Almoravides

Infos
Les Almoravides (en arabe Al-Murābitūn, المرابطون) sont une dynastie berbère, en provenance du Sahara, qui régnèrent sur le Sahara, une partie du Maghreb et une grande partie de la péninsule Ibérique (al-Andalus) (fin –début ).
Almoravides

Les Almoravides (en arabe Al-Murābitūn, المرابطون) sont une dynastie berbère, en provenance du Sahara, qui régnèrent sur le Sahara, une partie du Maghreb et une grande partie de la péninsule Ibérique (al-Andalus) (fin –début ).

Histoire

Au , Yahya Ibn Ibrahim, un des chefs LamtūnaDjoddala selon d'autres sources (« hommes voilés », tribu berbère Sanhadja), constatant le manque de connaissances de ses hommes en matière d'Islam, fit appel au religieux Abdallah Ibn Yasin, d'obédience malékite et puritain. Son enseignement fut d'abord rejeté. Aussi Abdallah Ibn Yasin fonda-t-il un ribāt (couvent militaire, d'où le nom al-Murābitūn, « ceux du ribāt »), probablement sur l'île de Tidra en MauritanieD'après Mercer (page 72), qui cite Hugot, l'absence de toute trace de bâtiment sur Tindra disqualifie ce site. Il prêchait avant tout l'obéissance à la lettre du Coran et l'importance de la discipline. Les premiers Almoravides parvinrent rapidement à imposer par la force leur doctrine religieuse aux autres Sanhadja, fondèrent des armées, et partirent à la conquête vers le nord comme le sud. Au sud, dès 1054, Abu Bakr Ibn Omar (ou Abou Bekr, Abou Bakr) attaqua l'empire du Ghana et détruisit la ville d'Aoudaghostcf. http://www.nytimes.com/books/first/a/appiah-africana.html. Abdallah Ibn Yasin mourut au combat vers 1059, en attaquant l'émirat de Barghwata, considéré comme hérétique par les Almoravides. Abu Bakr fut son successeur. Cumulant l'autorité militaire et religieuse, il est considéré comme le premier souverain almoravide. Il fonda la ville de Marrakech vers 1070Le Tourneau, page 222, puis fut contraint de retourner au Sahara en 1071 afin de calmer des querelles entre tribus sanhadja. Il confia le pouvoir au Maroc à son cousin Youssef Ibn Tachfin, qui s'érigea en souverain, empêchant de fait le retour d'Abu Bakr en 1072Le Tourneau, page 223. Celui-ci ne règna alors effectivement que sur le désert et le sud. En 1076, il s'empara de la capitale du Ghana, Koumbi Saleh, avec l'aide du royaume de TekrourMercer, page 73, ce qui provoqua l'effondrement de l'empire pendant les décennies suivantes. Il fut tué au Sénégal en 1087, touché par une flèche empoisonnée, et les Almoravides ne parvinrent pas à maintenir leur contrôle sur le Ghana. Youssef Ibn Tachfin poursuivit les conquêtes almoravides au nord, prenant Fès en 1075, et Tlemcen en 1080, et fondant le Royaume de Tlemcen, qui englobait le Maroc actuel et une partie de l'Algérie occidentale jusqu'à Béjaîa. Tlemcen devenant, une nouvelle fois, la capitale d'un vaste royaume. En 1086, il fut invité par les princes arabes d'Espagne, les rois des Taifa, à les aider contre Alphonse VI de Castille. Débarqué le 30 juin, Ibn Tāchfīn est rejoint par les rois de Séville, Grenade, Malaga et Badajoz, et infligea le 23 octobre une sévère défaite à Alphonse VI à Sagrajas (Zalaqa en arabe), non loin de Badajoz. Il rentre ensuite en Afrique pour régler ses propres affaires, avant d'être rappelé en 1089. Voyant que les rois arabes complotent contre eux et contre lui, appuyé par les dignitaires religieux locaux, il conquiert pour lui-même tout le pays d'al-Andalûs entre 1090 et 1094. Malgré son échec relatif face aux chrétiens menés par le Cid, c'est l'apogée des Almoravides. Youssef Ibn Tachfin mourut en 1106, à l'âge, selon la tradition, de 100 ans. Ali Ben Youssef lui succéda. Il agrandit et consolida l'empire maure, mais se heurta à la résistance des princes chrétiens et à l'agitation des Almohades, adversaires du malékisme, qui prêchaient la guerre sainte contre les Almoravides. En 1142, quand Ali Ben Youssef mourut, l'agitation almohade était à son comble. En 1145, son successeur Tachfin Ben Ali se tua en tombant dans un précipice, dans sa fuite après une défaite près d'Oran. Deux rois almoravides, Ibrahim Ben Tachfin et Ishaq Ben Ali se succédèrent ensuite, mais ce ne fut que symbolique. La prise de Marrakech par les Almohades en 1147 sonna la fin de l'empire des Almoravides.

Liste des sultans almoravides

-1042-1043 : Yahya Ibn Ibrahim
-1043-1055 : Abdallah Ibn Yasin
-1055-1071 : Abu Bakr Ibn Omar
-1071-1106 : Youssef Ibn Tachfin (Fondateur de la dynastie)
-1106-1143 : Ali Ben Youssef
-1143-1145 : Tachfin Ben Ali
-1145-1146 : Ibrahim Ben Tachfin
-1146-1147 : Ishaq Ben Ali

Dynastie des Almoravides

Sanhadja. - Goudala. - Ibrahim. - Lamtouna ou Tifawat. - Abou Abdallah Mohamed émir des Sanhadjas ?-1051 - Tachfin. - Youssouf sultan du Maroc 1061-1106, émir des Sanhadjas 1088-1106, calife d'Espagne 1086-1106. épouse: Zaïnab, 1 enfant et 1 fils naturel: - Abu Bakr. - Fils naturel: Ali sultan du Maroc émir des Sanhadjas 1106-1143. - Ishaq sultan du Maroc et émir des Sanhadjas 1145-1147, calife d'Espagne 1146-1147 abdique. - Tachfin sultan du Maroc et émir des Sanhadjas 1143-1145 abdique, mort en 1149. - Ibrahim sultan du Maroc et émir des Sanhadjas 1145-1145. - Ibrahim. - Yahya El-Djoudali émir des Sanhadjas 1051-1055. (Fondateur de la dynastie 1042) - Omar. - Yahya émir des Sanhadjas 1055-1057. - Abou Bakr émir des Sanhadjas 1057-1087. épouse: Zaïnab. - Massoufa.

Chronologie de l'empire almoravide (XIe-XIIe siècle)

Conquête almoravide (Couleur verte)
-1035: À l'issue de son pèlerinage à la Mecque, Yahya Ibn Ibrahim, chef berbère de la tribu Djoudala décide de convertir son peuple aux préceptes de l'Islam.
-1037: Abdallah Ibn Yasin, chef spirituel et idéologue, commence à asseoir les bases doctrinales du mouvement Almoravide.
-1055: Les Almoravides menés par Abdallah Ibn Yassin, berbère de la tribu Lamtouna, s'emparent de Sijilmassa (Maroc)
-1059: Mort de Abdallah Ibn Yasin, la communauté religieuse est en passe de se convertir en royaume.
-1069: Début de la fondation de Marrakech par Abu Bakr Ibn Omar capitale de mouvement Almoravide.
-1071: Abu Bekr Ibn Omar confie le pouvoir au nord à son cousin Youssef Ibn Tachfin.
-1077: Le mouvement almoravide consolidé entreprend son avancée vers le nord-est du Maghreb (Fès, Tlemcen, Oran, Alger ...).
-1080: Les Andalous, dont les royaumes de taifas sont menacés par l'avancée des armées chrétiennes d'Alphonse VI de Castille, sollicitent l'intervention du grand émir almoravide Youssef Ibn Tachfin, fondateur de la dynastie almoravide.
-1084: Les Almoravides s'emparent de Ceuta (ville enclave au nord du Maroc).
-1085: Alphonse VI de Castille conquiert Tolède (ville espagnole à 70 km au sud de Madrid).
-1086: L'émir almoravide Youssef Ibn Tachfin décide d'intervenir dans la péninsule où il remporte la bataille de Zallaqa (Sagrajas) à Badajoz.
-1090: Youssef Ibn Tachfin occupe la Taïfa de Grenade et entreprend la conquête d'Al-Andalus.
-1091: Les Almoravides s'emparent de Cordoue, Almeria, Badajoz et Séville et ordonnent l'exil du roi sévillan Al-Mutamid Ibn Abbad. L'expansion vers le Levant est arrêtée par la présence du Cid à Valence.
-1094: L'armée almoravide arrive jusqu'à Lisbonne.
-1098: Youssef Ibn Tachfin est proclamé Prince des musulmans, Défenseur de la Foi et Envoyé du Commandeur des Croyants.
-1102: Les Almoravides conquièrent Valence et la partie septentrionale d'Al-Andalus, arrivant jusqu'à La Vallée de l'Ebre. Youssef Ibn Tachfin nomme pour héritier son fils Ali Ben Youssef.
-1106: Mort de Youssef Ibn Tachfin. Ali Ben Youssef, son fils est proclamé émir. les Almoravides occupent les îles Baléares.
-1108: Ali Ben Youssefbat les chrétiens à la bataille d'Uclès
-1110: Les Almoravides occupent la Taifa de Saragosse.
-1118: Alphonse Ier d'Aragon prend Saragosse aux Almoravides. Début de la construction de la Koutoubia à Marrakech en 1120, fortement transformée par les almohades en 1162
-1120: Début de construction de la mosquée Koutoubia à Marrakech qui sera fortement remaniée par les almohades en 1162.
-1134: Les troupes almoravides sous le commandement de Tachfin Ben Ali, remportent la bataille de Fraga contre Alphonse Ier d'Aragon et de Navarre.
-1138: Ali Ben Youssef nomme son fils Tachfin Ben Ali pour Héritier.
-1142: Al-Andalus se morcelle. Naissance des secondes taifas.
-1143: Tachfin Ben Ali gouverne l'empire almoravide, de plus en plus fragmenté. Défaite des Almoravides contre les Almohades à Oran (Algérie).
-1145: Mort de Tachfin Ben Ali, troisième émir Almoravide.
-1146: Une partie d'Al-Andalus reconnaît le calife Almohade Abd al-Mumin comme souverain. Début avec les Almohades, d'une nouvelle période historique.
-1147: Les Almohades pénètrent dans Marrakech, la capitale almoravide. Les dernièrs Almoravides se sont réfugiés aux îles Baléares

Notes et références

Voir aussi

Sources

- John Mercer, Spanish Sahara, George Allen & Unwin Ltd, Londres, 1976, ISBN 0-04-966013-6
- Roger Le Tourneau, North Africa to the Sixteenth Century, in The Cambridge History of Islam, volume 2, Cambridge University Press, 1970, ISBN 0521076013 ===
Sujets connexes
Abd al-Mumin (Almohades)   Abu Bakr Ibn Omar   Afrique   Al-Andalus   Alger   Algérie   Ali Ben Youssef   Almohades   Alphonse Ier d'Aragon   Alphonse VI de Castille   Andalousie   Aoudaghost   Arabe   Badajoz   Bataille d'Uclès   Bataille de Fraga   Bataille de Sagrajas   Berbères   Calife   Ceuta   Christianisme   Conquête almoravide   Coran   Cordoue   Empire du Ghana   Fès   Grenade (Espagne)   Histoire de l'Islam   Ibrahim Ben Tachfin   Ishaq Ben Ali   Islam   Koutoubia   La Mecque   Lisbonne   Maghreb   Malékisme   Marrakech   Mauritanie   Oran   Rodrigo Diaz de Bivar   Royaume de Navarre   Sahara   Sanhadja   Saragosse   Sijilmassa   Sénégal   Séville   Tachfin Ben Ali   Tekrour   Tidra   Tlemcen   Tolède   Valence (Espagne)   Yahya Ibn Ibrahim   Youssef Ibn Tachfin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^