Charles d'Orléans (1394-1465)

Infos
Charles d'Orléans reçoit l'hommage d'un vassal Charles d'Orléans (24 novembre 1394, Paris- 5 janvier 1465, à Amboise), duc d'Orléans est surtout connu par son œuvre poétique réalisée lors de sa longue captivité anglaise. Il est le fils de Louis Ier, duc d'Orléans, frère du roi de France Charles VI, et de Valentine Visconti fille du duc de Milan. Il est né à l'hôtel de Saint-Pol, à Paris.
Charles d'Orléans (1394-1465)

Charles d'Orléans reçoit l'hommage d'un vassal Charles d'Orléans (24 novembre 1394, Paris- 5 janvier 1465, à Amboise), duc d'Orléans est surtout connu par son œuvre poétique réalisée lors de sa longue captivité anglaise. Il est le fils de Louis Ier, duc d'Orléans, frère du roi de France Charles VI, et de Valentine Visconti fille du duc de Milan. Il est né à l'hôtel de Saint-Pol, à Paris.

Présentation

Illustration d'un recueil de poèmes du duc d'Orléans commémorant son emprisonnement dans la Tour de Londres Son enfance est marquée par les rivalités qui opposent son père à Jean sans Peur, duc de Bourgogne, rivalités à l'origine de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Son père est tué sur l'ordre du duc de Bourgogne le 23 novembre 1407. En sa qualité d'aîné, il recueille la plus grande part de l'héritage dont le duché d'Orléans, les comtés de Valois et de Blois, et les seigneuries de Coucy et de Chauny. , il a épousé en 1406 sa cousine germaine Isabelle de Valois (17 ans), fille de Charles VI, et veuve de Richard II d'Angleterre. Celle-ci meurt à vingt et un ans en donnant le jour à une fille. Charles se remarie en 1410 avec Bonne d'Armagnac, fille du comte Bernard VII d'Armagnac, grand féodal du Sud-Ouest, transférant le conflit familial à la maison d'Armagnac. À la mort de sa mère, le 4 décembre 1408, il hérite du comté d'Asti et quelques terres lombardes. En 1415, survient la reprise de la guerre, Charles d'Orléans fait partie de l'armée française poursuivant Henri V retraitant dans le nord de la France. À la débâcle d'Azincourt, le 25 octobre 1415, Charles d'Orléans est fait prisonnier et emmené en Angleterre. Sa libération est conditionnée au paiement d'une rançon. Il reste 25 ans en Angleterre, années pendant lesquelles il développe son œuvre. En effet, il ne se trouve personne pour payer sa rançon. Sa seconde épouse est décédée fin 1415, son beau-père, le comte Bernard VII d'Armagnac a été massacré par les partisans de Jean Sans Peur en 1418 et, en 1420, a disparu son frère cadet, Philippe, comte de Vertus. Son duché d'Orléans est laissé sans défense et les Anglais assiègent Orléans sans même songer à demander au duc, leur prisonnier, de leur ouvrir les portes ; siège auquel mit fin Jeanne d'Arc. Il est enfin libéré le 5 novembre 1440, contre une rançon de 220 000 écus, représentant partiellement la dot de sa nouvelle épouse, car le 26 novembre 1440, à 46 ans, il épouse Marie de Clèves, âgée de quatorze ans, la nièce du duc de Bourgogne, Philippe le Bon, et la petite-fille du meurtrier de son père Jean sans Peur. En 1447, il récupère son comté d'Asti et rentre en France l'année suivante pour finir sa vie retiré à Blois. En 1457, le 19 décembre, alors qu'il a 63 ans, son épouse accouche d'une fille, Marie d'Orléans, et, le 27 juin 1462, alors qu'il a 68 ans, Marie de Clèves accouche cette fois d'un fils, Louis, le futur roi Louis XII. En 1464, elle est de nouveau enceinte, pour la troisième fois, et donne naissance à une fille, Anne d'Orléans, quelques mois avant la mort de son mari. Charles d'Orléans meurt à Amboise le 5 janvier 1465, sur le chemin du retour, alors qu'il venait d'assister à Poitiers à une assemblée des princes du Sang et des grands féodaux. Il est inhumé en l'église du Saint-Sauveur à Blois. le printemps : Le temps a laissé son manteau : De vent, de froidure et de pluie : Et s'est vêtu de broderie, : De soleil luisant, clair et beau. : Il n'y a bête ni oiseau : Qu'en son langage ne chante ou crie: : Le temps a laissé son manteau : De vent, de froidure et de pluie. : Rivière, fontaine et ruisseau : Portent, en livrée jolie, : Gouttes d'argent, d'orfèvrerie, : Chacun s'habille de nouveau. charles d'orleans (1394-1465) ( pere de louis XII)

Œuvre

Charles d'Orléans est l'auteur d'une œuvre considérable : 131 chansons, 102 ballades, sept complaintes et pas moins de 400 rondeaux.
-le Livre contre tout péché
-La Retenue d'Amours
-le Songe en complainte
-la Départie d'Amour :Clément Marot sera un fervent admirateur de cette œuvre.

Bibliographie

-Karine Trotel Costedoat, « Charles d'Orléans, le poète prisonnier », dans Histoire Médiévale, n° 30, juin 2002, p. 12-16
-P. Champion, La Vie de Charles d'Orléans, Champion, 1910
-Thierry Martin,
Poésie homosexuelle en jobelin, de Charles d'Orléans à Rabelais'', Anthologie bilingue. Montpellier: , 2007. ==
Sujets connexes
Amboise   Asti   Ballade   Bataille d'Azincourt   Bernard VII d'Armagnac   Blois   Bonne d'Armagnac   Chanson   Charles VI de France   Clément Marot   Complainte   Comté de Valois   Dot   Duc d'Orléans   Guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons   Henri V d'Angleterre   Hommage   Isabelle de France (1389-1409)   Jean Ier de Bourgogne   Jeanne d'Arc   Louis Ier d'Orléans   Louis XII de France   Marie de Clèves (1426-1487)   Milan   Paris   Richard II d'Angleterre   Rondeau   Thierry Martin   Tour de Londres   Valentine Visconti (1368-1408)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^