Michelin

Infos
L'entreprise Michelin est un fabricant français de pneumatiques. C'est une multinationale dont le siège social est à Clermont-Ferrand (Auvergne) en France. Avec 20 % du marché mondial, elle est le leader mondial du pneumatique Le Figaro, 19 juin 2007 . Ses ventes nettes en 2005 se sont élevées à 15, 6 milliards d'euros. Implantée dans 19 pays, elle emploie 123 975 personnes, dont 31 000 en France. La société mère, la Compagnie générale des établissement
Michelin

L'entreprise Michelin est un fabricant français de pneumatiques. C'est une multinationale dont le siège social est à Clermont-Ferrand (Auvergne) en France. Avec 20 % du marché mondial, elle est le leader mondial du pneumatique Le Figaro, 19 juin 2007 . Ses ventes nettes en 2005 se sont élevées à 15, 6 milliards d'euros. Implantée dans 19 pays, elle emploie 123 975 personnes, dont 31 000 en France. La société mère, la Compagnie générale des établissements Michelin, est une SCA. Les sociétés du groupe hors France sont chapeautées par une société holding, la Compagnie Financière Michelin, domiciliée à Granges-Paccot dans le canton de Fribourg en Suisse. Parmi ses nombreuses inventions, il y a le pneu démontable, le pneu ferroviaire (« pneurail »), la carcasse radiale qui équipe tous les pneus contemporains et le pneu dit "vert" qui réduit la consommation de carburant par moindre résistance à l'avancement des véhicules. Michelin publie aussi une série populaire de cartes routières et le fameux guide Michelin.

Activités

En 2005, le groupe est présent sur les marchés (essentiellement en pneu radial) :

Pneumatiques

- Pneus tourisme (18 % du marché).
- Pneus poids-lourds (30 % du marché première monte).
- Autres pneumatiques: deux roues, génie civil, agricole, avion.
- Réédition de pneus neufs pour voitures de collection.
- Distribution de pneumatiques : Euromaster en Europe et TCI aux États-Unis. Record : le pneumatique le plus gros du monde est le Michelin 59/80R63. Il équipe les tombereaux géants Caterpillar 797B d'excavation minière en Australie. Pesant cinq tonnes et mesurant quatre mètres de diamètre pour 1, 48m de largeur, son coût est de 30 000 Euros l'unité. Ils sont gonflés à 6, 5 bar de pression.

Édition

- Édition de guides touristiques et de guides gastronomiques.
- Développement et commercialisation de produits et services numériques d'aide au déplacement et à la mobilité : ViaMichelin

Activités abandonnées

- 1971 : arrêt de la production de panneaux de signalisation routière en lave émaillée sur béton armé, commencée dans les années 1920. (voir liens externes)

Histoire

Au milieu du , apparaît la maîtrise du caoutchouc, notamment par la vulcanisation.
- 1889 : Les frères Michelin (André Michelin - centralien - et Édouard Michelin) fondent Michelin et Cie près de la place des Carmes à Clermont-Ferrand sur un terrain de 12 hectares. Cinquante deux personnes travaillent dans l'entreprise. Le siège social est toujours installé sur le même emplacement.
- 1891 : Mise au point du pneu démontable pour bicyclette. Le brevet est déposé le 18 juin. Charles Terrant gagne la course cycliste Paris - Brest sur un vélo équipé de pneus Michelin l'année suivante.
- 1898 : Création du bonhomme Michelin par le dessinateur O'Galop. Le personnage est surmonté par la maxime « Nunc est bibendum » (C'est maintenant qu'il faut boire), transformé par l'auteur en slogan publicitaire : « Le pneu Michelin boit l'obstacle ». Poster de 1898
- 1899 : l'automobile électrique la Jamais Contente, équipé de pneu Michelin, dépasse 100 km/h.
- 1900 : le premier guide rouge présentant les restaurants conseillés. aéroport actuel
- 1901 : La première affiche avec le personnage Bibendum, ressemblant peu à sa version actuelle. Le personnage sera rendu plus expressif au fil du temps.
- 1907 : Ouverture d'une nouvelle usine à Clermont-Ferrand :Cataroux. Michelin installe sa première usine hors de France à Turin .
- 1908 : le premier pneu jumelé pour poids lourds.
- 1910 : Début de l'intervention de Michelin dans la signalisation routière : apparition des plaques “Merci” à deux faces sur lesquelles étaient indiqués le nom des localités, la désignation et le numéro des routes, et des inscriptions de sécurité telles que “Veuillez ralentir” placées à l’entrée de l’agglomération et un “Merci” à la sortie.
- 1916 : la première piste cimentée pour l'aviation est construite à Clermont-Ferrand ; elle permet le décollage par tous les temps des avions Breguet-Michelin produits pour la guerre dans les usines Michelin. La production sera de 57 avions en 1915, 141 en 1916, 264 en 1917 et 1422 en 1918. Les 100 premiers exemplaires produits furent offert et les suivants vendus à prix coutant.
- 1918 : Premier prototype de borne d'angle (borne Michelin), appareil de signalisation routière à quatre faces.
- 1926 : publication du guide régional touristique (futur « guide vert ») sur la Bretagne.
- 1927 : Michelin emploie 10 000 personnes à Clermont-Ferrand.
- 1928 : La borne d'angle (borne Michelin) prend sa forme définitive.
- 1929 : mise au point de la micheline, autorail léger dont les roues sont équipées de pneus spéciaux inventés par André Michelin.
- 1931 : L'emploi des appareils de signalisation routière Michelin est officiellement approuvé. Il s'agit des bornes Michelin, mais aussi des « murs », « plaques » et « poteaux », réalisés en lave émaillée sur béton armé.
- 1933 : Pierre Michelin (1903-1937) est nommé cogérant.
- 1936 : L'entreprise est touchée à trois reprises par des grèves ouvrières dont deux avec occupation. La C.G.T. passe de 100 à plus de 6 000 syndiqués. Elle dépassera les 7 000 en 1937. Les ouvriers obtiennent près de 25 % d'augmentation de salaire en juin 1936.
- 1935 : Michelin devient l'actionnaire principal de Citroën. Pierre Michelin en est nommé PDG.
- 1937 : Pierre Michelin décède.
- 1938 : Édouard Michelin appelle à ses côtés son gendre Robert Puiseux (1892-1991) et Pierre Boulanger (1885-1950) comme cogérants.
- 1940 : Décès de Édouard Michelin, Robert Puiseux devient gérant.
- 1944 : L’Etat-Major Allié craint que la progression des troupes après le débarquement de Normandie ne soit ralentie sur les routes et surtout dans les villes françaises, car toute signalisation y a été détruite ou démontée par l’occupant allemand. Avec l’accord secret de la direction de Michelin à Paris, il choisit de faire imprimer à Washington et distribuer à chaque officier une reproduction de la dernière édition du Guide, celle de 1939, car comportant des centaines de plans de villes, détaillés et actualisés.
- 1946 : Michelin dépose le brevet du pneu radial, commercialisé en 1949 sous l'appellation Michelin X. Le succès commercial du pneu radial entraînera une forte expansion du groupe et placera le groupe au premier plan.
- 1951 : Fondation de la Compagnie Générale des Établissements Michelin (CGEM) et de la Manufacture Française des Pneumatiques Michelin (dont Émile Durin (1896-1981) devient cogérant avec Robert Puiseux) sont fondées. Création de la première usine française en dehors de Clermont-Ferrand à Orléans Alain Martinet in Michelin Mythe et réalités, édité par Imprimerie Drouin et Clermont Communauté, 2004, ISBN 2-914565-09-07, annexe p.189..
- 1955 : François Michelin accède au poste de gérant. Il gérera la croissance lié au succès commercial du pneu radial et ouvrira environ trente usines dans le monde pendant les décennies 1960 et 1970.
-1971 : - ouverture de la première usine en Amérique du Nord à Bridgewart (Nouvelle-Écosse, Canada) . - En juin, arrêt de la production de panneaux de signalisation routière en lave émaillée sur béton armé.
-1975 : Ouverture de la première usine aux États-Unis à Greenville (Caroline du Sud) .
- 1979 : associé à Ferrari, champion de Formule 1.
- 1981 : Michelin absorbe les usines pneumatiques Kleber.
- 1989 : Le groupe pour augmenter sa présence aux États-Unis achète Uniroyal-Goodrich Tire
- 1996 : Michelin invente le PAX System, le pneu indéjantable qui permet de rouler même en cas de crevaison. Ce système a été adopté par Pirelli et Goodyear. right
- 1998 : Le centenaire de Bibendum voit, entre autres célébrations, la création d'un Challenge Bibendum Michelin, organisé chaque année depuis (sauf 1999). D'audience internationale, il est organisée dans différentes villes du Monde, (prochaine édition à Shanghai du 14 au 17 novembre 2007).
- 1999 : François Michelin quitte son poste de gerant. Son fils Édouard, centralien âgé de 36 ans et co-gérant depuis 1991, lui succède.
- 2004 : présentation du Tweel, concept révolutionnaire de roue sans air.
- 2005 : associé à Renault, alors champion de Formule 1, mais annonce son retrait de cette compétition à la fin de la saison 2006, en raison de désaccords avec la FIA
- 26 mai 2006 : décès accidentel de Édouard Michelin. Michel Rollier, cogérant avec Édouard Michelin, exerce dès lors la direction du groupe.
- 3 octobre 2006 : Michelin décide d'installer une nouvelle plateforme de stockage de 70 000 m² à Valenciennes.
- 26 Janvier 2007 : Un contrat d'une valeur de 1, 7 milliard de dollars est signé entre Michelin et le Pentagone.

Bibendum

Bibendum, la mascotte de Michelin L'emblème de l'entreprise, Bibendum, né en 1899, est l'un des plus anciens logos connus. Elle a d'ailleurs été nommée Logo du siècle en 2000 ! L'idée naquit d'Edouard Michelin, un jour où il vit un empilement de pneu formant un bonhomme. Il reprit l'idée de ce personnage dans les premières publicités avec le slogan Nunc est Bibendum, littéralement « maintenant, il faut boire » équivalent latin de notre « à votre santé ». Le Bibendum est devenu une illustration de l'image de Michelin. "Le pneu Michelin boit l'obstacle".

Michelin et Clermont-Ferrand

Le siège de l'entreprise, à Clermont-Ferrand Les rampes Michelin Tout au long de leur histoire, la ville de Clermont-Ferrand et ses environs ont été fortement marqués par les activités industrielles de Michelin. L'entreprise a également été très influente dans l'évolution urbaine et culturelle de la ville. L'entreprise y a employé jusqu'à 30 000 employés dans les années 70, elle y emploie actuellement environ 14 000 salariés. Le paternalisme de l'entreprise a fortement marqué la physionomie de la ville. Les cités Michelin construites pour héberger les ouvriers ont été restaurées et sont caractéristiques de certains quartiers clermontois. De même, les anciennes rampes d'essai des pneumatiques sont toujours visibles bien qu'elles ne soient plus utilisées. Les noms de rues et de monuments témoignent également de l'importance de la manufacture : ainsi, le temple du rugby clermontois est le stade Marcel Michelin. Les automobilistes en provenance de l'est de l'agglomération peuvent se diriger vers le centre-ville via l'avenue Édouard Michelin. Les funérailles d'Édouard Michelin en 2006 ont rassemblé prés de 9 000 personnes autour de la cathédrale. - Le Figaro, 31 mai 2006 Bien que moins importante aujourd'hui, l'influence de Michelin se fait toujours sentir. Ainsi, Clermont-Ferrand est la première ville à avoir adopté un tramway bidirectionnel sur pneus.

Anciens gérants

- Robert Puiseux
- Emile Durin
- Édouard Michelin (nommé en 1999, décédé le 26 mai 2006)
- René Zingraff (départ en mai 2006)

Michelin et le sport

Pneu de F1.

Anecdotes

- Les guides Michelin ont longtemps été donnés gratuitement. La légende dit qu'un jour un des Michelin, qui était venu dans un garage, y avait vu une voiture posée sur une pile de guides servant de cale, et décida alors de les vendre à prix coûtant plutôt que de les donner, pour éviter ces abus.
- Les expressions « mérite un détour » et parfois « vaut le voyage » pour un restaurant constituaient une astucieuse manière d'inciter les clients à user un peu plus leurs pneus. Plaque Michelin dans les Deux-Sèvres (France)
- Il en allait de même des bornes Michelin, bornes indicatrices installées aux frais de la société un peu partout en France et qui, outre la publicité discrète qu'elles présentaient, incitaient à voyager plus souvent du fait que l'orientation sur la route devenait plus facile. Les guides verts allaient dans le même sens.
- Le constructeur automobile Citroën fut entre 1934 et 1976 sous le contrôle du groupe Michelin.
- En 1984, Michelin était crédité d'une part de 50 % du marché des États Unis, grâce à un marketing soutenu et à son expérience dans le domaine du pneu radial.
- Le pneu constitue un exemple de matières nouvelles se juxtaposant à de plus anciennes, au lieu de les remplacer : les pneus sont fabriqués à base de caoutchoucs naturels et synthétiques, et les chambres à air de caoutchouc butyl.
- Parmi ses dirigeants figurait toujours un descendant des fondateurs, sauf entre 1940 et 1955, Michelin a déjà été géré par deux « étrangers » à la dynastie : Robert Puiseux, l’un des gendres d’Édouard, et Pierre-Jules Boulanger. Il faudra attendre 1955 pour que François Michelin, le fils d’Étienne, prenne la cogérance du groupe. Il n’avait alors que 33 ans. Le dernier gérant Michelin était Édouard Michelin, jusqu'à son décès le 26 mai 2006.
- Le groupe Michelin n'est pas une Société anonyme mais une Société en commandite par actions ou SCA, le terme de PDG (Président Directeur Général) est réservée aux Sociétés anonymes (SA). Les dirigeants assurant la direction d'une SCA sont des gérants. Site Michelin à Olsztyn.
- L'une des avenues de Clermont-Ferrand porte le nom d'Édouard Michelin. Le stade de Rugby de la ville porte quant à lui le nom de Marcel Michelin, le fondateur de l'ASM et fils d'André Michelin.

Direction de l'entreprise

Co-gérants :
- Michel Rollier (gérant commandité)
- Didier Miraton (gérant non commandité, directeur de la recherche et de la performance industrielle)
- Jean-Dominique Senard (gérant non commandité, directeur financier) Note : compte tenu du statut du groupe en commandite par action, il n'y a pas de PDG mais un ou plusieurs gérants. Depuis 1996, les gérants sont assistés par un conseil exécutif groupe.

Conseil de surveillance

- Éric Bourdais de Charbonnière
- Pat Cox
- François Grappotte
- Pierre Michelin (né en 1949) (à ne pas confondre avec Pierre Michelin)
- Laurence Parisot
- Benoît Potier
- Édouard de Royère

Conseil exécutif

Informations économique

Répartition du capital

-Institutionnels étrangers : 45, 8 %
-Institutionnels français : 31, 9 %
-Actionnaires individuels : 15, 2 %
-Capital and Research Management Company : 5 %
-Personnels Michelin (PEE) Répartition au 31/12/2005 (source : journal La Montagne 31/05/2006)

Données financières

¹Ventes nettes ²Résultat opérationnel

Données boursières

-Actions cotées à la bourse de Paris
-Membre de l'indice CAC 40
-Poids dans l'indice CAC 40 :
-Code Valeur ISIN = FR0000121261
-Valeur nominale = euro
-Actionnaires principaux : (2005) : Société en commandite par actions : institutionnels 68, 1 %, personnes physiques (dont famille) 18 %, Franklin Templeton 6, 7 %, Wellington 5, 1 %, salariés 2, 1 %.

Notes et références

Voir aussi

- Classement des entreprises leaders en pneumatique
- Bibendum
- Guide Michelin
- ViaMichelin
- Liste des grandes entreprises françaises ==
Sujets connexes
André Michelin   Association sportive montferrandaise Clermont Auvergne   Australie   Automobile   Autorail   Auvergne   Avion   Aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne   Benoît Potier   Bibendum   Bicyclette   Bourse de Paris   Bridgestone   CAC 40   Canada   Caoutchouc (matériau)   Caroline du Sud   Carte routière   Caterpillar   Centralien   Challenge Bibendum Michelin   Chiffre d'affaires   Citroën   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Clermont-Ferrand   Clermont Communauté   Deux-Sèvres   Diamètre   Emblème   Euro   Europe   Fabrication de pneumatiques   Formule 1   France   Franklin Templeton   François Michelin   Goodyear Tire & Rubber   Greenville (Caroline du Sud)   Guide Michelin   Guide gastronomique   Guide touristique   Génie civil   Jamais Contente   La Montagne (journal)   Laurence Parisot   Logotype   Marcel Michelin   Michel Rollier   Micheline   Nouvelle-Écosse   Olsztyn   Orléans   Pat Cox   Pierre-Jules Boulanger   Pierre Michelin   Pirelli   Plan d'épargne d'entreprise   Pneumatique   Pneurail   Poids lourd   Président-directeur général   Renault F1 Team   Résultat d'exploitation   Résultat net   Scuderia Ferrari   Shanghai   Société anonyme   Société en commandite par actions   Suisse   Tombereau   Tramway sur pneus   Tweel   Valenciennes   ViaMichelin   Vulcanisation   Wellington (homonymie)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^