Marie-Monique Robin

Infos
Marie-Monique Robin est une journaliste française, qui a obtenu le Prix Albert Londres en 1995 pour Voleurs d'yeux. Elle est également l'auteure du livre et du film documentaire intitulé Escadrons de la mort, l'école française, basés sur son enquète à propos d'eventuels liens unissant les services secrets français à leurs homologues argentins et Chiliens. Dans ce documentaire, elle montre que les méthodes contre-insurectionelles utilisées durant la gue
Marie-Monique Robin

Marie-Monique Robin est une journaliste française, qui a obtenu le Prix Albert Londres en 1995 pour Voleurs d'yeux. Elle est également l'auteure du livre et du film documentaire intitulé Escadrons de la mort, l'école française, basés sur son enquète à propos d'eventuels liens unissant les services secrets français à leurs homologues argentins et Chiliens. Dans ce documentaire, elle montre que les méthodes contre-insurectionelles utilisées durant la guerre d'Algérie (1954-62), notamment l'usage généralisé de la torture, avaient été enseignés aux forces de sécurités argentines, qui les utilisèrent lors de la guerre sale de 1970-80 et au cours de l'Opération Condor.Ce film obtint le prix du meilleur documentaire politique décerné par le Sénat français. Après avoir étudié le journalisme à Strasbourg, elle se rendit au Nicaragua, et travailla en Amérique du Sud en tant que journaliste indépendante.Elle fit plus de 80 séjours dans cette région du monde, dont 30 à Cuba. Elle réalisa des reportages sur les guerillas colombiennes, puis travailla pour l'agence CAPA. Elle a écrit plusieurs livres et réalisé plusieurs documentaires sur l'Amérique latine et ses rapports avec les pays coloniaux.

Voleurs d'yeux

Elle produisit un livre et un film documentaire avec les éléments réunis lors de son enquète sur le trafic d'organes, intitulés Voleurs d'yeux, qui fut projeté aux Nations unies, lesquelles décidèrent, ultèrieurement, de lancer une investigation concernant ces pratiques. Cependant, un homme travaillant pour l'United States Information Agency (USIA), dont elle devait découvrir plus tard les liens avec la CIA, tenta de convaincre certaines ONG de cesser leurs relations avec la réalisatrice. She went to interview him in Washington DC, wondering why each affair denounced in the Latin American press was officially denied by the US embassy 48 hours later. This man unsuccessfully tried to convince in Paris the secretary of the Fédération des affaires des droits de l'homme that "Mrs. Robin is a KGB member." , L'Humanité, September 21, 2002 The USIA accused her film of being a lie, however, after a period of hardships where she was subjected to various pressions and attacks, she retained the Albert Londres prize. Marie-Monique Robin then quit CAPA to work again as freelance, doing a reportage on Cuba for Thalassa, a French TV show, and on false allegations of pedophilia made on teachers.

Documentaires

- « Voleurs d'yeux », 1995, Agence CAPA, prix Albert Londres, sur le vol d'yeux à des enfants en Colombie, pour fournir les hôpitaux des pays riches.
- « Escadrons de la mort, l'école française », 2004, sur les liens entre l'Opération Condor, la guerre d'Algérie, la guerre subversive, et la pratique de la torture par l'armée française
- « Argentine, le soja de la faim », 2005, Galaxie presse, sur la destruction de l'Argentine par les OGM. ==
Sujets connexes
Agence CAPA   Amérique du Sud   Amérique latine   Argentine, le soja de la faim   Central Intelligence Agency   Colombie   Communauté française de renseignement   Cuba   Escadrons de la mort, l'école française   Guerre d'Algérie   Guerre sale   Guerre subversive   Histoire de la Colombie   KGB   L'Humanité   Nicaragua   Opération Condor   Organisation des Nations unies   Organisation non gouvernementale internationale   Organisme génétiquement modifié   Prix Albert Londres   Strasbourg   Sénat (France)   Thalassa   Torture   Voleurs d'yeux  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^