Temple de Yonghe

Infos
Pavillon des dix mille bonheurs Le temple de Yonghe ou « Lamaserie Yonghe » (sinogramme : 雍和宫, hànyǔ pīnyīn : yōnghégōng, palais de la paix et de l'harmonie) est un temple bouddhiste tibétain de Pékin. Une des statues représente un bodhisattva debout atteignant une hauteur de douze mètres. Différents bâtiments abritent toutes les formes de Bouddha et Boddhisattva typiquement tibétaines. Ce site accueille également des expositions temporaires sur le bouddhi
Temple de Yonghe

Pavillon des dix mille bonheurs Le temple de Yonghe ou « Lamaserie Yonghe » (sinogramme : 雍和宫, hànyǔ pīnyīn : yōnghégōng, palais de la paix et de l'harmonie) est un temple bouddhiste tibétain de Pékin. Une des statues représente un bodhisattva debout atteignant une hauteur de douze mètres. Différents bâtiments abritent toutes les formes de Bouddha et Boddhisattva typiquement tibétaines. Ce site accueille également des expositions temporaires sur le bouddhisme tibétain. Les cérémonies religieuses tibétaines y sont toujours pratiquées par des moines tibétains et han.

Localisation

Situé au Nord-Est de la partie centrale de Pékin, il y est le plus grand temple tibétain. Un autre plus petit est situé dans le parc Beihai. La station de métro la plus proche, sur la ligne 2 (二号线), porte son nom. Il est situé à proximité du temple confucianiste. Tous deux étant séparés par la rue 东四北大街 (dong si bei dajie), où se situe l'entrée de cette lamaserie.

Histoire

Les travaux de construction ont commencé en 1694 sous la Dynastie Qing. Il servait à l'origine de résidence officielle pour les eunuques puis pour le prince Yongzheng (Yin Zhen). Après l'accession de Yongzheng au trône en 1722, une moitié du bâtiment a été convertie en lamaserie pour des moines de bouddhisme tibétain. Après la mort de Yongzheng en 1735, son cercueil a été placé dans le temple. On dit que le temple survécut à la Révolution culturelle grâce à l'intervention du Premier ministre Zhou Enlai. Il a été rouvert au public en 1981.

Galerie

Image:Yong_He_Temple_Beijing_02.jpg|Un moine de la secte des bonnets rouges dans le temple Image:Moulin a priere.jpg|Un moulin à prière tibétain dans le temple (plus d'1 m de haut) Image:Yong He Temple Beijing 03.jpg|Les poutres d'une architecture typiquement pékinoise Image:Guomindang president in Beijing Yonghe gong.jpg|Le président du Guomindang taïwanais en visite au temple le 16 mars 2006 Image:Yonghe_Gong_sign.jpg|Plaque d'une des portes (昭泰門) du temple dans différentes écritures nationales comme de nombreux monuments Impériaux et religieux de Pékin. Ici de gauche à droite : Mongol, Tibetain, Han et Mandchou catégorie:Pékin Yonghe de:Yonghe-Tempel en:Yonghe Temple es:Yonghe, templo de ru:Юнхэгун zh:雍和宫
Sujets connexes
Bodhisattva   Bouddha   Bouddhisme   Dynastie Qing   Eunuque   Guomindang   Mandchou   Mongol   Pékin   Sinogramme   Tibet   Yongzheng   Zhou Enlai  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^