Culture latine

Infos
Dans le sens premier du terme, la culture latine est la culture des Latins, peuple fondateur de Rome. Par extension, la culture latine désigne la culture de la Rome antique et de l'Empire romain qui a diffusé dans la civilisation romaine sur toutes les provinces conquises. Aujourd'hui, les pays de culture latine regroupent les peuples dit latins, c'est-à-dire dont la langue et une partie de l'héritage culturel, voire ethnique est dérivé de la Rome antique. On peut y citer
Culture latine

Dans le sens premier du terme, la culture latine est la culture des Latins, peuple fondateur de Rome. Par extension, la culture latine désigne la culture de la Rome antique et de l'Empire romain qui a diffusé dans la civilisation romaine sur toutes les provinces conquises. Aujourd'hui, les pays de culture latine regroupent les peuples dit latins, c'est-à-dire dont la langue et une partie de l'héritage culturel, voire ethnique est dérivé de la Rome antique. On peut y citer majoritairement les peuples hispanophones, francophones, italophones, lusophones et les roumanophones.

La culture latine

Dans l'Antiquité, Rome était une importante puissance militaire. Au cours de plus de mille ans d'histoire, la cité et son empire développèrent une civilisation remarquable, gravant dans le marbre la référence des civilisations qui lui succédèrent en s'en réclamant.

Empire romain

Gouvernement romain

Rome connut principalement trois types de régimes, bien qu'officiellement il n'y en eut que deux :
- la Monarchie romaine, de -753 à -510 ;
- le Sénat et le Peuple romain, de -509 à 476, que l'on sépare usuellement en
- la République, de -509 à -27 ;
- l'Empire, de -27 à 476. Note : L'Empire romain survécut en Orient à la chute de Rome ; nous le connaissons sous le nom Empire byzantin. Il y dura jusqu'à la chute de Constantinople en 1453. Toutefois, leur religion, leur langue, et leur culture étaient essentiellement grecques plutôt que romaines, c'est pourquoi il n'y sera pas fait référence dans cet article.

Culture romaine

- Architecture romaine et Technologie de la Rome antique
- Littérature latine
- Noms romains
- Art de la Rome antique
- Urbanisme romain

Droit romain

Religion romaine

-Rites funéraires de la Rome antique

Vie romaine

Liste des pays/états de culture latine

Voici une liste non-exhaustive des pays de culture latine, on peut distinguer la "première génération" : Rome antique (aujourd'hui disparue), la "deuxième génération" (citons ici particulièrement les pays dont la culture romane resta prédominante, car l'Empire romain s'étendit sur une superficie beaucoup plus grande que ces pays) : l'Italie, l'Espagne, le Portugal et la Roumanie, issues de la colonisation de Rome, et les pays de la troisième génération, latinisés par ceux de la "deuxième génération", situés principalement en Amérique. Par ailleurs on peut citer des pays que l'on ne peut pas réellement qualifier de "latins", n'ayant pas une culture n'est majoritairement latine: Il s'agit d'une part le pays ayant été colonisés par une puissance latine mais dont l'influence reste superficielle, limitée à la langue officielle. Souvent dans ces pays des langues non-romanes peuvent dominer oralement et possèdent une très forte influence culturelle non-latine (culture africaine, amérindienne ou asiatique) (Il s'agit essentiellement de pays d'Afrique francophone par exemple, des Philippines, mais aussi d'Haïti ou de la Bolivie). Et enfin la catégorie des pays majoritairement non-latins comportant une importante partie de langue romane tels la Suisse, la Belgique, le Canada.

Pays de deuxième génération

-Andorre
-Espagne
-Italie
-Portugal
-Roumanie
-Moldavie
-Belgique
-Vatican (seul état dont une des langues officielles est le latin)

Pays de troisième génération

-Argentine
-Paraguay
-Brésil
-Colombie
-Mexique
-Uruguay
-Québec (Canada)
-Chili
-Pérou
-Costa Rica
-Cuba
-République dominicaine
-Equateur
-Bolivie
-Venezuela

Pays de langue officielle latine mais difficilement qualifiables de "latins"

-Haïti
-Sénégal
-Philippines
-Côte d'Ivoire
-Congo
-Mozambique
-Angola
-Mali
-Togo
-Niger
-etc. Il est intéressant de noter que certains d'entre eux font tout de même partie de l'Union latine.

Pays majoritairement non-latins mais possédant d'importantes régions de langue romane

-Suisse (français, italien, romanche)
-Canada (français)
-États-Unis (espagnol, français)
-Algérie (français)
-Maroc (français, espagnol)
-Tunisie (français)
-Libye (italien)
-Égypte (français)
-France

Culture gréco-romaine

L'origine de la culture latine réside dans la civilisation gréco-romaine. La culture développée suite à l'existence de la grande Grèce et développée sous la domination romaine fut répandue et développée sous l'Empire romain (principalement l'Empire romain d'Occident, l'Empire romain d'Orient ayant tôt fait de revenir à une pratique linguistique du grec). Ces derniers avaient des habitudes alimentaires, vestimentaires, sociales, linguistiques, architecturales, etc. qu'ils ont transmis aux peuples occupant les territoires faisant partie de l'empire.

Écriture et numération

La diffusion de l'alphabet latin et le maintien de l'alphabet grec font partie de l'héritage gréco-romain. L'alphabet latin avec quelques évolutions mineures s'est imposé dans la plupart des pays de culture occidentale. De surcroît, les Romains dans les derniers siècles de l'Empire ont adopté une nouvelle forme du support écrit, le codex qu'ils nous ont légué sous la forme du livre relié. Supplantés par les chiffres dits arabes mieux adaptés à la numération décimale, les chiffres romains sont encore compris par la plupart des occidentaux (en général pour les valeurs peu élevées, au-delà de XXXVIII soit 38, on ne sait généralement plus) car ils servent en autres choses à numéroter les têtes couronnées.

Langues latines

Outre le latin moderne, les langues et dialectes latins proprement dites romanes ou néo-latines sont les langues dérivant du latin. On y retrouve par exemple entre autres :
-L'italien
-Le français (comprenant ici toutes les langues d'oïl)
-Le castillan
-Le portugais
-Le roumain (aussi istro-roumain et aroumain)
-Le corse
-Le catalan
-Le galicien
-Le romanche
-Le sarde (plusieurs dialectes; campidanien, logoudorien, nuorais, etc...)
-Le sicilien (incluant le salentin et salabrais)
-Le napolitain
-L'occitan (et les variantes)
-Le francoprovençal
-Le gênois
-Le ladin
-Le frioulan
-L'aragonais
-L'istriote
-Le ligure
-Le toscan
-L'asturien
-Le mirandais Les langues latines d'aujourd'hui sont généralement issues d'une autre langue latine du passé ayant évoluée, ou alors dont la population l'utilisant aura été assimilée par d'autres dialectes plus influents, d’autres auront disparus, parmi ceux-ci :
-Le roman (ancêtre du français et des langues d'oïl)
-L'étrusque (N.B. seule la fin de la période étrusque correspondrait vraiment au profil roman)
-Le dalmate (végliote et ragusain)

Langues à forte influence du latin et/ou des langues romanes

D'autres langues, d'origines surtout germaniques, possèdent une grande variété de mots d'origine latine et/ou d'une langue romane bien que la syntaxe diverge très souvent d'une syntaxe latine. Néanmoins, notons que l'alphabet des langues germaniques est latin.
-L'anglais (vocabulaire d'origine à 28, 24% latine, 28, 3% française)
-Le néerlandais
-L'allemand
-Le ladino (Syntaxe hébraïque, majorité des mots d'origine espagnole (castillan))
-Le filipino (D'origine et de structure tagalog, beaucoup de mots espagnols (castillan) y ont été empruntés.)
Les créoles
Beaucoup de langues créoles, particulièrement découlant du français, sont présentes dans le monde dans les anciennes colonies où la population est soit indigène soit d'origine déportée par des autorités d'origine latine (espagnole, française, belge, portugaise). C'est un phénomène présent chez la majorité les populations colonisées ayant été légué a une nomination de citoyen de second rang par l'autorité de la métropole, que celle-ci soit latine ou non. Pour les créoles romans citons entres-autres:
-Le créole Haïtien
-Le créole malgache
-Les créoles africains (congolais, sénégalais, etc.)
-Le créole vietnamien

Amusement public

L'amusement public fût une chose originairement grecque, mais son déploiement depuis l'Empire romain et l'enrichissement que ce dernier lui apporta établi des normes et généra les bases mêmes de ce que devint le théâtre, la musique, la danse, le chant, le spectacle, la sculpture et les le monde des artistes. Même le star-system d'aujourd'hui se basant sur les fondements de l'art romain.

Musique

Il n'existe pas à proprement parler une seule musique spécifique aux pays de culture latine, (contrairement aux idées reçues que les médias modernes appellent musique latine est un concept marketing qui ne correspond généralement qu'aux musiques afro-latino-américaines). En fait, il existe une multitude de musiques populaires dans chacun des pays de culture latine.
Basse culture
Le flamenco en Espagne, la salsa à Cuba ou le tango et les Milonga en Argentine sont généralement des références, également la musique plus folklorique italienne. La musique contemporaine française (Boulez, Xénakis, Henry, etc.) bien que celles-ci ne soient pas spécifiquement latines peut s'y voir nombre d'influences. Dans certains cas cependant, les caractéristiques sont suffisantes pour correspondre au modèle musical dit latin. Ces dernières ont un rythme prononcé au niveau des instruments à cordes et souvent l'appui des cuivres (surtout la trompette). Très souvent la guitare et le violon seront mis de l'avant afin de rythmer la musique. Notons l'utilisation d'instruments tels que les castagnettes et l'accordéon, fortement utilisés et associés au style. Notons surtout la marge entre l'Europe et l'Amérique, l'Europe ayant à ce niveau des similitudes avec la musique grecque et gitane (rroms).
Haute culture
Et en ce qui concerne la musique de haute culture, on doit évidemment citer les opéras et la musique classique italienne et française. L'instrumentation change également, entres-autres les claviers (piano, orgue, clavecin, harmonium). Ici l'influence musicalle se fait beaucoup sentir au niveau de l'héritage catholique, des chants cléricaux, des représentations en théatre et parfois a l'église. Il faut également noter l'influence des époques telles l'ancien régime, ou les bals et la musique classique s'y rattachant, tels la valse étaient plus courrants.

Danse

Il existe des danses latines, très différentes selon les pays et les influences (influences africaines et amérindiennes en Amérique latine, influences nord-africaines et gitanes en Europe latine).

Théâtre et cinéma

Dans le monde latin, le théâtre eût une place importante depuis l'antiquité. Les romains construisirent nombre de théâtres (desquels vint une révolution de l'architecture) et de cirques suivant les traces des grecs. Les peuples latins élaborèrent l'art du théâtre à un niveau très hiérarchisé et codifié, ce qui donna naissance à différents courants qui leur sont propres. Nous pouvons citer :
-Le burlesque
-Le classique
-Le romantique
-La tragédie (aussi tragicomédie et tragédie lyrique)
-La comédie Il convient de mettre l'accent sur le fait que les peuples latins ont leurs genre propres; ainsi, à l'époque classique, le théâtre des peuples germaniques tels les anglais était considéré notamment comme trop «violent» pour correspondre au modèle de théâtres latins. Par exemple les pièces de William Shakespeare tels Roméo et Juliette ou Hamlet comprennent des scènes de combat à l'épée et des assassinats qui ne conviennent pas au théatre latin. Pour ainsi dire à la même époque même Molière s'est fait critiquer un manque de goût. Au niveau de la basse culture il faut spécifier deux choses :
-Les troupes ambulantes (souvent des saltimbanque), d'origine surtout italienne, desquels vinrent les Commedia dell'arte et autres…
-Les amusements donnés par les roms et les populations nomades, desquelles l'art et les prestations se sont fortement latinisés dans les territoires de culture romane et ensuites propagés à la grandeur ces territoires.
Cinéma
La culture latine dans le cinéma peut se voir sous deux aspects :
- la source d’inspiration antique
- la spécificité des productions des pays de culture latine Comme source d’inspiration, l’époque et l’histoire romaine ont donné naissance au péplum, genre cinématographique à part entière qui apparaît dès le cinéma muet (un Spartacus dans les années 1910, Cabiria en 1914, Ben-Hur en 1925) et ressurgit périodiquement. On notera que les scénarios donnent une vision du monde romain qui n’est pas sans rapport avec la mentalité (voire l’idéologie) de leurs producteurs : la période fasciste italienne donna le beau rôle aux Romains (Scipion l’Africain), tandis qu'ils furent fréquemment présentés dans le cinéma américain comme des oppresseurs brutaux, persécuteurs de chrétiens ou de juifs, et dépravés décadents. Les derniers péplums offrent une vision qui se veut sans parti pris et s’attache à un quotidien romain plus réaliste (Gladiator, série Rome). Au niveau du cinéma latin il faut se rappeler que les arts latins ont été «popularisés» avant la venue du cinéma. Il en découle donc les comédies italiennes et françaises, ou les dissertations sociologiques des années 60-70 (à souligner qu'un courant semblable était présent à cette époque dans le monde anglo-saxon, néanmoins le style de scénario diverge complètement). Il convient de ne pas confondre cinéma étasunien traitant des peuples latins avec le cinéma latin. L'Amérique latine mettra beaucoup plus l'accent sur un cinéma à petit budget racontant des drames socioculturels ou dénonciateurs attaquant les puissances occidentales. Il convient de souligner l'ardeur nationaliste et souvent socialiste du cinéma latin d'Amérique (Québec inclusivement).

Gastronomie et alimentation latine

Encore une fois on se doit de distinguer l'Europe et l'Amérique: En Europe la culture latine rime avec Méditerranée. Cela se retrouve dans les cuisines où l'on retrouve les trois ingrédients de base du bassin méditerranéen : huile d'olive, vin (surtout rouge) et blé (d'où pâtes, pain, pizza) La présence des produits frais (souvent de la mer) et des légumes méditerranéens (courgettes, poivrons, tomates) et des aromates (safran, thym, basilic, etc.) La culture du vin ou de l'huile d'olive sont des points importants de l'identité alimentaire des pays latins d'Europe. La France et l'Italie sont connues pour être les premiers producteurs et consommateurs de vin au monde. L'Italie et l'Espagne se partagent le marché des huiles d'olives, en tant que producteurs et consommateurs. Ceci dit, il existe dans chacun de ces pays des influences gastronomiques autres que méditerranéennes, en particulier dans le nord de la France. La gastronomie contemporaine d'Europe latine s'est enrichie d'autres influences et parfums mais est reconnue pour son raffinement. Par ailleurs, les traditions gastronomiques de l'Amérique latine ne possèdent pas réellement de points communs. Dans le « Cône Sud » (Argentine, Chili, Uruguay et sud Brésil, où la population est majoritairement originaire d'Europe latine on retrouve une certaine influence méditerranéennes, d'autant que le climat est propice à la culture de la vigne, du blé ou de l'olive. Ailleurs, les habitudes alimentaires sont plus issues de la période précolombienne et de l'influence du climat tropical que de l'influence des cultures espagnoles ou portugaises. Par exemple, la cuisine mexicaine n'a pas grand chose de latine mais est d'inspiration aztèque.

Vestimentaire

Les peuples latins étant majoritairement situés dans des territoires où le climat est doux ou chaud, le style vestimentaire latin « traditionnel » a évolué vers des vêtements souvent légers. Le côtoiement des cultures arabes et latines (ex : occupation arabe de l'Espagne et de la Sicile) donna naissance a une panoplie de styles vestimentaires bordés de dentelles ou d'ornements de tissus. Dans le monde globalisé d'aujourd'hui, ceci n'est plus vraiment valable. Cependant, les habitudes vestimentaires contemporaines des pays latins sont souvent associées à la notion de "chic" et de bon goût (haute couture), cela est surtout vrai en Italie et en France (en particulier à Paris et Milan).

Architecture latine

L'architecture latine traditionnelle (en Europe) fut principalement influencée par le monde méditerranéen. On y retrouve souvent des villes très denses, organisées avec des îlots fermés et des systèmes de cours. L'espace public y tient un rôle bien plus important que dans les pays d'Europe du Nord. L'influence de l'antiquité se retrouve dans le mouvement classique, mais aussi dans l'architecture issue de la Renaissance italienne. La ville de Rome L'image première, diffusée à grande échelle, de l'architecture méditerranéenne fut celle de la Grèce antique, qui influença jusqu'en Inde et en Égypte certaines réalisations. Suite à l'étalement de la culture des peuples grecs sur la «grande Grèce» (péninsule italienne) leurs techniques architecturales ont d'abord été reprises, puis améliorées, pour êtres enfin diffusées dans tout l'Empire romain. L'architecture étant le déterminant visuel majeur de la culture elle fut mise en place dans toutes les provinces de l'empire. En Gaule, en Ibérie et dans tout l'empire il y eut réaménagement et constructions de villes romaines à grande échelle. Par ce moyen l'empire devait s'imposer comme seule dominante du pouvoir public, instaurant leurs administration des services publics qui étaient à l'époque majoritairement des services d'infrastructures (aqueducs, égouts, routes). Notons qu'à cet égard l'administration publique centralisée est également un héritage très latin. Les toitures traditionnelles sont souvent marquées par la présence d'une faible pente et par l'utilisation de la tuile canal (issue de la tuile romaine - imbrex et tegula). À la suite de la colonisation ibérique de l'Amérique centrale et du sud, un certain nombre de ces caractéristiques ont été exportées. Les aménagements d’égouts, d'aqueducs et d'aménagement des cours d'eau mineurs au sein d'une ville ou d'un quartier sont d'un héritage direct des Romains. Entres-autres l'aménagement de bains publics et l'exploitation des sources thermales dans tout le monde européen et maghrébin a de fortes influences latines. L'aménagement des espaces publiques latins est également à souligner. Depuis la place centrale au stade, en passant par les nombreux types de théâtres. La forme ronde (et parabolique) permet en effet la diffusion du son, et donc de le transporter sur une plus grande surface. Le théâtre latin atteignit ainsi une plus grande proportion de la population. Les assemblées publiques d'ordres politiques ou judiciaire étaient également plus accessibles. Les routes romaines et les ponts arqués, disposés à l'origine pour le transport des troupes romaines, sont parfois encore en usage aujourd'hui. Leur conception exceptionnelle, très stratifiée, leur donnait une durée de vie difficilement calculable. Ces routes contribuèrent entre autres au développement de l'économie et de l'hégémonie de Rome sur l'Europe.

Administration publique

Au niveau de l'administration publique, l'influence latine se voit partout en occident. Depuis les systèmes de services publics centralisés et gérés par le gouvernement même à la présence dans plusieurs pays occidentaux d'un sénat. L'Empire romain étant le premier grand empire de l'antiquité à implanter un système de gestion durable sur un vaste territoire l'influence de sa structure est restée et se voit partout.

Monarchie

Le système monarchique du moyen âge européen (dont il reste bien des traces aujourd'hui) tire ses racines du monde latin et de sa gérance. Le roi était ainsi reconnu comme l'élu de dieu et le pape son représentant. La soumission des serfs à l'empire étant devenue la soumission des vassaux au roi et à son seigneur. Bien que ce système politique n'existe plus, beaucoup de pays européens ont toujours des rois comme chef suprêmes de l'état, à titre plus souvent représentatif qu'exécutif.

Parlementarisme et sénat

Le sénat romain, le parlementarisme et les préfets furent une structure antique de l'Empire romain. Les préfets étant les maîtres administratifs délégués pour une région, le parlement et le sénat romain étant des structures politiques, parfois influencés par les grecques, qui permirent à l'empire de promulguer le pouvoir suprême à l'empereur tout en laissant un conseil exécutif s'exprimer sur les décisions et les projets apportés.

Église politique

La religion chrétienne catholique étant la religion de l’État sous l'Empire romain, elle l'est restée très longtemps en Europe occidentale. Lorsque la foi protestante se découvre alors, des structures se détachent de l'influence de Rome mais se constituent dans un système semblable (l'archevêché de Canterbury par exemple).

Religion

Bien qu'elle n'en soit pas le berceau, la culture latine a permis la diffusion de la religion chrétienne, et lui a donné des impulsions politiques décisives au après JC. avec les empereurs Constantin I et Théodose Ier. Avec le Grand schisme d'Orient entre les confessions catholiques et orthodoxes, puis par la suite à Réforme protestante, autre séparation, la culture latine est donc souvent associée à la confession catholique, bien que la pratique se soit beaucoup perdue ; néanmoins les pays de culture latine sont très majoritairement de tradition catholique. D'aucuns affirment que l'Europe de l'Est est majoritairement héritière de culture grecque, voire byzantine, et l'Europe du nord de culture germanique pour ces raisons. Ce qui se nuance évidemment, par exemple en Allemagne, l'œuvre de Goethe montrant qu'il a synthétisé la culture latine dans l'histoire moderne aussi bien que le fit la France des Lumières, par suite à la Renaissance. La Moldavie et la Roumanie sont quand à elles orthodoxes, leurs religions découlant de l'empire byzantin. Aujourd'hui encore, Rome continue à être à la fois le centre historique de la latinité et le centre de l'Église catholique (caput mundi), monde universel qu'elle a prétendu diriger au travers de l'Occident chrétien. La pape porte encore le titre romain antique de pontifex maximus, souverain pontife. ==
Sujets connexes
Accordéon   Algérie   Allemagne   Allemand   Alphabet   Alphabet grec   Alphabet latin   Amérique latine   Andorre   Anglais   Angola   Antiquité   Aragonais   Architecture Renaissance   Architecture romaine   Argentine   Aroumain   Asturien   Belgique   Ben-Hur (film, 1925)   Bolivie   Brésil   Burlesque   Cabiria   Canada   Castagnettes   Catalan   Chili   Cinéma   Civilisation carthaginoise   Civilisation gréco-romaine   Classique   Clavecin   Clavier (musique)   Codex   Colombie   Commedia dell'arte   Comédie   Congo   Constantin Ier (empereur romain)   Constantinople   Corse   Costa Rica   Cuba   Cuivre (musique)   Culture   Cône Sud   Côte d'Ivoire   Dalmate   Empire byzantin   Empire romain   Empire romain d'Occident   Espagne   Espagnol   Europe latine   Filipino   Flamenco   France   Francoprovençal   Français   Frioulan   Galicien   Gladiator   Grand schisme d'Orient   Grèce antique   Guitare   Hamlet   Harmonium   Haïti   Hébreux   Istriote   Istro-roumain   Italie   Italien   Johann Wolfgang von Goethe   Ladin   Ladino   Langue d'oïl   Langue germanique   Langues romanes   Langues romanes orientales   Latin   Latins   Libye   Ligure   Liste des empereurs romains   Littérature latine   Machisme latin   Mali   Maroc   Mexique   Milonga   Mirandais   Moldavie   Molière   Monarchie romaine   Mozambique   Musique latine   Napolitain   Niger   Noms romains   Numération romaine   Nuoro   Néerlandais   Occident chrétien   Occitan   Opéra (musique)   Orgue   Paraguay   Philippines   Piano   Pontifex maximus   Portugais   Portugal   Péplum   Pérou   Québec   Rite funéraire   Roman (langue)   Romanche   Rome   Rome (série télévisée)   Rome antique   Roméo et Juliette   Roumain   Roumanie   Rroms   Réforme protestante   République dominicaine   République romaine   Salentin   Salsa   Saltimbanque   Sarde   Sicilien   Suisse   Syntaxe   Sénégal   Tagalog   Technologie de la Rome antique   Tegula   Théodose Ier   Théâtre   Théâtre romain   Théâtre romantique   Togo   Toscan   Tragicomédie   Tragédie   Tragédie lyrique   Trompette   Tunisie   Union latine   Uruguay   Vatican   Venezuela   Violon   Voie romaine   William Shakespeare  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^