Sois belle et tais-toi

Infos
Sois belle et tais-toi est un film français sorti en 1958 et réalisé par Marc Allégret.
Sois belle et tais-toi

Sois belle et tais-toi est un film français sorti en 1958 et réalisé par Marc Allégret.

Synopsis

Virginie Dumaillet s'échappe pour la troisième fois de la maison de redressement et est poursuivie par la police. Une nuit, une bijouterie, Place Vendôme, est cambriolée. Jean, jeune inspecteur de police, recherche les cambrioleurs et rencontre Virginie qu'il prend pour une complice de la bande, elle-même prenant Jean pour un caîd du milieu et en tombe amoureuse. Apprenant la vérité, et bien que furieuse de s'être trompée, elle accepte Jean en mariage. Mais le passé de Virginie resurgit. Virginie va retrouver et aider à passer la frontière à ses copains Loulou et Pierrot qui font du trafic d'appareil photos pour le compte de Raphaël, qui opère également dans le cambriolage des bijouteries. À l'insu des jeunes gens, Raphaêl a caché les bijoux dans l'un des appareils photos. Jean découvre la magouille et croit que sa femme est au courant des bijoux. Il lui tend un piège, mais de justesse, la vérité éclate, et les véritables cambrioleurs sont arrêtés avec l'aide des 2 compères de Virginie.

Fiche technique

- Titre : Sois belle et tais-toi
- Réalisation : Marc Allégret
- Scénario : Marc Allégret, William Benjamin
- Adaptation : Marc Allégret, Gabriel Arout, William Benjamin, Odette Joyeux, Jean Marsan et Roger Vadim
- Dialogue : Jean Marsan
- Assistants réalisateur : Pierre Boursans, Pascal Jardin, Claude Vital
- Producteur : Raymond Eger
- Société de production: Films EGE (Paris)
- Distribution : Les Films Corona
- Musique : Jean Wiener
- Son : Robert Biard , enregistrement sur Western-Electric
- Photographie : Armand Thirard, assisté de Robert Florent
- Opérateur : Louis Née
- Montage : Suzanne de Troeye, assistée de Roger Cacheux
- Maquillage : Boris Karabanoff, assisté de Marcelle Testard
- Coiffures : Huguette Lalaurette
- Photographe de plateau : Raymond Voinquel
- Script-girl : Suzanne Durrenberger
- Décors : Auguste Capelier et Alexandre Trauner, assistés de Pierre Duquesne
- Costumes : Marc Doelnitz
- Ensemblier : Charles Méranger
- Tournage du 09 Décembre 1957 au 22 Février 1958 dans les studios de "Paris-Studios-Cinéma" de Billancourt
- Tirage : Laboratoire G.T.C de Joinville
- H. Vidal est habillé par André Bardot, Les robes de M. Demongeot sont de Pierre Balmain
- Lingerie de Marie-Rose Lebigot
- Les scooters sont des Scooters Automatiques Manurhin
- Pays d'origine : France
- Format : Noir et blanc - Son Mono - 1:33.1 - 35 mm
- Genre : Comédie policière
- Durée : 110 minutes
- Date de sortie : 7 mai 1958 (France)
- Visa d'exploitation : 18533

Distribution

Autour du film

-Box-office: 97 995 entrées
-Le titre est souvent utilisé comme expression dénonçant le sexisme. Il est aussi parfois détourné, comme en Sois jeune et tais-toi (sous De Gaulle) ou Sois blonde ou teins-toi.

Lien externe

- sur l'Internet Movie Database Catégorie:Film français Catégorie:Film sorti en 1957 Catégorie:Titre de film en S en:Sois belle et tais-toi
Sujets connexes
Alain Delon   Alexandre Trauner   Armand Thirard   Bernard Musson   Box-office   Béatrice Altariba   Charles Bouillaud   Claude Vital   Corona   Darry Cowl   France   François Darbon   Gabriel Arout   Gabrielle Fontan   Henri Coutet   Henri Vidal   Internet Movie Database   Jean-Paul Belmondo   Jean Marsan   Jean Minisini   Jean Wiener   Joinville   Louis Née   Marc Allégret   Marcel Bernier   Monophonique   Mylène Demongeot   Noir et blanc   Odette Joyeux   Pascal Jardin   Pierre Balmain   Raymond Eger   René Lefèvre   Robert Dalban   Roger Hanin   Roger Vadim   Réalisateur   Sexisme  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^