Palazzo Vecchio

Infos
Palazzo Vecchio Façade et entrée Le Palazzo Vecchio est l'hôtel de ville de Florence, capitale de la Toscane en Italie. Ce palais-forteresse en forme de parallélépipède situé sur la Piazza della Signoria, est un des plus beaux bâtiments de la ville. Il côtoie la Loggia dei Lanzi et les Offices. Son nom remonte au transfert des Médicis pour le nouveau Palais Pitti situé de l'autre côté de l'Arno, à partir de là, le palais sera qualifié de vecchio. La const
Palazzo Vecchio

Palazzo Vecchio Façade et entrée Le Palazzo Vecchio est l'hôtel de ville de Florence, capitale de la Toscane en Italie. Ce palais-forteresse en forme de parallélépipède situé sur la Piazza della Signoria, est un des plus beaux bâtiments de la ville. Il côtoie la Loggia dei Lanzi et les Offices. Son nom remonte au transfert des Médicis pour le nouveau Palais Pitti situé de l'autre côté de l'Arno, à partir de là, le palais sera qualifié de vecchio. La construction du palais débuta en 1299 sous la direction de l'architecte Arnolfo di Cambio. À l'origine, il portait le nom de Palazzo della Signoria (Palais de la Seigneurie) et était le siège du gouvernement de Florence (la Signoria).

Histoire

À la fin du , la ville de Florence décide de construire un palais, pour montrer sa puissance et garantir une plus grande sécurité aux magistrats de la ville, en cette période de trouble. Le bâtiment est attribué à Arnolfo di Cambio, l'architecte du duomo et de l'église Santa Croce, et sa construction a commencé en 1299 et s'achèvera en 1314. Le palais a été érigé sur les ruines du Palazzo dei Fanti et du Palazzo dell'Esecutore di Giustizia. Arnolfo di Cambio s'est appuyé sur la tour antique de la famille Vacca dans la structure de la façade. C'est la raison pour laquelle la tour (94 m de hauteur) n'est pas au milieu du bâtiment. Cette tour contient deux petites cellules, dont on voit les petites fenêtres de Alberghetto à mi-hauteur et qui servirent de prison à Cosme I (1435) et Jérôme Savonarole (1498). La tour de guet porte le nom de son concepteur Torre d'Arnolfo, c'est un beffroi de style architectural typiquement toscan, crénelé. L'horloge a été à l'origine construite par Nicolò Bernardo, mais a été remplacé en 1667 par une horloge de Vincenzo Viviani. Une réplique de David de Michel-Ange se trouve sur la place publique, au-devant du bâtiment, un emplacement stratégique et symbolique (puissance, et puis touristique, aujourd'hui). thumb

Architecture

La torre d'Arnolfo

Tour de guet achevée en 1310, c'est un beffroi à triple rangée de créneaux carrés de type guelfe comportant un chemin de ronde en saillie. Elle est est excentrée du plan général du palais car construite sur les ruines de l'ancienne tour gibeline des Foraboschi. Certains châteaux de la Toscane copieront cette tour-beffroi (à une échelle moindre) pour agrémenter leur palais (exemple : castello di Montegufoni près de Montespertoli sur la frazione de Montagnana) et ainsi étaler leur allégeance à la république de Florence.

Corps du palais

Massif, il est complété, sur ces façades, de baies géminées qui en allègent l'aspect austère. Les consoles d'encorbellement affichent les céramiques des armes et des possessions obtenues militairement ou politiquement.

La cour d'entrée (première cour ou cour de Michelozzo)

La première cour, à laquelle on accède par la porte principale sur la Piazza della Signoria, fut projetée en 1453 par Michelozzo. En 1565, à l'occasion des noces de François l de Médicis, fils de Cosme I, et Jeanne d'Autriche, sœur de l'empereur Maximilien II, la cour fut transformée et ornée dans un style maniériste exubérant sur un projet de Giorgio Vasari. Sur les tympans, tout autour de la cour, sont reproduites les enseignes des églises et des congrégations des membres et des métiers de la ville, pendant que dans les registres inférieurs sont peintes, en honneur de Jeanne d'Autriche, les vues des villes de l'Empire des Habsbourg. Les voûtes sont enrichies de décorations grotesques. Au centre, à la place de l'ancien puits, fut érigée une fontaine en porphyre de Battista del Tadda et de Raffaello di Domenico di Polo, sur laquelle fut placée la plus ancienne statue en bronze du Putto con delfino d'Andrea del Verrocchio (1476). Dans la niche devant la fontaine est installée Sansone e il Filisteo de Pierino da Vinci. Les colonnes sont richement décorées à cannelures alternées de parties en stuc doré. Il s'agit d'une copie de la statue originale (déplacée au second étage sur la terrasse de Giunone). Sur le côté de la cour une porte mène à l'ancienne Salle d'Armes, un temps utilisée comme dépôt d'armes et de munitions et aujourd'hui employée pour des expositions temporaires ou des événements. Image:Firenze.Palvecchio.basin.JPG|Le putto du Verrocchio Image:Firenze.PalVecchio.courtyard03.JPG|Galerie Image:Firenze.PalVecchio.courtyard.JPG|Fresques de Vasari

La deuxième cour

La seconde cour, connue comme Cortile della Dogana (cour de la Douane), a des piliers massifs construits en 1494 par Il Cronaca pour soutenir le Salone dei Cinquecento au second étage. Il prend le nom des uffici della dogana qu'on trouvaientt depuis le temps de Léopold II de Toscane, lorsqu'ils furent institutés. La douane florentine accueillait les marchandises provenant de l'extérieur du Grand-Duché, les prenait en dépôt, dans l'attente de l'enlèvement par le destinataire qui les enlevait en payant la taxe. Après la crue de l'Arno du 3 novembre 1844, les marchandises ayant été gravement trempées, on déplaça ce bureau dans le Casino di San Marco via Cavour, où étaient placés les bureaux judiciaires de la Cour d'Appel. Aujourd'hui s'y trouvent la billetterie du musée et la boutique.

La troisième cour

La troisième cour, le Cortile nuovo, fut exécutée par Bartolomeo Ammannati et Bernardo Buontalenti en conclusion de l'agrandissement via dei Gondi et via dei Leoni qui permet d'accéder aux bureaux communaux et aux escaliers qui mènent aux bureaux du Sindaco et du gouvernement.

Premier étage

Salle des Dugento

- Plafonds à caissons de Giuliano da Maiano

Salle des Cinq-Cents (Salone dei Cinquecento)

Projeté et construit entre 1495 et 1496 par Simone del Pollaiolo, il comporte sur les murs est et ouest les fresques de Vasari des victoires de Florence sur Sienne et sur Pise.
-La presa di Siena,
-La conquista di Porto Ercole,
-La vittoria di Cosimo I a Marciano in Val di Chiana,
-La sconfitta dei pisani alla torre di San Vincenzo,
-Massimiliano d'Austria tenta la conquista di Livorno,
-Pisa attaccata dalle truppe fiorentine Le plafond à caissons est réalisé en 39 panneaux construits et peints par Vasari et son atelier. Ils représentent les Importanti episodi della vita di Cosimo I (les importants épisodes de la vie de Cosme l), des quartiers de la ville et la ville elle-même, avec au centre l'apothéose représentant : Scena di glorificazione come Gran Duca di Firenze e di Toscana (Scène de glorification du Grand-duc de Florence et de Toscane). Au nord de la salle, éclairée d'énormes fenêtres, le passage appelé l'Udienza, construit par Baccio Bandinelli pour recevoir les citoyens et les ambassadeurs et les fresques d'événements historiques parmi lesquels la venue du pape Boniface VIII reçu par les ambassadeurs et qui prononca la célèbre phrase « Voi fiorentini siete la quintessence ». Image:Firenze.PalVecchio.hall500.JPG|Salone dei Cinquecento et l'Udienza au nord Image:Firenze-palazzo vecchio 23.jpg|Tribune Image:Firenze.PalVecchio.500.ceiling.JPG|Le plafond à caissons ornés des peintures de Vasari Image:Firenze.PalVecchio.500.SanVincenzo.JPG|Fresque guerrière de Vasari : La défaite des Pisans à San Vincenzo

Cabinet de travail de François I de Médicis (Le Studiolo)

Le cabinet de travail que François I de Médicis se réservait dans les appartements du Palazzo Vecchio, une pièce qui communique avec le Salon des Cinq-Cents, entièrement couverte de boiseries décorées de peintures.

Appartements monumentaux de Léon X (Quartieri monumentali )

Ce sont les autres chambres du premier étage, résidence des Priori et Quartieri de Léon X, qui ont été longtemps utilisées comme les salles de représentation du Sindaco. Elles sont maintenant accessibles aux visiteurs (Salle de Léon X et Salle Clément VII), y compris l'ex-bureau du Sindaco. On y trouve peinte à fresque la généalogie de la famille Médicis, l'œuvre de George Vasari, de Giovanni Stradano et de Marco da Faenza. Dans la scène de Entrée triomphale de Léon X sur la Piazza della Signoria, on voit la place avant la construction des Offices, avec l'église de San Pier Scheraggio et la Loggia dei Lanzi sans les sculptures. Sur la peinture de la Battaglia de San Leo, gagnée par Lorenzo Duca d'Urbino pour le pape, on aperçoit dans le fond la forteresse de San Leo, célèbre pour avoir été le lieu de captivité de Cagliostro.

Chapelle de Clément VII

Deuxième étage

Salle des Lys (Sala dei Gigli)

En référence aux liens entre Italie et France. Image:Firenze.Palvecchio.HallLilies.JPG|Fresques à Saint Zenobius, premier saint-patron de Florence Image:Firenze.PalVecchio.Hall.lilies.ceiling.JPG|Peintures aux Lys Image:Firenze-palazzo vecchio 21.jpg|Judith et Holoferne de Donatello

Chancellerie (Vecchia Cancelleria)

Appartement des Éléments (Appartamenti degli Elementi)

et les salles attenantes et la terrasse :
Terrasse de Saturne (Terrazza di Saturno)
Salle d'Hercule (Sala di Ercole)
Salle de Jupiter (Sala di Giove)
Salle de Cibèle (Sala di Cibele)
Salle de Cérès (Sala di Cerere)
Salle verte (Sala Verde)
Salle des Sabines (Sala delle Sabine)
Salle à manger (Sala da Pranzo)
Salle de Pénélope (Sala di Penelope)

Salle d'Audience ( Sala dell'Udienza)

Image:Firenze.PalVecchio03.JPG|Vie de Furius Camillus fresque de Francesco Salviati (1550)

Chapelle de la Seigneurie (Cappella della Signoria) ou Chapelle des prieurs

Dédicacée à saint Bernard qui contient une relique du saint.

Appartement d'Éléonore de Tolède (Camera Privata di Eleonora)

Départ depuis la chambre verte, du Corridor de Vasari. Image:Depart Corridor Vasari.jpg|Vue depuis une fenêtre de la Guardoroba

Salle de Gualdrara

Image:Via larga stradano.jpg|Via Larga de Stradano Image:Poggio a caiano stradano.jpg|Poggio a Caiano de Stradano Image:Repubblica, stradano.jpg|Mercato Vecchio de Giovanni Stradano Image:Annunz.jpg|Santissima Annunziata, estampe de Giovanni Stradano

Salle de l'Horloge (Sala dell'Orologio)

Image:Firenze.Palvecchio.HallLilies.JPG

Salle des Cartes géographiques (Stanza del Guardarobe ou Sala delle mappe geografiche)

Les cartes sont placées, sur les 53 portes des armoires, mappe di interesse scientifico, peintes à l'huile par le frère dominicain Ignazio Danti. Image:Firnze-palazzovecchio01.jpg|Plafonds à caissons de la salle Image:Firenze.PalVecchio.Globe.JPG|Globe terrestre monumental Image:Firenze.PalVecchio.England.JPG|Carte de l'Angleterre d'Ignazio Danti Image:Firenze.Palvecchio.France.JPG|Carte de la France par d'Ignazio Danti À remarquer : le départ du corridor de Vasari, visible d'une des fenêtres.

Le Studio

Voir aussi

===
Sujets connexes
Andrea del Verrocchio   Arno   Arnolfo di Cambio   Baccio Bandinelli   Beffroi   Boniface VIII   Cagliostro   Castello di Montegufoni   Corridor de Vasari   Cosme Ier de Toscane   Créneau   David (Michel-Ange)   Encorbellement   Florence   Giuliano da Maiano   Habsbourg   Ignazio Danti   Italie   Jérôme Savonarole   Laurent II de Médicis   Loggia dei Lanzi   Léon X   Mercato Vecchio   Michel-Ange   Michelozzo   Montespertoli   Palais Pitti   Piazza della Signoria   Pierino da Vinci   Pise   Sienne   Simone del Pollaiolo   Toscane   Vincenzo Viviani  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^