Ferdinand Ier de Parme

Infos
Ferdinand Ier de Parme. Ferdinand de Bourbon dit Ferdinand de Parme (Parme, 1751 - Fontevivo, 1802) fut duc de Parme et de Plaisance (1765-1801). Il est le fils de Philippe Ier de Parme et de Élisabeth de France (1727-1759) fille de Louis XV.
Ferdinand Ier de Parme

Ferdinand Ier de Parme. Ferdinand de Bourbon dit Ferdinand de Parme (Parme, 1751 - Fontevivo, 1802) fut duc de Parme et de Plaisance (1765-1801). Il est le fils de Philippe Ier de Parme et de Élisabeth de France (1727-1759) fille de Louis XV.

le rapprochement avec l'Autriche

A la mort de Philippe Ier de Parme en 1765, la France et l'Espagne mettaient tout en œuvre pour organiser le mariage du fils de Philippe, Ferdinand. Guillaume du Tillot, Premier ministre de Ferdinand, mis en place par la France et l'Espagne et protégé par le duc de Choiseul, exprima sa préférence pour Marie Béatrice d'Este, fille du duc de Modène Ercole Renato, à la mort de celui-ci, les deux duchés auraient fusionné entre les mains de Ferdinand. Le duc de Choiseul proposa Mademoiselle d'Orléans, particulièrement riche mais l'Espagne repoussa cette proposition. Le futur Joseph II d'Autriche veillait aux intérêts de l'Empire, si le duché restait sans héritier, celui-ci pourrait retourner à l'Autriche. La France et l'Espagne tergiversant, la cour de Vienne sut faire converger les avis de tous en proposant Marie-Amélie de Habsbourg-Lorraine, fille de Marie-Thérèse d'Autriche et sœur de Marie-Antoinette reine de France et épouse de Louis XVI. Le 21 juin 1769, Ferdinand âgé de 19 ans demandait la main de Marie-Amélie, âgée de 23 ans après la dispense papale en raison de leur proche parenté. Le mariage fut célébré à Vienne par procuration le 27 juin 1769. Marie-Amélie quitta l'Autriche le 1769 et arriva à Mantoue le 16 juillet accompagné de son frère l'empereur Joseph, Ferdinand alla à leur encontre accompagné du duc Sforza Cesarini et du duc Grillo. Au cours d'une cérémonie, l'évêque confirma le mariage le 19 juillet dans le Palais Ducal de Colorno et elle fut suivie de fêtes et spectacles. Le couple ducal rejoignit Parme le 24 au matin.

un gouvernement sous contrôle des puissances étrangères

Le duché était gouverné depuis 1759 par Guillaume Du Tillot mis en place par la France. À son arrivée, Marie-Amélie voulut substituer l'influence autrichienne à celle française et espagnole. Elle s'opposa ouvertement au Premier ministre et obtint de son mari son renvoi malgré l'opposition de la France et de l'Espagne. Les deux puissances envoyèrent l’espagnol Jose de Llano en qualité de ministre avec des ordres très sévères afin d'assainir les caisses du duché qui étaient toujours vides en raison de la vie désordonnée du couple ducal. Très mal accueilli, Jose de Llano fut licencié en octobre 1772.

Les conséquences de la révolution française

Les changements apportés par la révolution française et le danger pour la paix contraignirent Ferdinand à se déclarer neutre même si dans le même temps, il signait un pacte secret avec l'Autriche le 13 mai 1794. En 1796, Bonaparte se vit confier l'armée d'Italie qui entra à Milan le 15 mai après être entrée à Plaisance et à Parme auxquelles furent imposées de lourdes contributions. Le duché était un continuel passage de troupes qui s'affrontaient. En février 1801, par le Traité de Lunéville, le duc reçoit la Toscane et en mai 1801 par le Traité de Aranjuez, il est spolié du duché au profit de la France, son fils Ludovic reçoit l'Étrurie, en qualité de roi. Ferdinand est alors surveillé par Médéric Louis Elie Moreau de Saint Méry qui lui fut présenté par le comte Francesco Schizzati le 17 mars 1801. Le 9 octobre 1802, Ferdinand décède à Fontevivo peut être par empoisonnement, le comte Corrado Marazzini en fut suspecté. Ferdinand mourant, il désigna pour héritier Ludovic et régent le comte Schizzati et le marquis Ventura, la régence ne dura que quelques jours, Moreau de Saint Méry prenant possession du duché au nom de la France.

Enfants

De leur union, le couple ducal eut sept enfants:
- Caroline de Bourbon (Carolina) (22 novembre 1770 - 1 mars 1804).
- Ludovic I di Bourbon (Ludovico) (5 août 1773 - 27 mai 1803). Duc de Parme et Roi d'Etrurie.
- Marie Antoinette de Bourbon (Maria Antonietta) (28 novembre 1774 - 20 février 1841), religieuse aux Ursulines.
- Charlotte de Bourbon (Carlotta) (7 septembre 1777 - 5 avril 1813), entrée dans les ordres.
- Philippe Marie de Bourbon (Filippo) (22 mai 1783 - 2 juillet 1786).
- Antoinette Louise de Bourbon (Antonietta Luisa) (21 octobre 1784).
- Louise Marie de Bourbon (Luisa Maria) (17 avril 1787 - 22 novembre 1789).

Sources

- Larousse encyclopédique en couleurs, France Loisirs 1978.
- Tableau généalogique de la Maison de Bourbon de Bernard Mathieu Edit de La Tourelle (1984)
- Parma e Vienna, Adele Vittoria Marchi, édition Artegrafica Silva Parma 1988 Catégorie:Personnalité italienne Catégorie:Histoire de l'Italie Catégorie:Natif de Parme Catégorie:Dynastie des Bourbons Catégorie:Naissance en 1751 Catégorie:Décès en 1802 Catégorie:Histoire de Parme ca:Ferran I de Parma de:Ferdinand (Parma) el:Φερδινάνδος της Πάρμας en:Ferdinand, Duke of Parma es:Fernando I de Borbón-Parma it:Ferdinando di Borbone ja:フェルディナンド・ディ・ボルボーネ nl:Ferdinand van Parma pl:Ferdynand I Parmeński
Sujets connexes
Duché de Modène   Espagne   Fontevivo   France   Guillaume Du Tillot   Joseph II d'Autriche   Liste des ducs de Parme   Louis Ier d'Étrurie   Mantoue   Marie-Amélie de Habsbourg-Lorraine   Marie-Antoinette d'Autriche   Marie-Thérèse Ire de Hongrie   Palais Ducal de Colorno   Parme   Philippe Ier de Parme   Toscane   Traité de Lunéville   Vienne (Autriche)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^