Granite

Infos
Merced, parc national du Yosemite Granite poli de type Giallo Lame mince de granite au microscope en lumière polarisée analysée Le granite est une roche magmatique plutonique à structure grenue, c'est-à-dire entièrement cristallisée, formée par le refroidissement lent, en profondeur d'un magma issue de la fusion partielle de la croûte continentale. Il est formé de minéraux en grains (cristaux) tous visibles à l'œil nu, principalement du quartz, des micas (bio
Granite

Merced, parc national du Yosemite Granite poli de type Giallo Lame mince de granite au microscope en lumière polarisée analysée Le granite est une roche magmatique plutonique à structure grenue, c'est-à-dire entièrement cristallisée, formée par le refroidissement lent, en profondeur d'un magma issue de la fusion partielle de la croûte continentale. Il est formé de minéraux en grains (cristaux) tous visibles à l'œil nu, principalement du quartz, des micas (biotite ou muscovite), des feldspaths potassiques (orthoses) et des plagioclases. Il peut contenir également de la hornblende, de la magnétite, du grenat, du zircon et de l'apatite. Cette apparence lui vaut son nom dérivé du latin granum, grain. Presque tous les pays du monde exploitent une ou des carrières de granite. (Canada-Quebec, États-Unis, Norvège, Brésil, Inde, Chine, ...) En tout, on dénombre jusqu'a ce jour plus de 500 couleurs de granites différentes. C'est une roche acide composée principalement de quartz, de feldspaths potassiques, de plagioclases sodiques et de micas. Les roches volcaniques correspondantes sont les rhyolites. La composition chimique moyenne du granite est : SiO2 : 72.5 %, Al2O3 : 14 %, (Na2O, K2O) : 9.5 %, oxydes (Fe, Mn, Mg, Ca) : 2 %. Le granite est une roche dense (densité moyenne : 2, 7François Michel, Roches et paysages, reflets de l’histoire de la Terre, Paris, Belin, Orléans, brgm éditions, 2005, ISBN 2701140811, p.60). Le granite et ses roches associées forme l'essentiel de la croûte continentale de la planèteFrançois Michel, Roches et paysages, reflets de l’histoire de la Terre, Paris, Belin, Orléans, brgm éditions, 2005, ISBN 2701140811, p.13 et 64. Les plus gros monolithes granitiques du monde se trouvent dans le parc du Yosemite, en Californie.

Différence entre granite et granit

Roche granitique Il ne faut pas confondre le granite avec le granit. Ce dernier terme (utilisé par les marbriers) ne définit pas une roche spécifique : le granit est un type de roche non poreuse (ie. l'eau n'y pénètre pas), imperméable (ie. l' eau ne la traverse pas) et cohérente (elle ne s'effrite pas sous la pression des doigts, car elle est formée d'éléments fortements soudés entre eux). Le petit granit des Ardennes est, par exemple, un calcaire.

Genèse des granites

Parc du Yosemite, Californie. Falaises granitiques Les granites sont d'origine plutonique, par opposition aux roches effusives d'origine volcanique comme le basalte. Ils se forment en profondeur par refroidissement très lent du magma, mélangé à d'autres roches. Les minéraux cristalisent alors dans un certain ordre : d'abord les micas, puis les feldspaths, enfin les quartz. Certains granites naissent de la fusion de la croûte continentale lors d'une collision entre deux plaques tectoniques. Les granites au sens large représentent un élément important de la croûte continentale terrestre. Dans certaines régions du monde (Afrique du Sud, Nord Est du Brésil, Nord Ouest de l’Australie), ils constituent jusqu’à 75 % de la surface des roches exposées. Par exemple, la collision de plaques continentales a pour effets essentiels la formation de grandes zones de déformation, mais aussi la production de granites. C'est un des moyens les plus efficaces d’évacuer l’énergie de la collision, soit thermiquement (fusion de la croûte), soit mécaniquement (cisaillements verticaux ou horizontaux). Les granites représentent le mode principal de transfert des éléments, en particulier ceux producteurs de chaleur (Th, U) de la croûte inférieure à la croûte supérieure. Ils conduisent donc à une différentiation chimique de la croûte. De plus ils sont souvent à l’origine de minéralisations dont l’intérêt économique est évident.

Typologie

Les granites calco-alcalins

'

Les granites sub-alcalins

'

Les granites alcalins

'

Les leucogranites

Les leucogranites (du grec leucos, blanc) sont à l'origine des épisyénites.

Le granite d'anatexie

Le granite d'anatexie (du grec ana, en haut et texis, enfantement, fusion) a un aspect différent des autres granites. Il a souvent des hétérogénéités, avec des minéraux orientés. Il est issu de la fusion de la croute continentale, souvent grâce à la présence de fluides.

Utilisation

Matériau de construction, empierrement, sculpture, comptoir. Matériau noble est utilisé par le monde à la fabrication de monuments funéraires, dallage, bordure de trottoir, depuis les années 1980 ornement des cuisines et salle de bain, les utilisations sont multiples et variées.

Altérations et modelés du granite

Sphère quasi parfaite taillée dans le granite rose de Bretagne, à Trégastel. Lors de sa cristallisation dans la croûte, le granite reste immobilisé à cet endroit précis, ce qui forme alors un pluton granitique. Le soulèvement des terrain et l'érosion des couches supérieures rendent observable le pluton granitique. Les affleurements granitiques sont nombreux dans le monde ; en France, on peut les observer en Bretagne, dans les Vosges, dans le Massif central ou dans les Alpes. L'altération du granite débute généralement le long de diaclases, c'est-à-dire des fissures plus ou moins larges. Elle conduit, en climat tempéré, à la formation de boules de granites puis d'un chaos granitique au pied duquel on observe une arène granitique (voir par exemple le site de la «pierre aux neuf gradins» Soubrebost, dans le département de la Creuse). L'arène est formée principalement de grains de quartz, mais aussi de feldspaths altérés et de micas altérés. La vitesse de désagrégation du granite dépend du climat. En montagne, l'érosion des massifs granitiques donne lieu à différents modelés : aiguilles, flèches ... La désagrégation du granite, ayant ainsi libéré le feldspath, le quartz et le mica, est l'origine de gisements desquels on peut extraire ces différents minéraux. Le feldspath peut évoluer jusqu'au stade d'argile kaolinique.
L'altération du granite en arène' Image:France Cotes d Armor Cote de granit rose 19.jpg|Modelés granitiques (Bretagne) Image:Aiguille du Midi 12.jpg|Aiguille du Midi (Alpes) Image:Granit 2 Yosemite CA.jpg|éboulis de granite, Yosemite (USA)

Exemples de granite

Image:Granite azul noce.jpg|
Azul Noce (Espagne) Image:Granite giallo.jpg|Giallo Veneziano (Brésil) Image:Granite_gran_violet.jpg|Gran Violet (Brésil) Image:Granite lavanda blue.jpg|Lavanda Blue'' (Brésil)

Voir aussi

Notes

===
Sujets connexes
Acide   Afrique du Sud   Aiguille   Alpes   Alumine   Apatite   Australie   Basalte   Biotite   Bretagne   Brésil   Calcaire   Californie   Chaos (géologie)   Creuse (département)   Croûte terrestre   Diaclase   Eau   Espagne   Feldspath   Fusion (physique)   Granit   Granite   Grenat   Hornblende   Kaolin (géologie)   Magma (géologie)   Magnétite   Massif central   Massif des Vosges   Merced (rivière)   Mica   Modelé (géologie)   Muscovite   Orthose   Pierre aux neuf gradins   Quartz (minéral)   Rhyolite   Roche magmatique   Roche plutonique   Roche volcanique   Silice   Soubrebost   Structure (pétrographie)   Structure cristalline   Syénite   Trégastel   Volcan   Zircon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^