Comté de Toulouse

Infos
Après avoir été la capitale du Royaume wisigoth, Toulouse demeure la grande métropole de la France du Midi. Il s'ensuit que le comté de Toulouse est une principauté territoriale qui s'étend selon les époques à toute l'Aquitaine ou à une grande partie du Languedoc et même à des terres au-delà du Rhône. Dès l'époque mérovingienne, un comte ou duc est placé à Toulouse, alors capitale de l'Aquitaine entière. On connaît Launbod, puis Didier (†
Comté de Toulouse

Après avoir été la capitale du Royaume wisigoth, Toulouse demeure la grande métropole de la France du Midi. Il s'ensuit que le comté de Toulouse est une principauté territoriale qui s'étend selon les époques à toute l'Aquitaine ou à une grande partie du Languedoc et même à des terres au-delà du Rhône. Dès l'époque mérovingienne, un comte ou duc est placé à Toulouse, alors capitale de l'Aquitaine entière. On connaît Launbod, puis Didier († 587). Pépin le Bref prend Toulouse en 767. Mais le duc Chorson est fait prisonnier par les Basques en 788. Charlemagne confie alors la défense à son cousin Guillaume de Gellone, que les Maures battent en 793. Guillaume de Gellone se retire au couvent en 806 et c'est Bégon, fils de Gérard Ier comte de Paris, qui devient marquis de Toulouse. Il a pour successeur Bernard, duc de Septimanie (820), puis de Toulouse (834), qui participe en 844 à la rébellion de Pépin d'Aquitaine et y trouve la mort. Un comte Guillaume lui succède. La famille des futurs comtes de Toulouse apparaît vers 840 quand Pépin II nomme Frédelon, jusque-là comte de Rouergue. Frédelon se rallie à Charles le Chauve, qui le confirme dans ses fonctions en 845 et nomme son frère Raymond comte de Quercy. À la mort de Frédelon (vers 852), Raymond lui succède, mais est évincé en 863 par Bernard de Septimanie et meurt l'année suivante. Après une guerre contre le comte d'Auvergne Bernard Plantevelue, le fils de Raymond, Eudes, se réinstalle à Toulouse et y exerce son pouvoir relativement indépendant. Son fils Raymond II lui succède, puis son petit-fils Raymond III Pons, qui annexe la Septimanie et étend sa suzeraineté sur l'Albigeois, le Rouergue et le Quercy. les armes des comtes de Toulouse : de gueules à la croix vidée, cléchée et pommetée d'or Le comte de Toulouse Guillaume Taillefer (†1037) épouse Emme, fille du comte d'Arles, Roubaud II. De ce mariage vient une revendication par la famille de Toulouse d'une partie de l'héritage provençal, revendication qui conduit à l'accord de 1125 par lequel le comte de Toulouse reçoit, avec le titre de marquis de Provence, les régions au Nord de la Durance et Beaucaire, cependant que le comte de Barcelone, Raymond Bérenger Ier, dont la femme est héritière d'une branche cadette, garde un comté de Provence organisé autour des comtés d'Arles et de Forcalquier. L'accord est précisé en 1174. Comte en 1088 à la mort de son frère Guillaume IV de Toulouse, le petit-fils de Guillaume Taillefer, Raymond IV, jusque-là comte de Saint-Gilles, agrandit sa principauté par l'acquisition du Rouergue et du Narbonnais, ainsi que de droits sur de nombreuses villes du bas Languedoc. Il la laisse à son fils Bertrand II lorsqu'il part pour la première Croisade sans esprit de retour, et il meurt en assiégant Tripoli en 1105. Bertrand part à son tour, fonde le comté de Tripoli en 1109 et laisse Toulouse à son frère Alphonse Jourdain. Alphonse Jourdain connaît des difficultés, fait face aux entreprises militaires du duc d'Aquitaine et perd sa suzeraineté sur le Périgord, l'Agenais et le Velay. Son fils Raymond V supprime une vicomté de Toulouse dont les titulaires se succédaient dans la même famille depuis le , rétablit son autorité sur la vicomté de Carcassonne et sur Montpellier, résiste à une attaque de Henri II Plantagenêt grâce à l'aide de son beau-frère Louis VII, fait alliance avec Gênes en 1164 et se place finalement sous la suzeraineté du Plantagenêt. Son fils Raymond VI épouse la sœur de Richard Cœur de Lion, qui lui apporte en dot une partie de l'Agenais et acquiert la suzeraineté d'Armagnac et d'Astarac. Mais il ne peut résister aux tendances autonomistes des vicomtes et surtout des villes, où l'apparition du catharisme commence de troubler les esprits. Il passe pour acquis à l'hérésie. L'intervention des légats mine son pouvoir, et la Croisade venue de la France du Nord l'attaque directement. C'est Simon IV de Montfort qui gouverne le comté de Toulouse, qu'il conquiert ville après ville. Il est vainqueur lors de la bataille de Muret de l'armée toulousaine renforcée par celle de Pierre II d'Aragon, qui meurt dans le combat (1213). Toulouse tombe en 1215, et Simon de Montfort devient comte. Un temps réfugié en Angleterre, Raymond VI revient en 1217 et reconquiert Toulouse, puis Carcassonne. Il meurt en 1222. Son fils Raymond VII reprend le combat. Amaury de Montfort, fils de Simon, cède alors ses droits au roi de France et Louis VIII conduit une nouvelle Croisade en 1226. Raymond VII choisit alors de transiger : le bas Languedoc est annexé au domaine royal et Raymond VII garde le Toulousain - de même que son marquisat de Provence - mais il doit donner sa fille Jeanne en mariage à un frère de saint Louis, Alphonse de Poitiers, le comté de Toulouse revenant au domaine royal si Jeanne meurt sans enfant. C'est ce qui se produit en 1271. Entre-temps, Alphonse aura réorganisé l'administration du comté et assaini la situation financière de villes souvent touchées par les troubles sociaux. Le comte de Toulouse était l'un des six pairs laïcs primitifs

Subdivisions et mouvance

Le comté de Foix était originellement vassal du comté de Toulouse.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Agenais   Albigeois   Alphonse Jourdain   Alphonse de Poitiers   Amaury VI de Montfort   Angleterre   Aquitaine   Astarac   Basque   Bataille de Muret   Beaucaire (Gard)   Bernard Plantevelue   Bernard de Septimanie   Bégon   Charlemagne   Comté d'Armagnac   Comté de Foix   Comté de Tripoli   Croisade   Durance   Guillaume de Gellone   Gênes   Languedoc   Liste des comtes d'Auvergne   Liste des comtes de Barcelone   Liste des comtes de Paris   Liste des comtes de Toulouse   Liste historique des comtés français   Louis IX de France   Louis VIII de France   Louis VII de France   Montpellier   Mérovingiens   Pairie de France   Pierre II d'Aragon   Pépin le Bref   Périgord   Quercy   Raymond IV de Toulouse   Raymond VII de Toulouse   Raymond VI de Toulouse   Raymond V de Toulouse   Rhône   Rouergue   Royaume wisigoth   Saint-Gilles (Gard)   Septimanie   Simon IV de Montfort   Toulouse   Tripoli (Liban)   Velay  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^