Diomède (Argos)

Infos
Diomède, copie romaine d'un original grec attribué à Crésilas (v. 440-430 av. J.-C.), Glyptothèque de Munich (Inv. 304) Dans la mythologie grecque, Diomède (en grec ancien / Diomếdes), fils de Tydée et de Déipyle, est roi d'Argos. Il est l'un des héros grecs de la guerre de Troie.
Diomède (Argos)

Diomède, copie romaine d'un original grec attribué à Crésilas (v. 440-430 av. J.-C.), Glyptothèque de Munich (Inv. 304) Dans la mythologie grecque, Diomède (en grec ancien / Diomếdes), fils de Tydée et de Déipyle, est roi d'Argos. Il est l'un des héros grecs de la guerre de Troie.

Mythe

Les Épigones

Diomède est le fils de Tydée, roi d'Argolide (II, 559-568)., et de Déipyle, fille du roi Adraste. Alors qu'il est encore enfant, son père prend part à l'expédition des Sept contre Thèbes, dans laquelle il trouve la mort. Devenu adulte, Diomède rejoint les fils des autres participants pour venger son père : c'est l'expédition des Épigones, littéralement « les descendants » (III, 7, 2-3) ; (LXXI) ; (II, 20, 5).. Là où leurs pères ont échoué, ils réussissent à prendre ThèbesIliade (IV, 404-410).. Diomède succèse ensuite à Adraste au trône d'Argos.

La guerre de Troie

Il part ensuite avec les autres chefs grecs à Troie, emmenant avec lui 24 vaisseaux. C'est l'un des plus grands guerriers grecs, et également le plus jeune. On compte seize morts de sa main dans l'Iliade, ce qui le place en deuxième position derrière Achille, avec lequel, curieusement, il n'a jamais d'échange : il ne lui parle jamais ni au combat ni aux conseils, et lors des jeux funéraires en l'honneur de Patrocle, c'est son écuyer qui reçoit pour lui son prix des mains d'Achille. Seul entre tous, il est constamment protégé d'Athéna. Toujours victorieux, il pousse l'audace jusqu'à s'attaquer aux dieux : il blesse Arès et Aphrodite, et Apollon, poursuivi, doit lui rappeler que les hommes et les dieux sont deux races différentes. Dans l'épopée, c'est le guerrier absolu. Dans le chant V, on le compare, lors de son aristie, aux forces naturelles : « Il va, furieux, par la plaine, pareil au fleuve débordé, grossi des pluies d'orage, dont les eaux ont tôt fait de renverser toute levée de terre. Les levées formant digue ne l'arrêtent pas plus que les clôtures des vergers florissants, quand il arrive tout à coup, aux jours où la pluie de Zeus s'abat lourdement sur la terre. (...) Ainsi sont bousculés, sous le choc du fils de Tydée, les bataillons compacts des Troyens, et, pour nombreux qu'ils soient, devant lui ils ne tiennent pasIliade (V, 87-94). Extrait de la traduction de Paul Mazon.. » Lors des jeux funéraires de Patrocle, il concourt contre Ajax le grand pour l'hoplomachie, et aurait certainement gagné si Achille n'avait arrêté le combat par peur pour Ajax. Diomède reçoit alors un poignard de Thrace et la moitié des armes de Sarpédon, tué par Patrocle.

Le retour

Pour se venger de la blessure qu'il lui a infligée, Aphrodite pousse sa femme à lui être infidèle pendant qu'il combat devant TroieL'histoire est narrée de manière vague par le poète Lycophron et beaucoup plus détaillée par une scholie de l'Iliade. ΣbT Il. (V, 412) ; Lycophron (562-632).. Rentré chez lui, Diomède est attaqué par Cométès, fils de l'Épigone Sthénélos, amant en titre de sa femme, auquel Diomède avait confié le soin de veiller sur ses intérêts pendant son absence ; le héros doit se réfugier auprès d'un autel d'Héra pour sauver sa vie. Diomède quitte alors la Grèce pour fonder Argyrippa en Grande Grèce (actuelle Arpi). Là, il est tué à la chasse par le roi Daunos (ou l'un de ses fils). Athéna lui confère alors l'immortalité et transforme ses compagnons en hérons — Diomède donne ainsi son nom à l'espèce Calonectris diomedea, ou puffin cendré. Dans l'Énéide, Virgile rapporte comment Énée a rencontré Diomède bien des années après la fin de la guerre de Troie.

Culte

Diomède fait l'objet d'un culte héroïque, en particulier dans la région de l'Adriatique. Il est par exemple honoré à CorcyreHéraclide du Pont, De rebus publicis (XXVII) = FHG II, 220., Brindisi, chez les Peucètes en IllyriePseudo-Aristote, De mirabilibus auscultationibus (110)., à Bénévent (VIII, 9). ou encore à ArpiScholie de l’Énéide (XI, 246).. Les îles Tremiti, dans les Pouilles, étaient autrefois appelées « îles de Diomède »Beaumont, p. 172.. De nos jours, il existe des îles Diomède dans le détroit de Béring.

Représentations artistiques

Image:Athéna et Diomède.jpg|Sculpture d'Athéna conseillant Diomède juste avant la bataille.Sculpté by Albert Wolff (Schlossbrücke, Berlin). Image:AmbrosianIliadPict34CaptureDolon.jpg|Image 34 de l'Iliade ambrosienne. Capture de Dolon par Ulysse et Diomède. Image:Diomedes Glaucus MAR Gela.jpg|Diomède (à gauche) échangeant ses armes avec Glaucus, l'un des chefs de l'armée lycienne. Péliké attique à figures rouges, vers 420 av. J.-C. (Musée archéologique de Géla). Image:Diomedes Odysseus Palladion Louvre K36.jpg|Ulysse et Diomède dérobent le Palladium de Troie. Œnoché à figures rouges apulien, vers 360-350 av. J.-C. (Musée du Louvre). Image:Diomedesnew4.jpg|Diomède attaquant Aeneas, protégé par Athena, à gauche. Image:Diomedesnew2.jpg|Diomède et Athena attaquant Arès Image:PalladiumDiomedes.jpg|Diomède s'approchant d'un autel en portant le Palladium. Image:Diomedes Louvre Ma890.jpg|Diomède emportant le Palladion (aujourd'hui disparu). Marbre, copie romaine du IIe-IIIe siècle ap. J.-C. d'après un original du Ve siècle av. J.-C. attribué à Nausyclès ou Crésilas (Musée du Louvre).

Notes

Bibliographie


- R. L. Beaumont, « Greek Influence in the Adriatic Sea before the Fourth Century B.C. », dans The Journal of Hellenic Studies, vol. 56, 2 partie (1936), p. 159-204.
- .
- . Diomède Diomede Diomede Diomede Diomede bg:Диомед bs:Diomed cs:Diomédes de:Diomedes en:Diomedes es:Diomedes fi:Diomedes gl:Diomedes is:Díómedes it:Diomede (Tideo) ja:ディオメデス ko:트로이의 디오메데스 la:Diomedes lt:Diomedas nl:Diomedes pl:Diomedes pt:Diomedes ru:Диомед Тидид sv:Diomedes
Sujets connexes
Achille   Adraste (Argos)   Ajax fils de Télamon   Aphrodite   Apollon   Argos (ville)   Aristie   Aristote   Arès   Athéna   Brindisi   Bénévent   Corcyre   Crésilas   Culte héroïque grec   Détroit de Béring   Glyptothèque de Munich   Grec ancien   Grèce   Guerre de Troie   Guerre des sept chefs   Hoplomachie   Héraclide du Pont   Héron   Illyrie   Isole Tremiti   L'Iliade   L'Énéide   Lycophron   Mer Adriatique   Mythologie grecque   Patrocle   Pouilles   Puffin cendré   Sarpédon   Scholie   Thrace   Thèbes (Grèce)   Troie   Tydée   Virgile  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^