Métro de Rouen

Infos
La station "Palais de justice" du métro rouennais Le tramway à Rouen Rouen est l'une des plus petites agglomérations françaises à être équipée d'un métro. Il s'agit plus exactement d'un prémétro ou métro léger sous la forme d'un tramway, souterrain uniquement dans le centre-rive-droite. Après Lyon en 1974, Marseille en 1977, Lille en 1983 et Toulouse en 1993, c'est en décembre 1994 que l'agglomération s'équipe d'un métro contrairement à d'au
Métro de Rouen

La station "Palais de justice" du métro rouennais Le tramway à Rouen Rouen est l'une des plus petites agglomérations françaises à être équipée d'un métro. Il s'agit plus exactement d'un prémétro ou métro léger sous la forme d'un tramway, souterrain uniquement dans le centre-rive-droite. Après Lyon en 1974, Marseille en 1977, Lille en 1983 et Toulouse en 1993, c'est en décembre 1994 que l'agglomération s'équipe d'un métro contrairement à d'autres grandes villes françaises qui ont abandonné leurs projets tels que Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Nice, Grenoble, Caen ou encore Orléans qui ont choisi d'établir des tramways en surface, ce qui permet, pour la même dépense, d'établir un réseau plus développé.

Chronologie


- 1991 : début des travaux pour la construction d'un nouveau tramway, souterrain en centre ville rive-droite et en surface sur la rive gauche. Le matériel roulant est de type métro léger. Ce réseau sera baptisé Métrobus. Un tronçon unique sur la rive droite se sépare au sud de la Seine en deux lignes à destination de Saint-Étienne-du-Rouvray et du Grand-Quevilly.
- 1994 : le 17 décembre : inauguration du métro de Rouen dit Métrobus, ligne en Y reliant la place du Boulingrin (Rouen rive droite) au Grand-Quevilly (rive gauche) et à Sotteville-lès-Rouen (rive gauche).
- 1997 : extension du métro jusqu'au technopole du Madrillet à Saint-Étienne-du-Rouvray avec inauguration de la station Palais de Justice en plein cœur de la ville.

Réseau actuel

plan du réseau en 1997 plan du réseau en 1994 Données valables en 2005 :
- Métro : 2 lignes, totalisant 2, 2 km de portions souterraines et 15 km de voies en surface. 31 stations, dont 5 souterraines. Le matériel roulant est composé de 28 rames GEC-Alstom type Tramway français standard (TFS) longues de 29 m.

Notes et références de l'article

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alstom   Ancien tramway de Rouen   Bordeaux   Caen   France   Grenoble   Le Grand-Quevilly   Lille   Liste des tramways de France   Lyon   Marseille   Métro   Métro léger   Nantes   Nice   Orléans   Rouen   Saint-Étienne-du-Rouvray   Seine   Sotteville-lès-Rouen   Strasbourg   TCAR   Technopole   Toulouse   Tramway   Tramway français standard   Veolia Transport  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^