Jean Jourden

Infos
Jean Jourden (né le 11 juillet 1942 à Saint-Brieuc) est un cycliste français. Licencié au club de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime), formé par André Boucher, qui avait participé aux débuts de Jacques Anquetil quelques années plus tôt, Jourden, qui venait d'un milieu très modeste, truste très jeune les grands succès amateur, laissant apparaître les qualités d'un futur grand champion. À l'âge de 19 ans, après avoir remporté le maillot des as, le m
Jean Jourden

Jean Jourden (né le 11 juillet 1942 à Saint-Brieuc) est un cycliste français. Licencié au club de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime), formé par André Boucher, qui avait participé aux débuts de Jacques Anquetil quelques années plus tôt, Jourden, qui venait d'un milieu très modeste, truste très jeune les grands succès amateur, laissant apparaître les qualités d'un futur grand champion. À l'âge de 19 ans, après avoir remporté le maillot des as, le maillot des jeunes de Paris-Normandie, il remporte avec panache, en juin 1961, la "Route de France", une difficile course par étapes, puis en septembre, le championnat du monde sur route amateurs, couru à Berne, devançant deux de ses compatriotes, Belena et Gestraud. La suite de sa carrière est stoppée par une pleurésie. Il doit se faire soigner au plateau d'Assy. Il passe professionnel en 1965 en rejoignant l'équipe Ford France-Gitane, reste un an dans l'équipe d'Anquetil, puis une autre année dans celle de Raymond Poulidor, mais, très individualiste, sans pouvoir s'adapter véritablement aux contraintes du jeu d'équipe. Remotivé par Jean de Gribaldy, qui le fait rentrer dans ses équipes à partir de 1967, Jourden connaît une embellie en 1968 avec des succès à la Polymultipliée, au Grand prix de Plouay et aux Quatre jours de Dunkerque. Jourden connaît des désillusions dans le Tour de France qu'il ne put jamais terminer (abandon lors de la 12 étape en 1968 alors qu'il était sélectionné en équipe de France, abandon lors de la 6 étape en 1969). Sa candidature ne fut plus retenue par la suite, ses directeurs sportifs reconnaissant sa classe, mais craignant sa fragilité. Jourden abandonne la compétition en 1972 à la suite d'une chute dans la 1 étape du critérium du Dauphiné, alors qu'il s'est échappé et se trouve en tête de la course. Il ouvre un magasin de cycles à Pont-Audemer avant de s'installer sur la Côte d'Azur.

Palmarès

-1967
-1 des Grands Prix d'Aix-en-Provence et de Saint-Raphaël.
-1968
-Grand Prix de Plouay.
-Quatre jours de Dunkerque.
- 1 des Prix de la Polymultipliée, de Ploerdut, de Beaulac-Bernos, de Fay-de-Bretagne et de la Ronde de Montauroux.
-1969
-Grand Prix de Plouay.
-1970
-1 du Grand Prix d'Isbergues et du Prix de Bagneux.

Équipes

- 1965 : Ford France - Gitane (France)
- 1966 : Mercier - BP - Hutchinson (France)
- 1967 : Tigra-Grammont
- 1968 : Frimatic - Viva- de Gribaldy
- 1969 : Frimatic - Viva- de Gribaldy
- 1969 : Frimatic - Viva- de Gribaldy- Wolber
- 1970 : Fagor - Mercier (France)
- 1971 : Peugeot - BP - Michelin (France)
- 1972 : Peugeot - BP - Michelin (France) ==
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^