Centre national du Livre

Infos
Le Centre national du Livre (CNL) est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère de la Culture (direction du livre et de la lecture). Sa vocation et son rôle sont de soutenir l’ensemble de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, libraires, bibliothèques, promoteurs du livre et de la lecture), et notamment la création et la diffusion des œuvres les plus exigeantes sur le plan littéraire. Il attribue des prêts et des subvent
Centre national du Livre

Le Centre national du Livre (CNL) est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère de la Culture (direction du livre et de la lecture). Sa vocation et son rôle sont de soutenir l’ensemble de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, libraires, bibliothèques, promoteurs du livre et de la lecture), et notamment la création et la diffusion des œuvres les plus exigeantes sur le plan littéraire. Il attribue des prêts et des subventions après avis de commissions spécialisées.

Histoire

Après quelques tentatives entre-deux-guerres et sous Vichy, la Caisse nationale des lettres est créée comme établissement public autonome par la loi 46-2193 du 11 octobre 1946.. Alimentée par le produit d'une taxe sur l'édition, elle a pour seule mission l'aide à l'édition ou à la réédition de certains livres. En 1973, l'établissement prend le nom de Centre national des Lettres et passe de la tutelle de l'Éducation nationale à celle de la CultureDécret 73-539 du 14 juin 1973.. Ses activités s'élargissent à l'aide aux auteurs et à la littérature francophone non française. Suite à la création de la Direction du livre et de la lecture en 1975, le CNL connaît une nouvelle réforme avec le décret 76-113 du 30 janvier 1976. Un conseil d'administration y est créé, présidé par le directeur du livre et de la lecture. Les missions sont à nouveau élargies, avec l'aide aux bibliothèques pour leur permettre d'acheter des livres qui risqueraient de se vendre mal, mais aussi l'aide à la traduction (d'auteurs non francophones en français et d'auteurs français dans différentes langues) et favoriser le « rayonnement du livre français ». Le Centre prend son nom actuel suite au du 19 mars 1993. Ses missions sont à nouveau élargies, puisqu'il est chargé d'aider la diffusion du livre à travers les librairies. En 1996, les aides aux bibliothèques s'intensifient puisqu'elles visent plus généralement à leur permettre de développer leurs fonds documentaires.

Organisation et actions actuelles

Plus de 200 spécialistes (écrivains, universitaires, journalistes, chercheurs, traducteurs, critiques, éditeurs, libraires, etc) siègent dans 14 commissions. Celles-ci se réunissent trois fois par an afin d’étudier les demandes et de donner un avis sur l’attribution des aides aux auteurs, éditeurs, bibliothèques, et associations. L’activité de ces commissions s’appuie également sur un vaste réseau de collaborateurs extérieurs — lecteurs et rapporteurs — qui compose le troisième cercle d’experts et contribue par son expérience et sa compétence à la qualité des travaux du Cnl. Le Centre national du Livre a comme ressource principale le produit des deux taxes fiscales. Le montant global des interventions du CNL, y compris les prêts, représente un budget annuel d’environ 22 millions d'euros. Ces interventions prennent la forme soit d’aide directe à ceux qui font les livres (qu’il s’agisse des auteurs ou des éditeurs) soit d’aide indirecte en subventionnant ceux qui diffusent les livres (libraires, bibliothèques). Le CNL attribue ainsi des aides à l'occasion de l'ouverture ou de l'agrandissement de certaines bibliothèques publiques ou encore pour favoriser la constitution de fonds spécifiques. Elle aide aussi les bibliothèques universitaires à acquérir des documents de haut niveau scientifique publiés en français. Le CNL est présidé de droit par le directeur du livre et de la lecture. Son président est donc actuellement Benoît Yvert. Les régions françaises ont pour la plupart créé à leur tour des centres régionaux du livre qui poursuivent des buts similaires et relaient ou complètent l'action du CNL.

Perspectives d'évolution

Des rapports récents préconisent la transformation du Centre national du Livre en une « Agence du Livre ». Celle-ci verrait ses moyens augmenter de 39 à 50 million d'euros, cependant que ses missions seraient précisées. Entre autres, l'aide aux bibliothèques universitaires ne passerait plus par le CNL, mais par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la RechercheLaurence Sanantonios, « Faut-il supprimer la DLL ? » dans Livres Hebdo, numéro 701, p. 6-9..

Notes et références

Site officiel

- Catégorie:Établissement public à caractère administratif Catégorie:Édition Catégorie:Littérature française Catégorie:Livre
Sujets connexes
Benoît Yvert   Bibliothèque   Bibliothèque publique   Bibliothèque universitaire   Centre régional du livre   Direction du livre et de la lecture   Entre-deux-guerres   Libraire   Librairie   Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche   Ministère de l'Éducation nationale   Ministère de la Culture (France)   Régime de Vichy   Taxe   Tutelle administrative  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^