Horde d'Or

Infos
Horde d'Or, 1389.Horde d'Or, dynastie mongole issue de Djötchi, le fils aîné de Gengis Khan, qui conquit et contrôla les steppes russes durant les XIII et s, entre autres. 1237-1242: Les Mongols ont conquis les principautés russes et ont ruiné toutes les villes russes excepté Novgorod (Kiev, Vladimir, Souzdal, Riazan, Kolomna). La moitié de la population russe a péri pendant l'invasion mongole. Les survivants fuyaient vers le nord-est, dans les régions boisées entre
Horde d'Or

Horde d'Or, 1389.Horde d'Or, dynastie mongole issue de Djötchi, le fils aîné de Gengis Khan, qui conquit et contrôla les steppes russes durant les XIII et s, entre autres. 1237-1242: Les Mongols ont conquis les principautés russes et ont ruiné toutes les villes russes excepté Novgorod (Kiev, Vladimir, Souzdal, Riazan, Kolomna). La moitié de la population russe a péri pendant l'invasion mongole. Les survivants fuyaient vers le nord-est, dans les régions boisées entre la Volga nordique et l'Oka, où les sols étaient pauvres, mais le climat plus froid, où les voies commerciales étaient contrôlées par la Horde. La construction de bâtiments en pierre a cessé pendant deux cents ans. Les Mongols avaient poussé leurs incursions jusqu'à la Pologne et Russie et les princes russes restèrent tributaires de leurs khans jusqu'à la fin du . Également territoire de l'actuelle Russie contrôlée par les cavaliers mongols. Le mode de vie de ces cavaliers rendait impossible la définition de cette zone en terme de territoire délimité par des frontières. La Horde d'Or ou Khanat de Kiptchak du nom des anciens occupants de la région les Kiptchak ou Coumans se composait de la Horde Bleue à l'ouest, dirigée par les descendants de Batu et de la Horde Blanche à l'est (vers le Kazakhstan) contrôlée par ceux d'Orda. Des morceaux des territoires de la Horde d’Or constitueront les khanats de Kazan, d’Astrakhan, de Sibir (ouest de la Sibérie) et de Crimée, ce dernier seulement rattaché à la Russie en 1783. La dévastation de la ville de Souzdal par les troupes mongoles (Des annales médiévales russes).

Les incursions punitives et de pillage de la Horde d'Or en Russie

-1252: La horde de Nevruy dévaste Pereyaslavl-Zalesskiy et Souzdal.
-1273: Les Mongols attaquent la région limitrophe de principauté de Novgorod.
-1281: La horde de Kovdygay et Alchiday détruit Murom et Pereyaslavl, il ruine les alentours de Souzdal, Rostov, Vladimir, Yuriev-Polskiy, Tver, Torzhok.
-1282: Les Mongols attaquent Vladimir et Pereslavl-Zalessky.
-1283: les Mongols pillent Rylsk, Lipetsk, Koursk et Vorgol.
-1285: le chef militaire des Mongols Eltoray, le fils de Temir, pillent Riazan et Murom.
-1293: Le chef militaire des Mongols Dyuden vient en Russie et pille quatorze villes, Murom, Moscou, Kolomna, Vladimir, Souzdal, Yuriev-Polsky, Pereslavl-Zalessky, Mozhaysk, Volokolamsk, Dmitrov, Uglitch. Pendant le même été, le fils du Khan Takhtamir pille la principauté de Tver et capture des esclaves dans la principauté de Vladimir.
-1307, 1315, 1317, 1318, 1322: expéditions de pillage de la Horde D'or dans les principautés de Riazan, de Tver, de Kostroma, de Yaroslavl.
-1327: Incursion punitive de la Horde d'Or dans le principauté de Tver.
-1358, 1365, 1373: Les Tatars attaquent la principauté de Riazan.
-1375, 1377, 1378: Les Tatars attaquent la région limitrophe de principauté de Nizhniy Novgorod.
-1382: Khan Tokhtamysh brûle complètement Moscou, des dizaines de milliers de Moscovites périssent.
-1408: Les Tatars pillent Serpukhov, les alentours de Moscou, Pereyaslavl, Rostov, Yuriev, Dmitrov, Nizhni Novgorod, Galitsch.
-1410: Les Tatars détruisent Vladimir.
-1449, 1451, 1455, 1459: Les Tatars pillent les alentours de Moscou
-1480: Grande halte sur la rivière Ougra, fin du joug tataro-mongol.

Liste des Khans de la Horde d’Or

Horde Bleue, puis Horde d’Or
- 1227-1255 : Batu, fils de Djötchi
- 1255-1256 : Sartaq fils de Batu
- 1256-1257 : Ulaqtchi fils de batu
- 1257-1267 : Berké frère de Batu
- 1267-1280 : Mengü Temür petit fils de Batu
- 1280-1287 : Tuda Mengü frère de Mengü Temür
- 1287-1290 : Tula Buqa fils de Baita neveu des précédents
- 1290-1312 : Ghiyas ed-din Toqtaï (ou Toqto’a) fils de Mengü Temür
- 1312-1340 : Ghiyas ed-din Mohammed Özbeg fils de Toghrul et petit fils de Mengü Temür
- 1340-1340 : Tinibeg fils de Özbzg
- 1340-1357 : Djelal ed-din Mahmud Djanibeg fils de Özbeg
- 1357-1359 : Mohammed Berdibeg fils de Djanibeg
- 1359-1359 : Kulna frère du précédent
- 1359-1361 : Mohammed Nuruzbeg frère du précédent Familles rivales
- 1361-1380 : période d’anarchie où le pouvoir réel appartient au général Mamaï issu du Khan Nogaï
- 1359-1361: Mahmud Khirz fils de Bada Kul Khan de Turan
- 1361-1363: Merdad fils de Mahmud Khirz
- 1361-1361: Temür Khodjah
- 1361-1363: Kilibeg
- 1361-1363: Mürad Khodjah
- 1363-1363: Kütlügh Khodjah
- 1363-1367: Pulad Khodjah fils de Ming Temür Khan de Turan et frère de Mahmud Khirz
- 1363-1367: Aziz Sheykh fils de Alibeg
- 1363-1369: Abdallah
- 1367-1371: Hasan beg frère de Aziz Sheykh
- 1370-1373: Tülüngbeg Khan de Turan , fils de Ming Temür et neveu de Mahmud Khirz
- 1373-1375: Ilban frère du précédent
- 1375-1377: Ghiyas ed-din Khaghan fils d'Ilban
- 1377-1378: Arab Shah fils de Pulad
- 1370-1378: Ghiyas ed-din Mohammed Bülak Horde Blanche
- 1227-1280 : Orda, fils de Djötchi
- 1280-1302 : Kanitchi fils de Orda
- 1302-1309 : Bayan fils de Kanitchi
- 1309-1315 : Sasibuka fils de Bayan
- 1315-1320 : Ibisan fils de Sasibuka
- 1320-1344 : Mubarak Khodja frère de Ibisan
- 1344-1361 : Tjimtaï fisl de Ibisan
- 1361-1375 : Urus Khan fils de Tjimtaï
- 1375-1375 : Toktakia fils d'Urus khan
- 1375-1376 : Temür Melik fils d'Urus Khan
- 1376-1398 : Tokhtamysh, neveu d’Urus Khan selon certaines sources, protégé puis rival de Tamerlan, réunifie les deux hordes.
- 1394-1394 : Tash-Temür fils de Hasan Beg khan de la Horde Bleue
- 1391-1395 : Heg Pulad
- 1395-1400 : Temür Kutlukh fils de Temür Melik
- 1400-1407 : Shadibeg fils de Temür Melik
- 1407-1412 : Pulad fils de Temür Kutlukh
- 1406-1415 : Temür fils de Temür Kutlukh
- 1412-1412 : Djelal ed-din fils de Tokhtamysh
- 1412-1414 : Kerimberdi fils de Tokhtamysh
- 1414-1415 : Kibak fils de Tokhtamysh
- 1415-1415 : Djebbarberdi fils de Tokhtamysh
- 1415-1422 : Tjekre
- 1403-1419 : Derwish arrière petit-fils de Tülüngbeg Khan de Turan
- 1419-1419 : Séyid Ahmed I frère de Derwish
- 1422-1424 : Ghiyas ed-din fils de Shadibeg
- 1427-1427 : Kutjuk Mohammed fils de Temür
- 1427-1427 : Borrak fils de Khoïridjak fils d'Urus Khan
- 1427-1428 : Dewletberdi fils de Tash-Temür
- 1428-1460 : Kutjuk Mohammed fils de Temür second règne
- 1460-1465 : Mahmud fils de Kutjukh Mohammed
- 1465-1481 : Ahmed fils de Kutjukh Mohammed
- 1481-1502 : Séyid Ahmed II fils de Ahmed
- 1481-1502 : Murtaza fils de Ahmed
- 1481-1502 : Sheykh Ahmed fils de Ahmed Pendant la période de 1395 à 1419 la Horde Blanche (Kiptachk oriental) fut entièrement contrôlée par Edigu, Khan des Nogaïs, qui joua jusqu'à sa mort exactement le même rôle que son parent Mamaï dans le Kiptachk occidental pendant la période de 1361 à 1378. En 1502 , les Russes renversèrent l'empire de Kiptchak et leur allié Mengli Giray, Khan de Crimée, prit et détruisit la capitale Saraï.

Les héritiers de la Horde d'Or

La horde Nogai, errant entre l'Irtych et la Volga, les khanats de Crimée, d'Astrakhan de Kazan et de Sibir furent les héritiers de la Horde d'Or. En 1571, le khan Devlet I Giray de Crimée avec une horde de 120 000 cavaliers ravagea Moscou et s'empara d'une grande quantité d'esclaves. Les incursions des Tatars de Crimée et des hordes transvolgiennes se prolongent jusqu'au . Chaque année, les Cosaques et les jeunes nobles partaient pour le service de guet et de patrouille, protégeaient les territoires frontaliers russes contre les incursions tatares. Aux et s, la frontière entre l'État de Moscovie et le monde des nomades passait non loin de Moscou, au sud de Riazan sur la rivière Oka, et d'Elets sur la rivière Sosna, l'affluent du Don. Les hordes tatares maitrisaient à la perfection la tactique des incursions, en choisissant la voie selon les lignes de partage des eaux. Leur voie principale vers Moscou était "Muravski Chljakh", de la Crimée jusqu'à Toula entre les rivières Dniepr et Donets Nordique. S'étant enfoncés en Russie sur 100 à 200 kilomètres, les nomades retournaient en arrière et, déployant à partir du détachement principal, de larges ailes de soldats, ils pillaient et faisaient des prisonniers. Ceux ci étaient vendus comme esclaves à la Turquie et même aux pays européens. La ville de Caffa en Crimée était un des principaux marché de la traite des esclaves.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Abdallah   Ahmed de la Horde d'Or   Astrakhan   Batu   Berké   Cosaques   Coumans   Crimée   Djötchi   Dniepr   Don (fleuve)   Gengis Khan   Irtych   Kazakhstan   Kazan   Khan   Khanat   Kiev   Kolomna   Koursk (ville)   Lipetsk   Mengli Giray   Mengü Temür   Mongols   Moscou   Moscovie   Nogaï   Novgorod   Oka (rivière)   Orda   Pologne   Riazan   Russie   Saraï   Sibir   Sibérie   Souzdal   Tamerlan   Tatars   Tokhtamysh   Toula   Turquie   Tver   Vladimir (ville)   Volga   XIIIe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^