Frioul-Vénétie julienne

Infos
Le Frioul-Vénétie julienne (en italien Friuli Venezia Giulia) est une région autonome d'Italie septentrionale, peuplée de 1, 2 million d'habitants. Elle a comme capitale Trieste. Il est composé de deux régions distinctes : le Frioul, avec comme capitale Udine, et la Vénétie julienne, avec comme capitale Trieste, la frontière étant représentée par le fleuve Isonzo.
Frioul-Vénétie julienne

Le Frioul-Vénétie julienne (en italien Friuli Venezia Giulia) est une région autonome d'Italie septentrionale, peuplée de 1, 2 million d'habitants. Elle a comme capitale Trieste. Il est composé de deux régions distinctes : le Frioul, avec comme capitale Udine, et la Vénétie julienne, avec comme capitale Trieste, la frontière étant représentée par le fleuve Isonzo.

Histoire

(à compléter)

Géographie

(à compléter) none

Subdivisions

La Région Frioul-Vénétie julienne est divisée en 4 provinces :
-Gorizia,
-Pordenone,
-Trieste,
-Udine.

Nature

(à compléter)

Démographie

La population globale de la région est de 1, 2 million d'habitants, dont 530 000 vivent dans la province d'Udine et 300 000 dans la province de Pordenone, les deux provinces qui composent le Frioul.

Langue

Préavis de direction bilingue italien/frioulan à Udine. Dans la Région du Frioul-Vénétie julienne, l'usage du frioulan est reconnu officiellement par les normes nationales italiennes (loi n° 482/1999) et régionales (loi régionale n° 15). Cette langue rétho-romane est utilisée dans la signalisation routière bilingue de des municipalités. Deux autres langues minoritaires sont également reconnues : le slovène et l'allemand. À Erto e Casso, dans les Dolomites frioulanes, Province de Pordenone, on parle aussi très minoritairement le ladin occidental. Au sud de la Province de Pordenone on parle aussi le dialecte italien vénète, de même que vers Monfalcone, Province de Gorizia. Dans la Province de Trieste, le dialecte italien triestin.

Économie

La morphologie de la région constitue un obstacle pour l’agriculture. Rôle discret dans la production de maïs et de betteraves (sucre). Viticulture très spécialisée qui garantit du vin de haute qualité. Élevage de bovins (supérieur à la consommation locale et donc destinée au commerce avec les autres régions). Industrie en déclin. Industrie manufacturière petite et moyenne, souvent des structures familiales dérivant de l’artisanat. Mécanique, textile.

Culture

(à compléter)

Politique

(à compléter)

Tourisme

Le "Friuli Venezia Giulia" est une région assez méconnue, qui offre de nombreux attraits et contrastes: des montagnes carniques (Dolomites frioulanes, Préalpes et Alpes carniques) et juliennes ( Préalpes et Alpes juliennes), verdoyantes aux maisons ressemblant à des chalets autrichiens (avec de nombreuses cheminées), des collines du Frioul central vers Udine, du Collio viticole vers Gorizia, à la frontière slovène, des paysages escarpés et parfois arides dans la région de l'Isontino et du Carso triestin, des plaines à perte de vue dans tout le bas Frioul et des plages au sable fin protégées par la pinède. La villa Manin Les stations balnéaires adriatiques et celles de ski attirent les Italiens de la plaine du Pô, mais aussi les Allemands, les Autrichiens, les Suisses, quelques Français, Belges, Luxembourgeois, Néerlandais et plus récemment les Slovènes, Croates, Hongrois, Polonais et Russes, attirés par la proximité géographique pour certains et la gastronomie locale pour d'autres (vins, alcools, charcuteries, fromages), en plus de la qualité des équipements et des prix relativement bas. Les constructions n'y sont pas typiques, à part en montagne, mais les nombreux restaurants où l'on mange la "cueste" (le travers de porc grillé), la "lujagne"(saucisse grillée aux herbes), le "baccalà" ou d'autres poissons grillés, évidemment accompagnés de polenta, vous rappellent tout de suite que le Frioul-Vénétie Julienne est une région "à part", avec aussi des plats inspirés par l'Europe Centrale vers Trieste et Gorizia. Des villes comme Aquileia ou Palmanova offrent aux amateurs d'histoire romaine et aux curieux une grande satisfaction. Il faut aussi visiter les 4 chefs-lieux de province, chacun ayant sa personnalité : Trieste, Gorizia, Udine et Pordenone. Les autres lieux à parcourir sont Grado, Cividale del Friuli, Gemona del Friuli, San Daniele del Friuli, Venzone, Tolmezzo, Spilimbergo, Sesto al Reghena, San Vito al Tagliamento, Villa Manin à Codroipo. Dans le Haut-Frioul on y mange le "frico" avec des patates (fromage Montasio ou autre et patates frits à la poêle) et le jambon de San Daniele, après avoir visité des grottes (celles de Pradis..., commune de Clauzetto). C'est aussi le royaume du tourisme "vert", avec hébergement/restauration chez l'habitant : fermes-auberges ("agriturismo"), chambre d'hôtes et locations saisonnières meublées ( "B&B", "affittacamere", "case e appartamenti per vacanze", "albergo diffuso") .

Administration

==
Sujets connexes
Alpes carniques   Alpes juliennes   Bed and Breakfast   Chambre d'hôtes   Cividale del Friuli   Clauzetto   Codroipo   Frioul   Frioul-Vénétie julienne   Frioulan   Gemona del Friuli   Grado   Isonzo   Massif des Dolomites   Palmanova   Plaine du Pô   Province d'Udine   Province de Gorizia   Province de Pordenone   Province de Trieste   Préalpes carniques   Riccardo Illy   San Daniele del Friuli   San Vito al Tagliamento   Septentrional   Sesto al Reghena   Signalisation bilingue   Spilimbergo   Tolmezzo   Trieste   Udine   Venzone  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^