Hystéroscopie

Infos
Cet article traite de l'hystéroscopie diagnostique. Un autre article est consacré à la chirurgie hystéroscopique.
Hystéroscopie

Cet article traite de l'hystéroscopie diagnostique. Un autre article est consacré à la chirurgie hystéroscopique.

Définition

L'hystéroscopie est un examen qui permet de visualiser directement l'intérieur de l'utérus à l'aide d'un hystéroscope. Ainsi on peut explorer le canal cervical, la cavité utérine et sa muqueuse, l'endomètre; et l'origine des trompes utérines. Par défaut, le mot "hystéroscopie", sans autre précision, sous-entend l'hystéroscopie diagnostique. Lorsque cette méthode est utilisée pour pratiquer dans le même temps une intervention chirurgicale dans l'utérus, on parle alors de chirurgie hystéroscopique.

Principes

L’hystéroscopie consiste à examiner l’intérieur de l’utérus (hystéro = utérus, et scopie = « regarder » : « Regarder dans l’utérus »), en introduisant un instrument appelé hystéroscope (Il existe deux sortes d'hystéroscopes : L'hystéroscope rigide, constitué d’une optique (sorte de caméra longiligne contenant des lentilles et des prismes optiques) et d'une chemise externe qui permet l'arrivée et le retour d'un flux de liquide (du sérum physiologique, le plus souvent); et l'hystéroscope souple, constitué d'une gaine souple et d'un système de fibres optiques). L’instrument est introduit par le col de l’utérus, il n’y a donc ni ouverture, ni cicatrice. Le chirurgien a donc une vision directe du canal cervical et de la cavité utérine, grâce à l’optique qui est reliée à un « moniteur » (écran de télévision). La cavité utérine est lavée en permanence pendant toute la durée de l’examen par un flux de liquide (du sérum physiologique) qui permet à la fois de distendre cette cavité pour avoir une bonne vision, et d’évacuer le sang. En définitive, l'hystéroscopie permet donc :
- D'explorer visuellement l'utérus, de déceler des anomalies, de préciser un diagnostic, et d'effectuer des prélèvements (biopsies): c'est l'hystéroscopie diagnostique.
- De réaliser des gestes chirurgicaux (résection de fibrome ou de polype, curetage, intervention sur d'autres anomalies de la muqueuse, section de cloison utérine, section de synéchie): C'est l'hystéroscopie opératoire, qualifiée également de chirurgie hystéroscopique, effectuée la plupart du temps sous anesthésie générale.

Indications

Cet examen est indiqué dans les cas suivants :
- Anomalies du cycle menstruel : Règles trop longues et abondantes (ménorragies); saignements anormaux entre les règles (métrorragies).
- Saignements utérins après la ménopause.
- Pathologie de la cavité utérine : Fibrome, polype, cancer de la muqueuse utérine (endomètre), malformation utérine, synéchie utérine.
- Stérilité supposée d'origine utérine, et avortements à répétition.
- Dispositif intra-utérin ("stérilet") dont les fils sont remontés dans la cavité utérine.

Risques

L'hystéroscopie est un examen courant. Les risques liés à cet examen sont faibles, et dans la majorité des cas les suites sont indolores et simples. Les complications rapportées dans la littérature médicale sont les suivantes :
- Perforation utérine, voire blessure d'un organe intra-abdominal (digestif ou urinaire), pouvant parfois conduire à la réalisation d'une coelioscopie dans le même temps.
- Saignement important pouvant nécessiter une transfusion.
- De façon anecdotique : Risque vital ou séquelle grave (plutôt liée au risque anesthésique en cas d'anesthésie générale. ==
Sujets connexes
Anesthésie générale   Avortement   Biopsie   Cancer   Chirurgie hystéroscopique   Cycle menstruel   Hystéroscope   Muqueuse   Ménopause   Ménorragie   Métrorragie   Pathologie   Polype   Stérilet   Stérilité humaine   Synéchie   Transfusion sanguine   Utérus  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^