Calabre et de Sicile. La prise de Reggio en 1061, achève la conquête normande de la Calabre. Cette dernière sert alors de base pour attaquer et conquérir la Sicile musulmane et sarrasine. Roger de Hauteville, surnommé (le) « Bosse » ou « Bosso » pour sa robustesse, et frère cadet de « Guiscard » s'installe à Mileto vers 1061. De là, il entame la longue conquête de la Sicile, achevée en 1091 avec la prise de Noto. En 1130, le duché normand de Calabre est rattaché au royaume normand de Sicile du roi Roger II de Sicile. Sous la période normande, après une période de troubles et de guerres succède, à partir du , une période de prospérité. De nombreux édifices religieux sont construits ou rebâtis. Le sort de la Calabre reste alors lié au royaume sicilien : passant tout à tour des Hauteville aux Hohenstaufen (à partir de 1194-1197/1198), puis aux Français (Angevins) (seconde moitié du ), aux Espagnols, aux Habsbourgs (ceux d'Espagne et ceux d'Autriche), puis aux Bourbons. Enfin, en 1860, elle est intégrée au royaume d'Italie, réunifié.

Géographie

C'est une région essentiellement montagneuse, comptant plusieurs massifs : le Pollino, la sierra de Pellegrino, le Sorino, la Sila et l'Aspromonte. Les vallées sont étroites et ravinées. Le climat est marqué par une longue sécheresse estivale et des mi-saisons pluvieuses. les hivers sont doux est pluvieux, les étés sont très chauds est secs.

Administration

La Calabre est divisée en 5 provinces :
-Province de Catanzaro : chef-lieu -> Catanzaro ;
-Province de Cosenza : chef-lieu -> Cosenza ;
-Province de Crotone : chef-lieu -> Crotone ;
-Province de Reggio de Calabre : chef-lieu -> Reggio de Calabre (Reggio di Calabria) ;
-Province de Vibo Valentia : chef-lieu -> Vibo Valentia.

Économie

Lors de l'invasion piémontaise en 1860 (“Risorgimento”), la Calabre est l'une des régions les plus riches et industrialisées de toute l'Italie. La région est surtout réputée pour ses sidérurgies et ses fabriques d'armes. Des complexes industriels tels que ceux de Mongiana ou Ferdinandea sont, à l'époque, le fleuron de l'industrie du Royaume des Deux-Siciles, industrialisation initiée par les Bourbon-Siciles. La fin de cette ère industrielle de la Calabre (ainsi que de tout le S. de l'Italie) commence à partir de 1860 lorsque la maison royale de Savoie déplace le centre économique et industriel du sud au N. de l'Italie. C'est à cette même époque que s'instaure la Mafia dans le sud. Ces effets ont été si néfastes que 140 ans après la chute du royaume des Deux-Siciles, la région en souffre encore actuellement. Aujourd'hui, la Calabre est l'une des régions les plus pauvres d'Italie. Environ un quart de la population est au chômage, la proportion avoisine la moitié chez les jeunes. Sa principale ressource est l'agriculture : oliviers, arbres fruitiers (principalement agrumes), bois (châtaignier et sapin). L'élevage occupe une place importante. Le tourisme est en croissance, surtout le long de la côte du côté de Tropea, d'Amantea, etc., sur la mer Tyrrhénienne. La Calabre est également, depuis la fin du , une source importante de colons et de main d'œuvre pour de nombreux pays du monde entier comme principalement l'Argentine et le Brésil en Amérique du Sud, les États-Unis, le Canada, l'Australie, et la France, la Belgique, l'Allemagne et la Suisse concernant l'Europe. Si cette émigration s'est tarie dans les années 70, de nombreux Calabrais doivent encore quitter leur région pour le nord de l'Italie, centre économique de la péninsule, pour du travail. Mais la situation s'est arrangée grâce à au travail au noir qui de facto, même s'il n'est pas comptabilisé, contribue à la marche de l'économie locale. La Calabre devient elle-même aujourd'hui un lieu d'immigration pour de nombreuses personnes originaires d'Europe de l'Est. Elle possède également une tradition mafieuse comparable à celle de la voisine Sicile. La mafia locale porte le nom de Ndrangheta et remonte au XIXe siècle. Les maffiosi italo-américains du Albert Anastasia et Frank Costello sont originaires de Calabre, natifs respectivement de Tropea et Lauropoli.

Lien interne

-Il Quotidiano della Calabria ==
Sujets connexes
Afrique du Nord   Agriculture   Agrume   Alamans   Albert Anastasia   Allemagne   Amantea   Amérique du Sud   Années 1970   Antiquité   Argentine   Arme   Aspromonte   Athaulf   Australie   Autriche   Barbare   Belgique   Bois   Bruttiens   Brésil   Bénévent   Canada   Catanzaro   Châtaignier   Chômage   Civilisation islamique   Cosenza   Crotone   Emploi   Espagne   Europe   Europe de l'Est   France   Francs   Frank Costello   Français   Goths   Grandes invasions   Grèce antique   Habsbourg   Hannibal Barca   Hohenstaufen   Il Quotidiano della Calabria   Industrie   Invasion (action militaire)   Italie   Italien   Liste des provinces italiennes   Liutprand   Lombards   Longobardi   Mafia   Magyars   Maison capétienne de Bourbon en Espagne   Maison de Hauteville   Maison de Savoie   Mer Adriatique   Mer Tyrrhénienne   Messine   Mileto   Mongiana   Nord   Normands   Noto (commune italienne)   Olivier (arbre)   Ostrogoths   Pirates   Piémont   Population   Pouilles   Province de Catanzaro   Province de Cosenza   Province de Crotone   Province de Reggio de Calabre   Province de Vibo Valentia   Pythagore   Péninsule   Reggio de Calabre   Robert Guiscard   Roger II de Sicile   Roger de Hauteville   Rome antique   Royaume de Sicile   Royaume des Deux-Siciles   Régions d'Italie   San Marco Argentano   Sapin   Sicile   Sidérurgie   Sila   Sud   Suisse   Teias   Totila   Tourisme   Tropea   Vandales   Vibo Valentia   Wisigoths  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^