Septicémie

Infos
Une septicémie ou sepsis (du grec Σήψις, putréfaction) est une infection générale grave de l'organisme par des germes pathogènes. Ce terme signifiant littéralement « infection du sang » a été utilisé pour la première fois par le médecin français Pierre Adolphe Piorry. Elle est l'association d'une bactériémie (présence de bactéries vivantes dans le sang) et d'un syndrome de réponse inflammatoire systémique (réponse à une agressi
Septicémie

Une septicémie ou sepsis (du grec Σήψις, putréfaction) est une infection générale grave de l'organisme par des germes pathogènes. Ce terme signifiant littéralement « infection du sang » a été utilisé pour la première fois par le médecin français Pierre Adolphe Piorry. Elle est l'association d'une bactériémie (présence de bactéries vivantes dans le sang) et d'un syndrome de réponse inflammatoire systémique (réponse à une agression grave mais pas forcément infectieuse) présentant au moins deux signes parmi les suivants : température inférieure à 36 °C ou supérieure à 38, 3 °C, pulsations supérieures à 90 battements par minute, polypnée ou hypocapnie, leucocytose. La septicémie peut se développer à partir de n'importe quelle infection systémique sévère. La majorité des germes responsables sont des germes du tube digestif. Autrefois, le pronostic d'une septicémie était souvent fatal. L'arrivée des antibiotiques modernes a permis aux équipes médicales de combattre efficacement ces infections qui restent néanmoins très dangereuses sur un organisme affaibli ou dans le cas de défenses immunitaires insuffisantes.

Classification des états septiques

La classification des états septiques en 3 catégories remonte à 1992 et demeure actuellement valide. On peut aussi rajouter une première catégorie, appelée syndrome de réponse inflammatoire systémique. Ces trois états septiques sont par ordre de gravité croissant :
- le syndrome de réponse inflammatoire
- le sepsis non compliqué,
- le sepsis grave : sepsis avec dysfonction aigüe d'un ou de plusieurs organes (« défaillance multi-viscérale »),
- le choc septique : sepsis grave avec hypotension artérielle réfractaire). Le pronostic est très différent pour chacun d'entre eux. Ainsi la mortalité au 28e jour est de 10-15% dans le sepsis non compliqué, de 20-30% dans le sepsis grave et de 40-50% dans le choc septique.

Syndrome de réponse inflammatoire

- Définition : il comporte au moins 2 signes suivant:
- température supérieure à 38°C ou inférieure à 36°C
- pouls supérieur à 90/minute
- fréquence respiratoire supérieure à 20/minute
- hyperleucocytose.

Sepsis non compliqué

- Définition : infection cliniquement suspectée ou microbiologiquement documentée, associée à un syndrome de réponse inflammatoire systémique.

Sepsis grave

- Définition : - sepsis + lactates > 4 mmol/l ou - hypotension avant remplissage ou - dysfonction d'un ou plusieurs organes consécutive à leur hypoperfusion et à la toxicité cellulaire des toxines bactériennes :
- Poumon : atteinte de la fonction respiratoire définie par une PaO2/FiO2 176 micromol/l, >2x la normale ou une oligurie,
- Sang (en tant qu'organe) : thrombocytopénie < 100/mm³; coagulation : INR > 1.5,
- Foie : atteinte de la fonction hépatique définie par une INR >4, Bilirubine > 78 micromol/l,
- Cerveau : trouble de la vigilance mesuré par l'échelle de Glasgow avec un GCS
Sujets connexes
Antibiotique   Bacteria   Bactériémie   Cerveau   Choc septique   Foie   Grec ancien   Hypocapnie   Leucocytose   Maladie infectieuse   Pathogène   Pierre Adolphe Piorry   Polypnée   Poumon   Rein   Sang   Sepsis grave   Syndrome de réponse inflammatoire systémique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^